AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lagoona Blue
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 27
Localisation : Monster High

Carte étudiant
Âge: 15 ans
Espèce: Sirène
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Mar 28 Fév - 22:26

Ness manqua de réceptionner la balle mais ce qui eu le don de la faire tombé dans l'eau et de louper la balle

*Soit c'est de la malchance, soit elle n'est pas aussi douer que moi

Lagoona et sa bonté d'âme fit qu'elle avança vers Ness qui s'égosiller en direction de la personne qui 'l'avait déconcentrer. La sirène regarda si la jeune fille n’était pas blessé, du moins, ce qu'elle pouvait voir, autrement dit, la partie de son corps se trouvant au dessus de l'eau

Ça va Ness? tu n'est pas blessé

Lagoona releva les yeux vers la jeune fille a la longue chevelure bleuté qui s'etait rapproché de l’étang pour toucher du bout des doigts le liquide transparent

La moindre des choses quand on déconcentre une personne au point de la faire tomber c'est de s'excuser tu ne pense pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwen ASTIMAR
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 28
Localisation : Juliénas

Carte étudiant
Âge: 21 ans en resoluytion d'année de 365 jours
Espèce: Sang triple, Humain Félinéïde et Protos
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Jeu 1 Mar - 8:07

Le sourire d'Elwen disparu instantanément a la réflexion de la fille poisson, se faire reprendre comme cela par une fille plus jeune ne lui plaisait pas vraiment, Par une personne d'un grade supérieur au sien sa ne lui posait aucun problème, mais par quelqu'un qui n'était même pas soldat c'était différent, lentement l'alien se releva et toisa Lagoona.

Désoler si elle n'est pas capable de gérer deux choses en même temps, je ne voie pas en quoi je suis responsable, je ne fait que m'entrainer, comme il n'y a personne ici de suffisamment solide pour s'entrainer avec moi, faut bien que je trouve une solution pour le faire seul et me dépasser.

Elwen s’apprêtait a repartir quand elle sentit une présence bien connue dans les buissons proche d'elle, d'un geste vif et calculer elle dégaina son revolver de la main gauche et son poignard de la main droite, se tenant en position du tireur debout classique, le poignard dans le prolongement de son arme de poing, tenu en revers.

Sort de la, je sait qui tu est!

Sa réaction devait remplir les jeunes dans l'eau de peur, mais elle avait ses raisons.
La présence ne bougeait pas, puis comme de l'eau qui s’évapore, elle disparue, ses armes se baissèrent, elle n'était pas folle, elle savait se qu'elle avait sentit, c’était bien elle, comment cela était possible?
A cette époque, la race des Zergs n'était pas encore née, alors la reine des lames encore moins.
Elwen restait aux aguet, au cas ou, elle conaissait bien cet adversaire, les coup en fourbe étant sa spécialité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Morin
Perso overbooké => en régime RPG réduit
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 23

Carte étudiant
Âge: 16 ans
Espèce: loup-garou
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Ven 2 Mar - 11:59

Nous avons donc commencer à jouer, à deux garçons et trois filles dont deux créatures marines.
*Ça va*, me dis-je d'abord, *C'est à peu près équitable. On devrait pouvoir aligner deux ou trois passes d'affiler...*
Oui, bon, j'exagère, je sais...
Ce fut Clémence qui débuta la partie en envoyant le ballon dans les airs avec un immense sourire assez... déstabilisant pour qui ne serait pas informé de sa nature. Lagoona réceptionna la balle et l'envoya alors vers Ness qui l'aurait rattrapée si une autre fille, aux cheveux bleus celle-ci, n'avait pas eu la drôle d'idée de passer comme un boulet de canon au-dessus du lac. La sirène s'écroula dans l'eau comme si elle avait raté une marche. A dire vrai, c'était assez comique!
Elle se releva et aperçut la jeune... Ouh là! Je me suis trompé! C'était plutôt une jeune femme qui se tenait à ce moment sur la rive. Ness la fusilla du regard et s'écria :

- Hey ! Tu ne peux pas prévenir quand t’arrive? C’est la moindre des politesses !

Je dus étouffer un rire. C'est qu'elle avait du caractère, cette Ness! Agacée, elle se tourna vers nous et, tachant de sauver sa fierté, déclara :

- Ça compte pas, si ?! Elle m’a déconcentrée, sinon j’aurais réceptionné la balle !

La jeune femme aux cheveux bleus la regarda d'un air moqueur :

- Désolée, si tu n'es pas capable de rattraper une balle quand une autre personne est dans ton champs de vision, ce n'est pas de ma faute.

Elle vint alors tremper un doigt dans l'eau sans pour autant sembler vouloir y entrer. Lagoona vint s'assurer que Ness n'avait rien.
*Elles qui craignaient de ne pas s'entendre, les voilà rassurée!* pensais-je.
Les trois filles semblaient s'être lancées dans une joute orale à laquelle je me gardai bien de participer. Cependant, tout à coup, la jeune femme au bord de l'eau se retourna et sortit ses armes.

- Sors de la! Je sait qui tu es! Sembla-t-elle dire aux... buissons?

Un peu inquiet et étonné, je lui lançai :

- Heu... A qui tu parles, on peut savoir? Je sais qu'on est a Monster Town mais, même ici, les buissons ne sont pas réputés pour leur discourts!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwen ASTIMAR
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 28
Localisation : Juliénas

Carte étudiant
Âge: 21 ans en resoluytion d'année de 365 jours
Espèce: Sang triple, Humain Félinéïde et Protos
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Sam 3 Mar - 20:20

Elwen ne fit même pas attention a la raillerie, trop concentrer sur l'amas de feuilles, le doigt poser sur la détente.
La respiration de la jeune alien avait accélérer son rythme cardiaque aussi, son instinct lui hurlait qu'un danger potentiel se trouvait en face d''elle, sa ne pouvait pas etre un Zerg, impossible, ou pas, une sorte d’énorme blatte sortit du buisson a toute vitesse, mais trop lent pour Elwen, le poignard fusa, se plantant dans le crane de l'insecte qui couina et mourut instantanément.

Je me disait bien aussi, une larve, quoi de plus illogique, pas de couveuse pas de creep, mais une larve, bon, d'un coter c'est pas plus rassurant, juste une petite verif et sa sera bon.

Le poignard se retira dans un bruit humide, des liquides accompagnant l'extraction, la lame revin en arc de cerle, ouvrant la carapace sur la longueur en suivant l'axe de la créature, l'acier se planta dans le sol a coter de la jeune femme qui regaina son revolver avant que d'un mouvement vif écarta la chitine pour dévoiler l’intérieur de la bestiole, se qui confirma ses craintes.

C'est bien sa, une larve Zerg, si elle est la il y a une bonne raison, elle n'est pas seule, et la sa devient franchement inquiétant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Dim 11 Mar - 16:21

La vampire assisté a tout cela, muette comme une tombe, les bras croissaient sous sa poitrine. Elle les regardaient se chamailler, jusqu’à se qu'elle sentit une présence, et entendit d'autre cœur battre mais impossible de dire combien... Tout ses sens était en éveilles.

-Sort de la, je sait qui tu est!


Clémence avait également sentit que quelque chose cloché, son instinct de vampire ne la trompé jamais, mais elle n'avait aucune idée de se que cette chose pouvait bien être.

-C'est bien sa, une larve Zerg, si elle est la il y a une bonne raison, elle n'est pas seule, et la sa devient franchement inquiétant.

-Et tu parierais sur combien ? lui demanda la vampire sans quitter le buissons des yeux.

Clémence n'arrivait pas à compter les cœurs qui battaient, ceux de ses petits camarades battait lentement fort... Lorsqu'elle se concentrait sur eux, Clémence en avait presque mal à tête.
Revenir en haut Aller en bas
Elwen ASTIMAR
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 28
Localisation : Juliénas

Carte étudiant
Âge: 21 ans en resoluytion d'année de 365 jours
Espèce: Sang triple, Humain Félinéïde et Protos
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Sam 24 Mar - 23:23

La fille lui demandait sur combien de zergs elle parierait, la pauvre, la réponse allait surement lui faire peur, a tout le groupe.

Cela dépend depuis combien de temps ils on implanter dans les environs, mais disons, en trois mois, si l’essaim est fertile, on peut facilement compter plus de dix milles guerrier, toutes classe confondues, mais ici, ils serait difficile de cacher un tel nombres sur si peut de terrain, même ensevelit, donc je dirait au moins quatre cent combattant, principalement des zergling, des hydralisk, peut etre un ou deux hultralisk, au cas ou.

Elwen secoua la lame de son poignard pour tenter de la débarrasser des liquides gluant qui la recouvrait, sans grand suces.
Afin de mieux nettoyer la lame, la deux tier alien la trempas dans l'eau en la halottant de gauche a droite, se qui donna un meilleur résultât, retirant l'arme une fois propre elle passa ses doigts recouvert de fourrure dessus pour vérifier l'état de l'acier, rien, parfaitement propre, l'outil retournant dans son fourreau cacher dans le sac.
Elwen fit ralentir son cœur volontairement, il fallait qu'elle se calme, si ils était la, il allai falloir les tuer, mais seule, elle n'avait aucune chance de tous les avoir, mais qui pourrait l'aider, qui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagoona Blue
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 27
Localisation : Monster High

Carte étudiant
Âge: 15 ans
Espèce: Sirène
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Ven 30 Mar - 3:03

- Heu... A qui tu parles, on peut savoir? Je sais qu'on est a Monster Town mais, même ici, les buissons ne sont pas réputés pour leur discourts!

La sirène se posait la même question. A ce moment, un insecte banale sortit du buisson et la jeune femme plutôt hystérique le fusilla avant de l'ouvrir

C'est bien sa, une larve Zerg, si elle est la il y a une bonne raison, elle n'est pas seule, et la sa devient franchement inquiétant.

Mais de quoi parler-t-elle? Zerg? mais ça veut dire quoi?


-Et tu parierais sur combien ?

Lagoona se tourna vers Clemence qui avait poser des yeux plutôt inquiétant sur le buisson. Lagoona, qui n’était pas d'une nature froussarde commencer a trembler légèrement.

Cela dépend depuis combien de temps ils on implanter dans les environs, mais disons, en trois mois, si l’essaim est fertile, on peut facilement compter plus de dix milles guerrier, toutes classe confondues, mais ici, ils serait difficile de cacher un tel nombres sur si peut de terrain, même ensevelit, donc je dirait au moins quatre cent combattant, principalement des zergling, des hydralisk, peut etre un ou deux hultralisk, au cas ou.

La s'en été trop pour Lagoona, elle été énerver et elle aller le faire savoir

Moi je vous laisse, j'en est assez entendu. Mis a part le fait que je ne comprend rien a ce que tu dit je ne resterais pas une minute de plus avec une cinglé qui fusille de pauvres insectes

Mais c’était plus de peur que d’énervement que la sirène quitta ce "jardin" qui allait sans doute ressembler a un champ de bataille miné dans quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwen ASTIMAR
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 28
Localisation : Juliénas

Carte étudiant
Âge: 21 ans en resoluytion d'année de 365 jours
Espèce: Sang triple, Humain Félinéïde et Protos
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Ven 4 Mai - 7:49

Pour Elwen s'ne fut trop également, d'un pas rapide elle ratrapas la, ... fille poisson, elle ne voyai pas comment la définir autrement, elle l'avait traiter de cingler, et la, elle allait apprendre de son erreur, elle posa sa main gauche sur l'épaule de Lagoona pour la stopper.

Je pourrait te parler pendant des jours pour t'expliquer se que ce "petit insecte innocent" peut faire une fois sa mutation terminer, mais j'ai plus simple, te le montré directement, ne résiste pas ou je force, tu est prévenue, je ne violerait pas tes pensées personnelle, je te montre juste un ou deux souvenirs, histoire que tu comprenne pourquoi je suis inquiète.

L'esprit de la deux tier alien touche celui de Lagoona, de force elle attira Lagoona dans son propre esprit cela ne lui fit pas mal, mais juste une sensation étrange, puis, nouvelle sensation incroyable, la sirène pouvait voir par les yeux d'Elwen au moment ou elle avait vécue le souvenir, elle sentait tout se que l'alien ressentait, principalement pour le moment un grand stress.
Elwen était entourer par un grand groupe de soldat équiper, au milieu d'une sorte de canyon en pierre rouge pâle, tous avait leur fusil a la main, surveillant le moindre mouvement suspect, l'un des fantassin s'approcha de la jeune femme.

Capitaine, il n'y a rien dans le secteur, pas de signature Zergs, pour le moment nous sommes en sécurité, le village est a cinq klique de notre position actuelle, nous devrions y etre dans une petit heure.


Elwen fit un signe de tête au soldat qui lui avait parler, mais son stress ne baissait pas pour autant, cette guerre tournait mal, elle eu un léger soupir, puis dans les rang, elle entendit un "Splatch" écœurant suivit d'une exclamation, elle se rendit donc en tête de colonne ou avait eu lieu le bruit, une fois sur place elle fut obliger de constater l'inacceptable, un de ses hommes avait marcher dans une sorte de mélasse violette gluante.

Par Aïur, c'est pas vrais.

Lagoona devait bien se demander en quoi de la mélasse était inquiétante a se point, la réponse tomba d'elle même.

Le sol émit un léger tremblement, Elwen eu juste le temps de faire sauter la securitée de son fusil et d'épauler quand "ils" sortirent de terre, trente créature de cauchemar, de véritables boules de dents et de griffes, distance évaluer, vingt mètres, le premier coup de feu partit, rapidement acompagner par ses frères, les fusil crachèrent leur métal mortel, en face d'eux, les creatures indifférentes fonçait tête baisser sur eu en hurlant, les balles fauchèrent les bestioles avant qu'elle ne purent arriver au contact, Lagonna sentait, cette peur qui tenait La capitaine du groupe, mais ne cédant pas a la panique, a chaque balle qu'elle tirait, une des créature tombait au sol, morte.

Ok, on recule, si la ruche est par la prendre se chemin revient a se suicider, ou prend a droite a l'intersection précédente, et vite!

Elwen avait de plus en plus peur, si les Zergs était si proche, le village avait surement été raser, mais elle ne pouvait en etre sur, la mission allait continuer, bien que sa première envie était d'appeler l'evac.

"mentalement a Lagoona" Tu voie, les petite créature que tu viens de voir mourir sous nos balles est ce que nous appelons des Zergling, mais ne t'en fait pas, tu va en voir d'autres, bien pires.

Les soldat reculèrent en se couvrant mutuellement, un autre cris se fit entendre, elle identifia tout de suite la menace, et cette fois sa ne venait pas du sol.

MUTALISK! A COUVERT!

a couvert certe, mais ou? ils était des cibles facile dans cet endroit pour des creatures volantes, Elwen leva les yeux au ciel, cinq bestioles en "c" avec une paire d’ailes passèrent au dessus d'eux, les tir fusèrent de nouveau, ne portant pas, les muta firent demi tour et cette fois se fut l'enfer, cinq crachat tombèrent, un des soldat fut toucher et se mit a hurler, l'acide le rongeant lentement, Elwen accourut, elle savait qu'elle ne pouvait rien faire pour lui, elle le connaissait, Machar, un bon soldat, il avait une femme et deux filles, et elles allait se retrouver sans père, les yeux baigner de larmes, elle fit la seule chose a faire, elle tira une balle dans la tête du malheureux pour abreger ses soufrances, puis dans une rage absolue elle fit volte face, les mutalisk revenait pour un autre passage, elle se tenait au milieu de l'ouverture du canyon, une cible facile, mais aussi une tireuse hors pair, son TR-744 se leva, elle déverrouilla son lance grenade et tira, un "Fomp" sourd retenti, le projectile explosif décolla et fit exploser le premier monstre, les quatre autres eurent alors une réaction qui la laissa sur place, ils firent demi tour et partirent, comportement inhabituel.
Personne ne dit mots, Elwen récupéra la plaque de Machar, sa tristesse était palpable pour les autres membre de l'unitée, et le chemin repris, sans un mots, chaque un savait se qu'il avait a faire, le chemin jusqu'au village se fit sans autre incident, mais quand les premières habitations furent en vue, se fut le choc pour toute l’unité, aucun batiment n'était entier, des colonnes de fumée s'élevait dans le ciel, les corps sans vie des civil au sol, massacrer, écharper, bouffer par de l'acide, cribler de long pic cranter.
Elwen tomba a genoux, son fusil claqua sur le sol, ils était arriver trop tard, ils était tous morts, des civils, des innocent, des enfant des nouveaux nées, les adultes, les personnes âgées, tous.

Capitaine, peut etre y a il des survivant.

A cette phrase la capitaine en question rammasa son arme et se releva, sa haine transparaissait dans son regard.

Allons-y, et le premier Zergs que l'on trouve, tuez le, tuez les tous!

Les soldat approuvèrent, une fois dans le village, le massacre prenait toute son ampleur, les corps sans vie atrocement mutiler reposait dans des postures parfois improbables, les soldat avançait dans les décombres, ratissant la zone a la recherche d'hypothétique survivants, plus d'un fantassin rendit son repas en découvrant certain cadavres, Elwen avait la nausée elle aussi, personne ne sortait indemne physiquement ou mentalement d'une tel scène, pourtant cela était de plus en plus courant.

"mentalement a Lagoona" Alors, tu comprend mieux? tu voie se qui pourrait arriver a Monster Town? tu comprend mieux pourquoi je le fait un sang d'encre comme on dit sur votre monde?.

CAPITAINE, IL Y A UNE SURVIVANTE!

En entendant cet appel, Elwen accourue il y avait bien une petite fille, debout au milieu des ruines d'une maison, el larmes, en sang aussi, devant elle il y avait les corps d'un homme et d'une femme, eux aussi cribler de pic, surement ses parents.
Elwen mit son fusil dans son dos a l'aide de la sangle tactique, puis s'approcha de la petite fille, celle ci se refugia dans les bras ouvert de la soldate, qui la serra contre elle en la rassurant.

La, nous sommes la, tout va bien on t’emmène avec nous, on te tire de la, Makelrisht, appelle l'evac' faut dégager, sa pue le piege.

Le fantassin appeler sortit la com, parlant dans le canal du vaisseau en orbite, une fois la demande transmise il s'approcha.

L'évac' sera la dans dix minutes, pourquoi ils ne nous on pas larguer directement sur le village? on aurai pu les sauver, tous.

Je sait, moi non plus je ne comprend pas, le colonel Dixon va m'entendre, et je peut te jurer que ....

Elwen ne pu terminer sa phrase, un des soldat hurla que les zergs approchait a grande vitesse par le sud, se fut le branle bas de combat et la gamine cria de peur, serrant Elwen plus fort, enfouissant sa tête dans ses bras.
Elle reusit a la faire lacher et la rassura, lui promettant qu'elle veillerai sur elle, Elwen laissa la petite a la garde de cinq soldat, elle leur fit jurer sur leur vie qu'il la protégerai et fonça a la lisière du village, elle regardait la marrée de Zerg arriver au travers de son viseur hybride, elle vérifia son lance grenade, l'engin explosif était prêt a partir, elle avait peur, encore et toujours a chaque fois qu'elle les affronte, elle donna ses ordres.

A mon signal, attendez, attendez, attendez, FEU A VOLONTER!

Le vacarme des tir fut incroyables, lers armes crachait la mort, les Zergling en face tombait les un après les autres le changement de cible était si confut que les soldat tirait en balayant, tentant de faire le maximum de dégat dans les lignes adverces, les deux unitée de mortier confirmèrent qu'ils était prets et les obus leger tombèrent, explosant les corps ennemis quand une autre classe de Zergs sortit du sol, mais dans l'enceinte du village, une sorte de grand ver avec les avant bras terminer par de redoutables lames, un crane allonger, une allure que même une personne saine d'esprit ne pouvait imaginer.

HYDRA! HYDRA dans le périmètre de défense!

L'ordre fut parfaitement comprit, douze des quarante soldat se retounèrent et se mirent en devoir de tuer ses gêneurs, une des creature était sortit juste derière Elwen, et la Lagoona sentit distinctement le long pic cranter lui rentrer dans l'épaule droite, Elwen cria de douleur et tenant son fusil d'une main, tira a bout portant dans le crane de l'Hydralisk qui explosa.
La jeune femme lacha son arme et saisit le pic a la main pour le retirer, elle cria de douleur de nouveaux, car non celement le pic était bien enfoncer, mais aussi car les cran du projectile hachait sa chair lors de l'extraction.
Une fois le truc retirer, elle posa sa mains sur la blessure qui laissait s'echaper beaucoup de sang et se soignat d'une onde psionique avant de retourner se battre de nouveaux, elle constata que les zergs était dangereusement proche, la panique commençait a l'envahir, il fallait se replier, se fut son ordre, replie au milieu du village.

Tenez la position! ne tirer que pour tuer!

Le chargeur vide de son arme chuta, remplacer instantanément par un neuf, le carnage continuait, la pauvre survivante du village pleurait, mais ses armes et ses cris était couvert par le vacarme des armes vidant leur magasin, les douille cliquetait au sol, la panique, la vrais commençait a prendre le groupe, des grenades de 40mm fusèrent, et Elwen lâcha un fumigène au milieu du groupe pour donner leur position, le bruit des moteurs de la navette se fit enfin entendre, et Elwen entendit la pilote leurs parler dans sa radio.

Je voie votre marqueur, je me loque dessus tenez bon, je suis sur vous dans trente secondes

L'espir revenait, par contre, le corps a corps était inévitable, la capitaine déposa son arme au sol, prenant une posture défensive, ses deux lames d'énérgie psionique jaillissant de ses poignets, elle eu un cris de défit.

Montrez moi se que vous valez saloperies!

Les premier zergling arrivèrenat au contact, Elwen les balaya de ses lames, tranchant la chair comme un coupe de l'air, une odeur de chair bruler envahis son nez, mais elle s'en fichait, seul comptait le carnage, tenant a elle seule les lignes au corps a corps, l'evac se posa enfin, les soldat montèrent, laissant la priorités a la petite fille qui regardait Elwen se battre seule, la capitaine monta en dernière, le sas se referma et elle pu s'asoir, elle tremblait alors que ses almes se dissipaient, elle avait perdue la moitier de son groupe, elle pleurait et l'enfant vin se placer a coter d'elle pour la prendre dans ses bras, Elwen la regarda dans les yeux et se qu'elle vit vini de la detruire, en temps normal, un enfant vous regarde avec cette étincelle d'innocence dans le regard, elle devait avoir a peine six ans, et la, elle avait un regard d'adulte, le souvenir se stoppa la, L'agoona retrouva son corps, et elle pouvait voir que Elwen pleurait vraiment.

Tu comprend mieux maintenant? les ver Zerg que tu a vue, on le noms l'hydralisk, c'est de loin le pier de tous, tu a vue se qui arrive a mon époque? tu voie? tu comprend comment sa va se terminer? comment pourrai-je accepter qu'il de passe la même chose ici? de voir a nouveaux des enfant et des innocent mourir? de ne plus voir cette étincelle dans le regard d'un ou d'une survivante?

Du revers de la main, Elwen essuya ses larmes et ajouta.

Et dit toi que je vit sa chaque jours a mon époque, a chaque fois, une nouvelle mission, de nouveaux morts, des amis perdu au combat, et encore, tu n'a vue que trois sortes de Zergs, alors qu'il y en a tant, tous hideux, tous redoutable a leur façon, alors quand tu dit que je massacre un insecte, d'un coter je pourrais trouver sa drôle, mais je ne peut pas, ce petit insecte comme tu dit, peut se transformer en une de ses creatures, chaque larve deviens un monstre, et de surcroit pour le zergling, une larve donne deux zergling, imagine.

La soldat du futur regardait Lagoona de façon intense, puis se retourna, ver les restes de la larve, tendit la mains et créa une sphère psionique qui détruisit complétement le cadavre de la bestiole.

Voila se que je fait, voila se que je suis, une âme en peine, une soldate qui a choisit la voie la plus dure, qui a fait son choix a son époque, le choix de mourir pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagoona Blue
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 27
Localisation : Monster High

Carte étudiant
Âge: 15 ans
Espèce: Sirène
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Ven 4 Mai - 14:29

La jeune femme voulait montrer l’étendue de ces pouvoirs, mais Lagoona aussi aller lui montrer les siens.
Après avoir vu apparemment l'un de ces souvenirs, qui était plus glauque qu'autre chose, Lagoona retourna de force dans son corps en écartant d'un geste vif de la main la jeune femme. De cette façon, elle ne la toucher plus et ne pouvait plus rien faire

NE REFAIT JAMAIS CA!!

Lagoona été énerver, et cela pouvais bien se comprendre après tout. Elle décida de se former un bouclier, avec l'eau. A l'aide de ces pouvoirs, elle pris de l'eau du lac pour ensuite le former autour d'elle, comme un bouclier

Cette fois je m'en vais et ni toi ni personne ne m'en empêchera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwen ASTIMAR
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 28
Localisation : Juliénas

Carte étudiant
Âge: 21 ans en resoluytion d'année de 365 jours
Espèce: Sang triple, Humain Félinéïde et Protos
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Ven 4 Mai - 18:48

Elwen eu un air intercompréhension, puis un air moins sympas, un air de dégout parfait, l'attitude de Lagoona la dégoutait bel et bien.

Ho je voie, tant que sa ne touche pas a ton bonheur personnel tu n'en a rien a faire des autres, je sait que se que je t'ai montrer c'est passer loin, très loin dans le futur, mais imagine un instant, imagine que se soit Ta famille qui se soit fait massacrer de la sorte, devant TES yeux, de cette façon, en fait tu n’éprouve pas de sentiment, sa doit etre sa, incapable de la moindre compassion, moi je tente de vous éviter un sort similaire, je prend des risques, je tente d'eviter le pire et sa visiblement tu ne l'a pas compris non plus, de toute façon a cette époque, je me demande si vous ne voyez pas la guerre comme au travers de se jeu la, call of duty, ou vous êtes tous des héros passant au travers des balles, si vous vous imaginez qu'une vrais guerre resemble a sa, a se genre de connerie ou vous incarnez le bien, ou vous riez en tirant une balle dans le crane d'un ennemis en le visant au travers d'une lunette, je sait se que c'est le poste de sniper, et de loin, c'est le plus dur, tirer sur une ombre dans de la fumée, c'est déjà pas simple, mais quand tu voie le visage de la cible, que tu voie si il ou elle a peur, tu regarde sa main, tu y trouve une alliance, et au moment de tirer tu te dit que du va faire une veuve, voir un ou plusieurs orphelin, sa c'est la guerre, pas se genre de simulation qui se veut réaliste.

Elwen laça sa tirade avec un air froid, regardant la protection faite d'eau, elle avança ver le simili bouclier liquide et regarda la fille derrière complètement désespérer par sa tentative.

De l'eau, de l'eau et tu comptait m’arrêter avec sa? de toute façon je n'avait aucune envie de te faire du mal, visiblement je te fait peur, et je te détrompe, je peut toucher ton esprit, sans contact physique, sa peut se faire a distance, même au travers d'un blindage en taritium de dix mètre d'épaisseur, mais toucher de nouveau ton esprit? Impensable.

Elwen jeta un dernier regard a Lagoona avant de se retourner, elle ne voulait plus la voir, plus jamais, il n'en resortirait rien de bon, elle risquerait de s'emporter, de lui faire vraiment mal, la soldat fit six pas quand une des creatures que Lagoona sauta du buisson, percutant la tiers humaine, l’entrainât au sol, d'un coup de griffes, le Zergling ouvrit une grande balafre sur le ventre d'Elwen, lui arrachant un cris de douleur, puis la bestiole fut projeter en arrière d'une onde de choc psionique et encastrer dans un arbre, le sang coulait de la blessure de la jeune femme qui se relava d'un bond, en position de combat, l'entaille brilla et la blessure se résorba, le Zergling se trouvait a présent a terre, mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagoona Blue
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 27
Localisation : Monster High

Carte étudiant
Âge: 15 ans
Espèce: Sirène
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Sam 5 Mai - 0:53

La jeune femme toisa Lagoona de haut. Cette dernière ne fut pas impressionner, en tant que fille du monstre de la mère, elle avait un certain statut. Elle été comme une sorte de princesse, et ce n’était pas cette jeune fille étrange qui lui parler dans un langage bizarre qui aller lui faire changer d'avis.
"Tant que ça ne touche pas ton bonheur personnel", cela montrer vraiment qu'elle ne connaissait rien de la sirène. Elle avait passer sa vie entière, a protéger le sort de la vie de la mère, a échapper au filet des pêcheurs, d'essayer de sauver les eaux de la pollution, pour que les monde des humains, ainsi que celui des monstres puissent vivre heureux, en parfaite harmonie. Mais rien n'y a fait.
En se rapprochant de son bouclier liquide, la jeune femme lui expliqua que même avec ça, elle pouvait atteindre son esprit, avant de se retourner. Et d'un seul coup, quelque chose passa a côté de Lagoona, la déconcentrant ce qui vit tomber son bouclier d'eau autour de la parcelle d'herbe sur laquelle elle été.
La "chose" été poser sur le ventre de la jeune femme et lui avait fait une entaille pas mal profonde au niveau du ventre ce qui lui arracha un hurlement avant de la projeter en arrière et elle frapper de plein fouet un arbre.
La sirène se rapprocha de la jeune femme, car malgré leur "dispute", Lagoona ne pouvait s’empêcher de se faire du soucis quand une personne été blesser.

Ça va ta blessure?

La jeune femme s’étant relever, la blessure se referma comme par magie, sous les yeux incrédules de la jeune sirène.

Comment t'as fait ça? Et puis c'etait quoi cette bestiole. J'en est marre, je sais bien qu'on est a Monster Town mais tout de même, ça devient limite trop bizarre pour moi là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwen ASTIMAR
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 28
Localisation : Juliénas

Carte étudiant
Âge: 21 ans en resoluytion d'année de 365 jours
Espèce: Sang triple, Humain Félinéïde et Protos
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Sam 5 Mai - 6:57

Lagoona semblait a présent inquiète pour elle, elle lui demanda si elle allait bien a cause de sa blessure et visiblement semblait étonner par la façon qu'elle avait eu de se soigner.

Simple, une onde psionique pour se qui est du soin et cette créature? Si tu l'observe bien tu devrai la reconnaitre, dans le souvenir que je t'ai montrer, un Zergling, le guerrier de base dans un essaim Zerg, et sa prouve se que je t'ai dit et que je tente de faire comprendre aux autres, il y a bel et bien un essaim en implantation dans le coin, je pence par contre que leur cible c'est moi.

Elwen approcha de la créature décéder avec un air haineux, une lame d'énérgie pure apparue au dessus de son poignet gauche, le prolongeant de cinquante centimètres et avec une rage évidente la planta dans le crane de Zergling, l'attaque fut acompagner par une forte odeur de chair et d'os bruler, poursuivant son "attaque, Elwen désintégra le corps complétement.

Tu me croie maintenant? et dit toi que sa aurai pu etre un chasseur tueur, la sa aurait poser d’autres problèmes, il aurai bien pu décider de te tuer avant moi.

La lame se dissipa, comme une flamme souffler par le vent, le seul détail qui avait changer sur la guerrière, ses cheveux qui avait perdue un peut de leur éclat bleu, ils était un peut plus pale a présent, signe évident de l'utilisation de son pouvoir, l'onde de choc localiser sur une zone étroite demande plus d'énérgie psionique que si elle avait fait une onde complète a 360° mais elle l'avait fait pour ne pas éjecter Lagoona par la même attaque.
Elwen pris une de ses mèches et la regarda, elle soupira, elle n'aurai pas du faire une onde si forte, elle aurai du se contenter de le repousser et de le finir a la lame, mais elle avait eu peur que le Zergling change brutalement de cible et ne s'en prenne a une autre personne qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagoona Blue
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 27
Localisation : Monster High

Carte étudiant
Âge: 15 ans
Espèce: Sirène
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Sam 5 Mai - 18:01

Elle expliqua Lagoona avec plein de mots étrange ce qu'elle avait fait. Elle n'avait absolument pas compris, a par que la créature qui l'avait attaquer été un Zergling et qu'elle l'avait anéanti a l'aide d'une onde psijsaispasquoi
A la suite de quoi, elle lui annonça qu'un essaim été en train de se former non loin d'ici.

Si je comprend bien, et qu'il y a un essaim pas loin ça veut dire que Monster Town, Monster High sans oublier le monde des humains est en danger?

La sirène réfléchit quelques secondes

Je pense qu'on devrait avertir le proviseur sanstête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwen ASTIMAR
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 28
Localisation : Juliénas

Carte étudiant
Âge: 21 ans en resoluytion d'année de 365 jours
Espèce: Sang triple, Humain Félinéïde et Protos
Relations:

MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   Dim 6 Mai - 9:06

la personne la plus en danger ce ne sont pas les habitants et le élèves, tout du moins pas directement, sa serait plus moi, c'est moi leur objectif, les autres ne sont qu'une "possibilité"

Lagoona avait l’air inquiète, se qui pouvait se comprendre, mais Elwen se demandait si prevenir tout le monde ne déclencherait pas une panique, ou que les gents voudrai la livrer directement aux Zergs pour mettre fin a la menace, ce qui, connaissant l'état d'esprit de cette planète a cette époque, serait la solution la plus envisager par la majorité.

Je ne suis pas sure que se soit une bonne idée, comme je te l'ai dit, je suis la seule vraiment en danger, tant que personne ne s'interpose, vous ne risquez rien, la reine des lames sait très bien se que peut produire une altération du passé.

Un bruissement dans les feuilles, rien, c'est un lapin, mais Elwen sentait cette présence, une présence Zergs, il y avait bel et bien un chasseur tueur dans les parages, il ne fallait surtout pas que Lagoona un une autre personne n'interfère si elle ne voulait pas etre tuer, elle ne devait pas rester ici.
La capitaine avait un air soucieux, tentant désespérément de localiser le monstre, soit il était dans la lisière de la foret, soit sous le sol, se qui pourrait etre encore pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jardin des amoureux ne l'est pas lorsqu'on est seule...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» pour les amoureux de jardin
» Les travaux au jardin
» Le jardin des amants...
» Un petit reportage sur la préparation du jardin pour les PdT.
» Dans mon jardin en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monster Town :: Parcs et espaces verts :: le jardin des amours-
Sauter vers: