AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Promesse [Wilfried]

Aller en bas 
AuteurMessage
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Promesse [Wilfried]   Mer 20 Mar - 19:07


Promise
▬ Wilfried Von Hesse

Chrono Cross OST - Time's Scar ♫

Après que Wilfried lui est expliqué où ils se retrouveraient dans deux jours, l'alpha démon prit congé en repartant vers sa demeure éternelle, un manoir reculé proche de Monster Town. Les cours, pour lui, étaient important mais après ce qu'il sait passé dans la cour ça ne donnait franchement pas envie de revoir certains élèves. Mais au moins, comme ça il se mit a réfléchir sur ce qu'il avait promis. Une promesse qu'il comptait tenir, plus que tout comme toutes les rares fois où il a promis. Il trouva un moyen similaire a celui de Wilfried pour le touché, mais ne douta pas de ce qu'il pouvait faire, même conscient sur un proche.
Je te propose que nous nous retrouvions dans deux jours, dans la clairière de feu: c'est une petite clairière aux arbres calcinés que j'ai repérée en arrivant. Elle est à moins de deux kilomètres d'ici, en partant de l'Arbre des Morts et en se dirigeant vers l'Est. Je t'y retrouverais dans deux jours, donc, en début d'après-midi si cela te convient.


Oui, c'était ça. Ayant une bonne mémoire, l'adolescent pouvait facilement se rappelé de ce qui avait été dit la veille. Drôle d'endroit, mais au moins il était calme. Deux jours étaient passés, et les bleus de la soirée d'hier pouvaient encore se voir, mais ils se fondent dans la masse avec les autres, heureusement il a un talent de guérison augmentait par ses gênes de vampire, ce n'était plus maintenant qu'un souvenir parmi un autre. Oui, on pourrait comparé Oni par un chien-loup se battant pour son "territoire" en quelques sortes, même si -comme dit précédemment- il ne portait jamais de coup à l'adversaire, c'était eux qui venaient a lui. Comme prévu, son aura protectrice et dangereuse à la fois était de retour après les quelques heures passées, mais peut-être ça pourrait l'aidé aussi ? S'il apprenait a la maîtrisé ... Un jour ou l'autre, surement mais bientôt.

Après être passé devant l'Arbre des Morts, il prit direction l'Est comme précisé par le jeune démon. Rapidement, habitué à la grande marche il parcourut les deux kilomètres rapidement, plus rapidement qu'à l'habituel. Il devait cependant être ... un peu en avance, mais tant mieux. Prenant un chemin plus élevé que celui qui continuait jusqu'au début de clairière, il alla au sommet d'une pente ardue, voir même ressemblante a une falaise mais bien sûr a peine d'une dizaine de mètres en hauteur, d'où là il pouvait voir l'ensemble de la zone. Effectivement, les arbres semblaient avoir souffert du feu ... Hum, un ancien incendie peut-être. Ignorant des pensées qui flottaient dans quelques coins de sa tête, il répéta un mouvement qu'il avait l'habitude de faire depuis des centaines d'années.
Levant un pied, au bord de la falaise, il se mit a sauté sur l'autre quelques secondes. Vous avez reconnu ce geste ? Ou non. Tant mieux, mais le passé est le passé après tout, ce n'était plus qu'un réflexe maintenant, les chaînes étaient brisés. Après environ 3 secondes, sa jambe levé vint dans un mouvement fluide et puissant tapait contre le sol afin de l'envoyait d'un seul bond jusqu'à un arbre plus loin, aux branches encore assez tenace pour supporté l'arrivé du démon qui se en descendit après son observation a nouveau. Le cavalier ne devrait pas tardé a arrivé, alors que l'adolescent remonta légèrement un côté de son col pour masqué son cou légèrement bleuté, n'ôtant pour l'instant pas sa capuche en s'appuyant contre le tronc de l'arbre où il a atterrit.
Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilfried Von Hesse
Gardien(ne) (de la ville et du lycée)
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2013
Localisation : Avec mon cheval! ^^

Carte étudiant
Âge: 277 ans en 2013.
Espèce: Démon.
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Mer 20 Mar - 20:03

Après avoir quitté Oni suite à la crise de folie déclenchée par l'aura du démon millénaire, Wilfried et Trompe-la-Mort étaient descendus en ville et avaient passé un entretien avec le Maire: ils avaient discuté, négocié et argumenté pendant près de deux heures avant de tomber finalement d'accord. Le mercenaire de Hesse était à présent le nouveau Gardien du lycée Monster High, et également celui de la ville de Monster Town! Nos deux compères étaient ensuite allés faire un tour dans la ville afin de se familiariser avec sa disposition et son architecture pour le moins... insolite. Wil avait longuement étudié le nombre de chemins entrant et sortant de la ville, ainsi que les accès aux souterrains et les cachettes possibles. Finalement, ils étaient ensuite rentrés dans l'Arbre des Morts et Navar avait occupé toute la journée du lendemain à tenter de calmer son cavalier, qui était de plus en plus nerveux à l'idée de ce qui pourrait arriver le lendemain...

Le jour et l'heure du rendez-vous avec Oni étaient finalement arrivés, et nos deux compagnons se préparèrent à sortir de l'Arbre: la chaleur de leur habitat était encore plus étouffante que d'habitude, mais aucun des deux n'étant sensibles à la chaleur, ils ne s'en soucièrent guère. Sur les étagères qui couraient le long des murs, des crânes étaient soigneusement alignés, la plupart jaunâtres, signe de leur grand âge. Les autres étaient blancs, voir couleur ivoire: les plus récents. A peine une fraction du nombre de victimes qu'avait fait Wilfried depuis qu'il était devenu mercenaire. A peine une fraction de son passé...

L'heure approchait à grands pas, et les deux amis se mirent en route. Attrapant un sac en cuir frappé du blason des Von Hesse, Wil monta en selle et le frison s'élança à travers le couloir de feu, avant de sauter dans la flaque de sang verticale et d'atterrir lourdement sur le sol couvert d'humus des bois de Monster Town. L'étalon d'ébène se mit au trot et se dirigea vers la clairière de feu aux arbres brûlés. Quand ils arrivèrent, ils s'aperçurent qu'Oni était déjà là, adossé à un arbre calciné, capuche rabattue sur la tête: il les attendaient...

Wilfried descendit de selle, attrapa sa sacoche et s'approcha de l'adolescent. Il inclina la tête à la fois en signe de respecte et de salutation, avant de lui tendre la sacoche qu'il avait préalablement prit soin d'ouvrir, dévoilant trois petites gourdes de cuir noir d'une contenance d'environ un litre.


"C'est pour toi: je les ai remplies ce matin. Il y en a pour trois litres."

Oui, du sang de l'Arbre des Morts. Le mercenaire avait promit d'en fournir à Oni, et il tenait sa promesse. Quelque chose dérangeait notre Cavalier depuis qu'il était arrivé, mais il mit un moment à comprendre ce dont il s'agissait: il se sentait frustré et aigri, sans aucune raison... Aïe! L'aura de l'élève faisait à nouveau des siennes... Tentant de faire de son mieux pour ravaler cette frustration et cet agacement indésirables et injustifiés, l'ex-Cavalier sans Tête s'adressa à Oni:

"As-tu déjà une idée sur la manière dont tu compte procéder?"

Le Hessien se tut ensuite, laissant au jeune homme le temps de répondre. L'équidé faisait silence, contrairement à ses habitudes: il était curieux de voir comment cette 'tentative de subordination' allait se dérouler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samhainburtonia.creation-forum.com
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Jeu 21 Mar - 16:24


Coming
▬ Wilfried Von Hesse

Two Steps From Hell - Winterspell ♫

Comme prévu, ils n'arrivèrent pas longtemps après, les sabots de l'étalon se répercutant dans le sol jusqu'à lui d'assez loin. Chose étrange, après avoir salué d'un même coup de tête le jeune démon qui descendit de sa selle, il lui tendit une sacoche avec des gourdes de sang. Ici, tout va bien mais ... trois litres !? Déjà que la charge devait être moins allégé, le vampire savait déjà que même la moitié d'un litre lui aurait suffit en fin de compte, et même il fut étonné de l'entendre dire que c'était pour lui. C'est vrai, il avait oublié qu'il lui avait dit qu'il allait lui en apportait régulièrement .. Hum, il allait finir par ne plus pouvoir se passé du cavalier !
Un sourire amusé s'afficha discrètement sur ses lèvres, "heureusement" son visage caché par l'ombre de sa capuche. Disons que, suite à une bagarre déjà expliqué précédemment -qui n'est pas rare avec lui !- il avait une légère tâche noire sur le côté de l'oeil proche de la tempe, mais suite a quelques proximités avec de la glace (c'est le genre de blessure qui l'énerve et qu'il soigne "sérieusement") elle avait dégonflé et finalement elle était redevenu plate, comme ci simplement sa peau avait viré au noir a cet endroit là maintenant. Un petit oeil "au beur noir" simplement, en voie de guérison rapide.

Le vampire prit seulement une gourde de la sacoche, laissant le soin au cavalier de refermé celle ci ensuite, ouvrant le bouchon de l'objet pour en boire quelques gorgées, afin d'apaisé directement son instinct pour quelques heures. Disons que le vampire n'ayant plus de raison de se manifesté, il restait à carreaux comme les autres parties de son sang. De plus, il sentait déjà que quelque chose n'aller pas chez le cavalier, normal. Vidant la gourde après quelques minutes, il essuya une goutte rougeâtre du coin de ses lèvres pour ensuite redonné l'objet qui appartenait au cavalier, réfléchissant à la question qu'il venait de posé un instant, avant d'hoché la tête.
Effectivement, il en était venu à deux solutions différentes. Manipulé soi-même ses souvenirs, ou faire preuve de sa véritable autorité, sans illusion ou autre. Hum, plutôt dur d'imaginé Wilfried en autre chose de se qu'il était, c'est pourquoi il prit la deuxième solution ... mais comment ? Forcé son côté démon pour surpassé le cavalier, l'intimidé en autre pour le faire arrêté ? Essayer de calmé sa colère ? En était-il capable au moins ... N'avait-il pas promis l'improbable ? Non, il respecterait quoi qui se passe sa promesse.
Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilfried Von Hesse
Gardien(ne) (de la ville et du lycée)
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2013
Localisation : Avec mon cheval! ^^

Carte étudiant
Âge: 277 ans en 2013.
Espèce: Démon.
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Dim 14 Avr - 9:23

L'élève attrapa une gourde de la sacoche et la vida, avant de la tendre au mercenaire, qui la récupéra et la rangea dans le sac. Oni sembla réfléchir un long moment. Pendant ce temps, Wil referma ladite sacoche et la remit en place, l'attachant derrière la selle de Navar. Il n'osait pas le montrer, et encore moins l'avouer, mais il était extrêmement nerveux: il ne savait pas à quoi s'attendre, car pour résultat, il pouvait très bien obéir effectivement à Oni, ou bien l'attaquer, voir, pire encore, le tuer! Et le jeune homme était la seule personne qui avait manifesté l'envie de l'aider depuis sa cauchemardesque servitude: voilà pourquoi Wil était malade rien qu'à la simple idée de le blesser...

¤Tu semble beaucoup l'apprécier, maintenant...¤

Trompe-la-Mort s'était approché de son Cavalier et le fixait d'un regard insistant.

¤Il a été le premier être vivant à se soucier réellement de moi depuis tout ce temps. Donc oui, je l'apprécie beaucoup!¤

¤Serait-tu en train de me dire que tu commence de façon très sérieuse à le considérer comme ton ami?¤

Le mercenaire tourna un regard malicieux vers sa monture.

¤Mais non, voyons! Je suis juste en train de te dire que je commence de façon très sérieuse à le considérer comme mon ami!¤

Un sourire amusé étira les lèvres de l'équidé et de son Maître, qui se retinrent d'éclater de rire. Wil se sentit bien mieux après ce trait d'humour, plus détendu. Il commençait à se demander de façon très sérieuse ce que le Vieux Démon allait trouver pour le soumettre, et il dû refouler une vague d'impatience tout au fond de lui: ne pas savoir ce qui allait se passer le rendait nerveux, mais pour éviter le plongeon dans l'étang, il était prêt à essayer tout et n'importe quoi!

¤J'aimerais au moins autant que toi éviter de devoir te balancer dans l'étang, Wil: je n'ose imaginer le temps qu'il te faudra pour récupérer après, si ça arrive...¤

¤Je n'ose imaginer non plus, mon ami. Je n'ose imaginer non plus...¤

Le simple contact avec l'eau était quelque chose de désagréable pour le mercenaire démoniaque: certes, il en buvait, mais parce que c'était nécessaire, voilà tout! Mais déjà qu'une simple baignade était un supplice, alors rester immergé vingt jours... c'était inimaginablement terrifiant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samhainburtonia.creation-forum.com
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Dim 14 Avr - 18:47


Reflection
▬ Wilfried Von Hesse

Two Steps From Hell - Winterspell ♫

Plus il réfléchissait, plus il ne voyait qu'une solution : le faire obéir, réellement, avec sa propre autorité. Seulement, son attitude n'est pas dominatrice, alors qui sait s'il n'a pas perdu cette autorité d'antan. Son véritable passé, personne ne le savait et c'était mieux ainsi, la honte serait tellement grande qu'il ne sortirait même plus de son manoir ! Un démon traqué, peureux et combien de fois soumis a diverses personnes ou autorités dans différents pays. Il avait vu le temps passé sous différents angles, différentes situations et parmi toutes ses années, il a fait preuve d'autorité un nombre infime seulement. Les problèmes dans lesquelles il la utilisée semble purement aléatoire, jamais préparé et plus pris au dépourvu. D'un point de vu, il ressemblait tellement a Wil' autant qu'il ne lui ressemblait pas du tout. Il avait plus d'assurance, du moins quelque chose que beaucoup de personnes n'avaient pas.
Le problème de la réaction de Wil' ne lui poserait aucun problème cependant. Qu'il le frappe, il ne ressentira que le choc, sans aucune douleur. Son corps encaissera simplement comme il l'a toujours fait et Oni l'arrêtera s'il le faut, bien qu'il doute qu'il essaye de le tuer tout de même... L'adolescent finit par ôter sa capuche en levant les yeux vers le cavalier, le fixant intensément pendant un moment, comme s'il cherchait une réponse, quelque chose qui pourrait essayé de l'aider. Il pourrait essayé de l'intimider en même temps de le faire obéir, comme un alpha mais comme dit plus tôt, il n'était alpha que d'âge, oméga de mental. Un bon a servir.. Le démon porta ses mains gantées de noir au visage, ses joues se peignant d'un rouge de honte. Il n'était qu'un bouffon, comment pourrait-il donné un ordre a un autre démon ? Ses jambes se plièrent toutes seules, l'adolescent se mettant accroupi pour regardé le sol vaguement, cachant son visage honteux d'être aussi faible malgré sa lignée.

Il lui fallut un moment pour arrêté d'être pessimiste, et finalement trouvé un arrangement entre ses pensées de lui et les solutions miraculeuses. Il fallait qu'il intimide, il fallait essayé du moins. Restant accroupi le regard vers le sol, ses lèvres bougèrent légèrement pour demandé l'avis du cavalier sur ses intentions, et si surtout il était d'accord pour essayé. Il n'était pas question d'humiliation, mais d'intimidation qui n'était pas plus agréable en fin de compte ... Du moins, il le ressentait comme ça. Oni avait un gros problème d'assurance, ça c'était sûr ! Et s'il ne réussissait pas a tenir sa promesse, il n'aurait certainement plus de courage non plus, en plus d'une honte improbable. Il n'était pas comme les humains, c'était un démon, et il avait fait une promesse en jurant sur sa lignée. Il ne restait qu'à essayer. Parlant d'une voix faible, il ne cessa de songé tout de même.

- Par intimidation, tu crois que ça marcherait ?
Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilfried Von Hesse
Gardien(ne) (de la ville et du lycée)
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2013
Localisation : Avec mon cheval! ^^

Carte étudiant
Âge: 277 ans en 2013.
Espèce: Démon.
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Ven 10 Mai - 15:46

Le temps s'écoulait paresseusement, lentement, comme un escargot rhumatisant. Le Cavalier et sa monture s'échangeaient régulièrement des regards perplexes, n'osant parler de peur de perturber la réflexion de l'élève. Après tout, il fallait qu'il trouve un moyen de le soumettre: sachant que le Sans-Tête était trois fois plus agressif et cruel que Wil en temps normal, il allait falloir une sacrée puissance pour le faire obéir! Mais si l'élève réussissait, alors il y avait une petite chance qu'il réussisse aussi à soumettre le Sans-Tête. Du moins, il fallait l'espérer...
Finalement, Oni posa une question au Cavalier:


"Par intimidation, tu crois que ça marcherait?"

Wil réfléchit un petit instant: ça pouvait effectivement marcher, mais à la seule condition que le jeune homme laisse presque littéralement 'exploser' son autorité d'archi-démon. Et vu le caractère de l’élève, ça n'allait sans doute pas marcher du premier coup... Et là, Wil sentit la nervosité revenir en force: si ça ne marchait pas du premier coup... il fallait une précaution car ça pouvait aussi déclencher une crise.

"Eh bien, je pense que oui, si tu fais preuve de suffisamment d'autorité, ça peut marcher."

Le mercenaire ajouta néanmoins mentalement à l'adresse de sa monture:

¤Mais je serais beaucoup plus rassuré si tu pouvais me flanquer un bon coup de sabots si je faisais une crise, Trompy...¤

¤Très bien: je jouerais les garde du corps pour Oni si ça tourne au vinaigre.¤

¤Merci!¤ répondit mentalement Wil avec soulagement.

Le mercenaire de Hesse s'avança ensuite vers Oni, mais tout en gardant deux mètres de distance entre eux, pour que Navar ai le temps d'intervenir si jamais ça se compliquait. Debout face à l'élève, il se tenait immobile et silencieux, son regard bleu turquoise braqué sur le jeune homme: c'était maintenant qu'on allait enfin savoir si ça marcherait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samhainburtonia.creation-forum.com
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Lun 13 Mai - 22:55


Break
▬ Wilfried Von Hesse

Kraddy - Android Porn ♫

L'ambiance allait définitivement se corser. Debout l'un devant l'autre a une distance de deux mètres, les deux démons s'affrontaient du regard sans se lâcher, alors que tout semblait parfaitement clair dans les yeux vides du plus âgé. Disons que, en même temps d'être parfaitement calme et contrôlable sur ses sentiments, il avait en même temps la peur au ventre. Nous avons oublié de mentionner que quand il fait appel a la partie démoniaque de lui, somnolant pratiquement tous les jours, ce n'est pas qu'au tiers du démon originel dont il était issu qu'il faisait appel, mais bien avec en plus le tiers d'un incube et d'un vampire. En tout la total. Enfin, a ce niveau de présence au moins il ne serait pas inquiet sur son niveau d'autorité ! Avoir trois sortes d'espèces après sois, c'est certainement bien difficile a contré.

L'adolescent resta pendant un bon moment stoïque, cherchant ce sentiment de supériorité qui surgit au devant de lui, après l'interminable attente. Ses yeux devinrent plus sombre, baissant légèrement la tête en regardant vers le haut, ce qui donnait un air furieux a ses traits, plantant son regard plus insistant encore dans celui de Wilfried. Il le prenait de haut, au moment où son énergie se dégageait prestement de son corps. D'abord la présence lourde du millénaire qui appuya sur les épaules et l'esprit du jeune démon avec sa puissance et ses ordres émotionnels qui dictait a "l'obstacle" de s'abaissait. Un choc dur, par la sensation de danger mortel qui se répandait tel un poison autour des trois présences, émanant du démon tel que ses pupilles commencèrent a rétrécir sous ses instincts primaires.
Tandis que le premier engloutissait lentement l'espace et l'assurance ambiante, vint s'ajouté un air sauvage a la scène. Son aura laissa échappé les griffes et les crocs saillants du tiers vampire qu'il était, celui ci essayant de dévorer tel un monstre le "sang-froid" des deux présences non loin de lui, appuyant doublement sur leurs esprits avec une arrière impression envoûtante, celle du charme du vampire, caractéristique de l'espèce entière. Les deux poids pourraient être suffisant, car déjà le démon millénaire commença a attaqué les deux victimes, l'aura s'attaqua a faire plié Wilfried et sa monture Trompy, en leur soufflant l'étendue de son autorité de milliers et de milliers d'années, les lacérants de différents sentiments comme la peur, la soumission et le désespoir. Le vampire écrasait tout autant les deux coeurs, comme une prison de chaîne autour de leurs peurs pour évitait qu'elle ne s'échappe, crachant au visage du jeune démon des ordres impulsifs et secs, tout comme son conjoint ...
Mais jamais deux sans trois, et déjà le troisième se montra tout aussi redouble que les deux autres. L'attirance de celui ci pourrait faire plié même le plus solide des êtres, si celui ci n'avait pas l'audace de lui tenir tête. L'enivrant parfum de la luxure, mais aussi le mortel piège que le démon lui tendait maintenant en lui glissant des êtres veloutés mais aussi secs que ses cousins. Et ça ne cessait, tel que l'air autour de l'endroit où était le démon millénaire était devenu irrespirable, dégageant tout ses sentiments accumulés par ses trois parts : envie, fierté, assoiffé, combatif, mauvais ... et bien d'autres jusqu'à la haine totale. C'était de tout ça dont était donc composé cette aura agressif, les trois "démons" invisibles a l'oeil du monde mais leurs présences comme tel, alors qu'il n'en était que sentiments tellement puissant qu'ils se dégageait du corps de l'adolescent comme une essence mortelle, qu'il venait de libérer par une profonde recherche dans son propre esprit.

L'allure maintenant du "possesseur" n'avait rien de spéciale pour la cause. Sa capuche ôtait bien avant le contact visuel, on pouvait voir les cornes légèrement tâchées de liquide rouge prendre un peu plus de volume, ne contrôlant pratiquement pas ou plus l'aura qui commençait a aspirer son énergie par la libération de ses sentiments qui lui reviendront a la fin de cette "séance" qui quelque part allait l'aider, dans un sens. Sa queue démoniaque claquait sous sa longue veste, ses yeux devenus rouges foncés par delà ses lentilles bleues. Son expression sombre, hautaine et mauvaise collé a ses traits pourtant si vide habituellement. En plus de mille ans, il avait eu tout le temps d'étudier chaque parcelle des sentiments, sauf un seul, qui lui restait inaccessible.
Seulement, au moment où tout le poids affluait sur Wilfried, l'aura sembla craqué assez brusquement. Oni ne savait pas parfaitement se contrôler, et tous les sentiments qui affluaient dans ses veines, les souvenirs des acquisitions de ses sentiments revenant fit qu'il craqua sous le propre poids de son aura. Ses jambes cédèrent, l'atmosphère haineuse se dissipa comme sable sous vent et l'adolescent laissa échappé une larme silencieuse qui disparut dans l'air au moment où il tomba inerte au sol, ses cornes disparu dissimulées dans ses mèches, redevenu naturelles alors que la "poupée en porcelaine" semblait dormir d'un profond sommeil, paupières closes si ce n'était que la fine trace d'eau salée au coin de son oeil et quelques tremblements de ses mains. Ses cheveux dorés, blondinet étaient plus en désordre qu'à l'accoutumé, mais n'en était pas moins élégant, marqué de quelques gouttes fines, rougeâtres qui glissèrent entre deux mèches, plus bas. Ce n'était rien, juste qu'il n'était pas assez expérimenté pour supportait cette aura poussé, du moins, pas aussi brusquement. Disons, qu'il avait tellement voulu respecter sa promesse, qu'il s'était forcé lui même.

HRP:
 
Codage (c) Tia


Dernière édition par Oni le Sam 18 Mai - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilfried Von Hesse
Gardien(ne) (de la ville et du lycée)
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2013
Localisation : Avec mon cheval! ^^

Carte étudiant
Âge: 277 ans en 2013.
Espèce: Démon.
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Ven 17 Mai - 15:55

Debout face à Oni, à deux mètres de lui, immobile et silencieux, Wilfried attendait. Navar non plus ne pipait mot, ce qui ne lui ressemblait pas du tout et n'était pas dans son caractère: tous deux connaissaient l'importance de ce moment. Ils savaient tous deux quelle valeur avait la réussite ou l'échec de cette tentative de subordination: la réussite signifiait sécurité pour la ville et le lycée, et l'échec signifiait plongeon aquatique pendant vingt jours pour Wil... Aussi, c'est tout juste si les deux compères osaient respirer, de peur de déranger la concentration de l'élève...

Pendant un long moment, rien ne se passa. Et puis soudain, le regard du jeune homme changea: il devint sombre, dur, presque sadique. C'est alors que le Cavalier et sa monture comprirent qu'Oni était en train de réussir... Le regard de l'adolescent se planta dans celui du mercenaire, qui le soutint un moment, comme pour défier l'autorité de l'élève et remettre sa puissance en question. Cela ne dura pas longtemps... A la manière d'une vague, l'aura millénaire d'Oni se dégagea de son corps et enveloppa la clairière: à son contact, Wil sentit la conscience de l'élève libérer sa peur pour le faire plier. Le mercenaire de Hesse sentit monter en lui un savant mélange de peur, de désespoir et de colère. Sa main se crispa sur le pommeau de son épée et finalement, incapable de soutenir le regard d'Oni, il finit par baisser les yeux au sol. Serrant les poings à s'en briser les doigts, il tenta de masquer le tremblement de ses mains: sous ses gants, la pression était telle que sa peau en était presque blanche comme la neige!

Les pattes de Trompe-la-Mort tremblaient, et la panique s'était emparée de son cœur: il n'avait qu'une seule et unique envie celle de fuir immédiatement et sans se retourner! Lorsque l'aura du côté vampirique d'Oni effleura l'esprit de l'équidé, celui-ci fit un bond en arrière, les oreilles aplaties sur son crâne et les sabots grattant nerveusement le sol de la clairière. Il n'attendit même pas la libération de l'aura de l'incube pour tendre la patte avant droite devant lui et plier la gauche, se penchant en avant pour se prosterner à sa manière devant l'élève. Mais la peur ne le quittait pas, et il croyait entendre son instinct hurler littéralement dans ses oreilles d'un ton terrorisé de détaler en vitesse...

Lorsque l'aura de l'incube se répandit dans la clairière, le cocktail de sentiments négatifs qu'il charriait déclencha un cataclysme chez Wil: les sentiments insufflés par l'aura d'Oni semblèrent exploser, et la réaction défensive ne tarda pas à se manifester sous les traits d'une crise de folie... Dégainant vivement son épée, le Cavalier fit un pas en avant en levant son arme, dans l'intention de détruire la source de sa colère et de sa peur. Mais en s'approchant du démon millénaire, l'aura qu'il dégageait se fit plus violente: Wil s'arrêta net, et tout son corps se mit à trembler. Il en lâcha son épée, qui termina sa chute sur le sol avec un bruit mou. Se prenant la tête dans les mains, le démon guerrier ferma les yeux pour tenter de chasser la vague de terreur qui le noyait littéralement de l'intérieur. Ses jambes tremblantes finirent par ne plus pouvoir supporter son propre poids, et il tomba à genoux dans l'herbe noircie de la clairière, aux pieds d'Oni qui semblait ne pas le lâcher de son regard rouge incendiaire...

Haletant sous la panique, le Hessien céda à son instinct premier, qui lui ordonnait de faire quelque chose qu'il avait répugné faire au point de ne l'avoir encore jamais fait: ses mains se posèrent de chaque côté de ses genoux, lui donnant l'air d'un enfant à quatre pattes incapable de marcher. Il baissa ensuite la tête, tentant vainement de réfréner la panique qui le submergeait toujours: son cœur battait à tout rompre, cognant contre ses côtes comme s'il essayait de les briser pour s'enfuir loin de son propriétaire... Ainsi prosterné devant l'élève, le cavalier ressemblait à un condamné à mort attendant le coup fatal de la part du bourreau. L'autorité suprême d'Oni afflua alors sur l'esprit de Wil, qui était à deux doigts de supplier l'élève d'arrêter tout ça, au point qu'il était prêt à lui jurer obéissance éternelle juste pour ne plus subir cette terrifiante aura!

Mais subitement, tout s'arrêta net: pour Wil et Navar, le changement fut si brutal qu'ils s'écroulèrent au sol, comme si on leur avait retiré tous les muscles du corps! Ils furent brièvement pris de spasmes convulsifs, avant que le vertige ne finisse par les obliger à fermer les yeux un moment. Lorsqu'ils les rouvrirent, ils voyaient flou, comme à travers un mur d'eau. Ils finirent par se rendre compte que c'était à cause des larmes de peur et de soulagement mêlé que leur vision était si trouble. Ils prirent quelques instants pour reprendre leur calme et leurs esprits, et c'est seulement alors qu'ils tentèrent de se relever: peine perdue! Ils finirent par se mettre en position assise, seule posture qui ne menaçait pas de les faire s'évanouir littéralement... Wilfried lança un regard ahuri à sa monture:


"Trompy, il a... il m'a soumis alors que... alors que j'étais en pleine crise de folie!"

L'étalon noir eut du mal à en croire ses oreilles!

¤Tu es sérieux?¤

Le mercenaire acquiesça, aussi choqué que son ami quadrupède. Il se tourna alors vers Oni, et l'aperçut à sa droite, inanimé, à moins de cinquante centimètres de lui. Il posa une main inquiète sur son épaule et se pencha pour l'examiner de plus près: en voyant qu'il respirait, il fut soulagé. Sans lâcher l'élève, Wilfried rampa à quatre pattes à ses côtés et s'assit à côté du jeune homme, vite rejoint par un Trompe-la-Mort aux pattes tremblantes. Ils restèrent ainsi, sans bouger, fixant l'élève avec appréhension sans le lâcher des yeux, attendant qu'il revienne à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samhainburtonia.creation-forum.com
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Sam 18 Mai - 16:05


Lowering
▬ Wilfried Von Hesse

Adrian von Ziegler. - Night Mist ♫

Dans son sommeil, il n'y avait rien. C'était un sommeil sans rêve, sans images, vide. Juste le bruit reposant de la pluie, étrangement là alors que l'adolescent ne ressentait rien d'autre qu'une chaleur a ses côtés. Il n'était pas seul malgré son évanouissement temporaire qui lui permettait de reprendre, la limite dépassée même un court moment lui brûlant l'ensemble du corps. Ses muscles étaient chaud, et quelques gouttes perlèrent dans son dos lentement, froides. Aurait-il fait un certain mal autour de lui ? Pour l'instant les résultats de son essai lui restait hors de portée pendant une bonne quinzaine de minutes, le temps que son aura revienne dans sa forme compacte mais en beaucoup plus restreinte qu'à son habitude, le démon souhaitant prendre du recul sur cette force que lui avait confier ses parents par leurs sangs, pour le moment. De toute façon, qu'il le souhaite ou pas il était pour l'instant trop "affaibli" mentalement pour supporter la charge habituelle de l'aura. Il ne ressentait pas ses nombreuses douleurs physiques a cet instant, bien qu'il pouvait sentir encore quelques membres tremblaient et se calmaient au fur et a mesure du temps s'écoulant.
Enfin il daigna rouvrir ses paupières lentement, visualisant après quelques secondes la plaine vaste sous ses yeux, et le sol nu qui le supportait. Il sentit un frisson dans sa nuque, le prévenant qu'il était fixé depuis un bon moment. C'était le cavalier et sa monture, Wilfried et Trompy. L'élève poussa un soupir calme, se relevant comme si son corps était en parfait état. Il était davantage plus pâle que d'habitude, ordonnant a son corps de poser ses deux pieds et se relever, mais il s'arrêta en chemin. Un genou sur le sol, l'autre pied a terre les deux mains sur ses genoux, il regarda le cavalier qui le fixait. Ses mains se déplacèrent vers les épaules de celui ci, inquiet de savoir si il avait supporter le poids qu'il avait libéré. Son regard exprima un air désolé de s'être laissé emporté, son visage toujours aussi neutre accentué par la pâleur du garçon. Le cavalier avait l'air d'avoir pleurer, il avait même pleurer surement. Sa monture aussi. Faire pleurer quelqu'un lui faisait plus mal que penser, il avait beau être insensible de physique et avoir l'air d'intérieur, il avait tout de même un coeur et des sentiments en fonction de ce qu'il voyait.

Ses bras passèrent autour des épaules de l'homme, l'entraînant contre lui pour le serrer légèrement dans un geste de consolation et de pardon. Il avait tenu promesse, mais était en même temps sincèrement désoler d'avoir pousser Wil' jusqu'à pleurer. Son emportement a était plus violent qu'il pensait malheureusement, il aurait dût freiner mais comme dit, il ne contrôle point cette aura, si ce n'est que par habitude. Relâchant doucement le cavalier de ses bras, il se laissa asseoir devant lui, soufflant de nouveau un peu. Au moins il pense avoir réussi, enfin après tout dépend du jugement du cavalier, si c'était assez ou non pour soumettre le Cavalier sans Tête. Il avait peur que cette phase ne soit pas assez pour soumettre le vrai, ou au contraire assez avec un peu de chance. Il posa son regard sur le sol, serrant légèrement ses poings avant de parler d'une voix toujours basse, comme il en a prit maintenant le réflexe avec Wilfried.

- J'ai échoué ... ?

Par derrière ça, il redoutait une sorte de frappe, peut-être par punition de n'avoir pas réussi ou de lui avoir infliger ça, surtout qu'il n'était pas censé être au courant qu'il devrait supporté trois sortes de tentatives de domination. De toute façon il ne ressentirait rien de la claque, juste une force percutant sa joue. Il porta une main a ses mèches d'où il sentit un liquide coulait, essuyant encore le sang humide qui restait caler dans sa chevelure blonde, a l'endroit où ses cornes avaient poussés sous la libération des démons. Sur ses gants noirs le sang ne se voyaient pas, et quelque part tant mieux.
Frôlant le bout des mini-cornes noires, il laissa sa main se posait de nouveau proche de l'autre, attendant la réponse du cavalier tout en adressant aussi un regard désolé a Trompy, ayant bien vu que ses pattes tremblaient. Au moins, il sait qu'il avait réussi a repousser la mort : car oui, il avait très bien vu que Wilfried avait tenté de le transpercé avec son épée, heureusement retenu par la peur qu'il devait avoir.

Codage (c) Kuru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilfried Von Hesse
Gardien(ne) (de la ville et du lycée)
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2013
Localisation : Avec mon cheval! ^^

Carte étudiant
Âge: 277 ans en 2013.
Espèce: Démon.
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Sam 18 Mai - 18:06

Les minutes s'étiraient, sans que rien ne se passe. Wilfried en était arrivé à vérifier toutes les deux minutes qu'Oni respirait encore, anxieux. C'est là qu'une pensée terrifiante lui vint à l'esprit: et si c'était le vrai démon en lui qui se réveillait, et pas le gentil élève silencieux? Les choses risquaient d'être difficiles à supporter s'il s'avérait que c'était le cas... Le Cavalier de Hesse posa un regard nerveux sur l'adolescent, comme s'il s'agissait d'une bombe à retardement qui pouvait exploser à tout moment. Néanmoins, il ne se serait éloigné de lui pour rien au monde: pas question de laisser sa peur mettre en danger la santé de son ami!

Finalement, Oni se réveilla et entreprit de se relever, mais s'arrêta net en chemin: il leva les yeux vers Wil, et lui posa une main sur l'épaule. Une expression navrée passa sur le visage du garçon, et le mercenaire n'eut même pas le temps de rassurer le jeune homme que ce dernier l'attrapa par les épaules et le serra brièvement contre lui: Wil en resta bouche-bée, presque tétanisé. La dernière fois qu'un bipède lui avait montré un semblant d'affection, c'était sa femme Greta, juste avant qu'il ne parte pour les rives d'Angleterre, vers Sleepy Hollow. Vers sa propre mort. Vers son cauchemar de damné...

Le regard que sa monture posait sur lui incita le Hessien à accepter la marque d'affection de l'élève, et referma ses bras sur les épaules du jeune homme qu'il serra brièvement contre lui, pour lui faire comprendre que tout allait bien. Finalement, l'élève finit par le lâcher et s'assit simplement face à lui. Lorsque leurs regards se croisèrent, Wil détourna le regard avant même qu'Oni ne baisse le sien: bien que les yeux de l'adolescent ne rougeoyaient plus comme une braise incandescente, le Cavalier se souvenait parfaitement de son regard! Froid, hautain, agressif, presque haineux: le regard d'un être millénaire qui ne détestait rien tant que l'on ose le défier, ou pire encore, remettre en doute son autorité ou sa puissance...


"J'ai échoué ... ?"

Cavalier et monture levèrent brusquement et en même temps la tête vers Oni, avant de se lancer mutuellement des regards perdus: on dirait qu'il ne se souvenait même pas d'avoir brillamment réussit...

"Oh que si Oni... Tu as très bien réussit ton coup! Un peu trop bien, même..."

Nouveau regard entre le frison et son maître: dans leurs yeux à tous deux se lisait l'indicible peur qui les avaient submergés, ainsi que l'infini soulagement que tout se soit enfin arrêté.

"Pour tout t'avouer, juste avant que tu ne t’évanouisses, j'étais prêt à te jurer fidélité éternelle et même à te supplier pour que ça cesse! Je me doutais que tu étais plusieurs fois millénaire et d'une puissance équivalente: mais j'ignorais que tu l'étais à ce point-là..."

Wilfried sentit quelque chose couler sur sa joue, et essuya la larme solitaire d'un revers de gant.

"Quand aux larmes... elles sont de soulagement. Tu as réussi, Oni: tu m'a fais plier, alors que j'étais à nouveau plongé dans une crise de folie... J'ignore si tu te rends compte de l'exploit que tu viens d'accomplir, mais si tu arrive à faire appel à cette aura à tout moment et si tu peux la maintenir aussi longtemps que nécessaire, soumettre le Sans-Tête risque d'être un véritable jeu d'enfant!"

Mais l'évanouissement du jeune homme était la preuve irréfutable et impossible à ignorer que c'était la première fois depuis bien longtemps qu'il libérait son aura. Et il allait falloir qu'il s'entraîne s'il voulait la maintenir plus longtemps!

"Je crois qu'il va falloir t'entraîner à maintenir ton aura aussi longtemps que nécessaire: le Sans-Tête ne pliera pas aussi vite que moi, j'en ai peur... Dès que tu te sens prêt, on réessaie, d'accord?"

La simple idée d'être à nouveau ne serait-ce qu'effleuré par l'aura du vieux démon donnait à Wil des sueurs froides: mais il le fallait. il le fallait, il le fallait, il le fallait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samhainburtonia.creation-forum.com
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Sam 18 Mai - 20:49


Past
▬ Wilfried Von Hesse

Adrian von Ziegler. - Night Mist ♫

Non, il n'avait pas échoué, et même amplement réussi ce premier test. L'adolescent était heureux d'entendre ça. On ne l'avait jamais "félicité", du moins pas positivement. Il lui fallait peu pour être heureux, mais c'est ainsi. Avoir réussi quelque chose de bien lui fit un léger baume au coeur, sans pour autant qu'il ne l'exprime. Cependant quelque chose attira son oreille plus que d'autres. Il allait jurer ? Hum ... Il n'aimait pas trop ça. Lui même étant un démon, comment le prendrait-il si par malheur il promettait par "accident" ? Laissant l'homme finir en l'écoutant attentivement, baissant un peu la tête sur le fait de recommencé. Maintenant qu'il savait ce que ce sentiment de supériorité pouvait causé chez Wilfried, il n'avait pas envie de recommencer en fin de compte. Il n'en dit rien, son visage neutre de nouveau en regardant le sol un moment. Il devait laisser un moment son corps se reconstituait de toute façon, il aurait le temps de réfléchir.
Posant son dos contre un arbre non loin, il ne sentit pas le douloureux signal qu'envoya ses ailes brisées, retenu encore par une lanière depuis déjà ... un bon moment, voir même beaucoup plus longtemps qu'il pense. Ses yeux se fermèrent, oubliant son corps frissonnant le temps de quelques minutes de repos ... qui pourraient peut-être bien se prolonger. Disons que malgré son souhait d'oublier son passé, celui ci est contenu de sa mémoire, autant des bons souvenirs que des nombreux mauvais. Son aura avait fait remonté les sentiments négatifs compacte dans son aura et les souvenirs qu'avaient engendré ses ressentis lui étaient revenu en mémoire assez lentement mais surement, dans un mélange de regrets et de honte, mais aussi de colère et souffrance.

Tournant la tête légèrement, un soupir étranglé sortit de la gorge du blond qui même après avoir reprit des couleurs pâlissait de nouveau, serrant ses poings tremblant. Son corps se replia par réflexe, se sentant mal d'être aussi faible alors que tout au long de sa vie, il s'est tout le temps battu pour survivre pour rien, n'ayant pas de but. Il aurait dût surement mourir a ce moment là, mais la chance l'avait gardé en vie. Il avait pensé a la mort, mais n'a pas eu le courage d'aller la chercher. Oh, maintenant ça fait un peu moins d'une semaine qu'il n'avait pas chercher un quelconque suicide, mais il faut dire que les nombreuses séquelles a son poignet n'étaient pas encore partit, oui, même après des jours. Ses gants étaient là comme ses manches pour les cachés, ayant horreur de se voir aussi désespéré. Il n'en ressentait rien, comme il ne sentait actuellement pas son corps réclamant une pause dans toute cette agitation, n'étant que la deuxième fois de sa vie qu'il se présente a cette pression.
Ses épaules frissonnèrent légèrement, portant son regard vide sur ses bras autour de ses genoux, ses jambes contre son torse pliées. Il soupirait quelques fois, se concentrant dans son aura. Oui, même si il ressentait une certaine fatigue il avait envie d'aider Wilfried le plus vite possible, mais tenir davantage serait difficile pour le jeune garçon. C'est pourquoi il chercha encore plus profondément dans son esprit, cet être supérieur qui a fait resurgir l'aura qui l'entoure habituellement. Ce démon millénaire, qui quelque part était lié a ses parents comme les deux autres, ses parents auquel il ne peut collé de visages ni de paroles.

Codage (c) Kuru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilfried Von Hesse
Gardien(ne) (de la ville et du lycée)
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2013
Localisation : Avec mon cheval! ^^

Carte étudiant
Âge: 277 ans en 2013.
Espèce: Démon.
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Lun 1 Juil - 15:05

Un long moment de silence s'écoula, et si les démons avaient posé un sablier à côté d'eux, ils auraient même pu en entendre le son des grains de sable s'écoulant paresseusement dans le bas du récipient en verre! Mais au lieu de ça, c'est l'assourdissant silence de mort de la clairière calcinée qui leur répondit. Wil regardait l'herbe noircie à ses pieds, réfléchissant à tout ce qui s'était passé et au sérieux espoir que leur offrait Oni: il jetait d'ailleurs de temps en temps un regard à l'élève, et le trouva songeur. Un peu trop songeur, d'ailleurs... Le regard du jeune homme trahissait une sorte de perdition, ce qui ressemblait fort à l'état dans lequel Wil lui-même se trouvait souvent après une de ses crises de folie. Il ne savait pas trop s'il pouvait tenter de savoir ce qui dérangeait le jeune homme, ou bien si ce dernier souhaitait garder tout ça pour lui. Wil décida de tenter le coup, et il demanda alors:

"Tu as l'air... perdu, Oni. Es-ce que quelque chose ne va pas?"

Trompe-la-Mort, quand à lui, sentait quelque chose d'anormal depuis quelques minutes, et il fixait avec insistance le garçon car cela semblait émaner de lui. Mais nom d'un crâne, qu'es-ce que c'était donc? Tendant l'encolure vers le blondinet, l'étalon noir renifla l'air avec insistance, ce qui lui valu un regard intrigué de la part de son cavalier, regard intrigué qu'il ignora. Okay, c'est vrai: il ressemblait ainsi davantage à un chien de chasse qui traquait du gibier qu'à un cheval venant de subir un traumatisme moral! Navar se leva, mettant de l'ordre dans ses pattes encore tremblotantes et cotonneuses, et tourna autour d'Oni en le reniflant de partout avec insistance: c'est dans son dos que l'odeur était la plus forte. Et il mit un nom sur cette odeur...

¤Wil... Oni est blessé: il saigne!¤

Le Cavalier fixa soudainement sa monture avec un regard indéchiffrable, complètement perplexe.

"Qu'es-ce que tu me raconte, encore, là?"

¤Je plaisante pas: son dos empeste le sang!¤

Le mercenaire de Hesse se figea pendant un moment: il ne se souvenait pourtant pas d'avoir blessé le jeune homme... Alors, comment était-ce possible? Il décida de demander au principal intéressé:

"Oni... Trompy affirme avec virulence que tu es blessé..."

Les deux compères attendirent en silence la réaction d'Oni...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samhainburtonia.creation-forum.com
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Lun 1 Juil - 21:44




"Oni... Trompy affirme avec virulence que tu es blessé..."

Cette phrase fit sortir l'adolescent de ses pensées. Quoi ? Blessé ? Les mirettes bleus du jeune homme se relevèrent vers les deux êtres, en particulier vers le cheval qu'il avait aperçu sans plus d'attention tourner autour de lui. Son dos ? Visiblement c'est le dernier endroit que l'équidé aurait reniflé. A part ses ailes brisées qui saignent plutôt rarement, il ne voit pas ce qui ... ou alors, c'est sa cicatrice. Enfin, ça ne serait tout de même pas l'effort mental qui lui aurait déclenché un nouveau réveil de cette vieille blessure ? Peut-être qu'il s'est blessé en chemin, ou il lui a fallu donné un effort physique aussi a cet entraînement prometteur.
Son regard se baissa vers le sol, bougeant sur le côté légèrement sans voir des gouttes rouges sur le sol ce qui est encourageant. Cependant, quand il voulut retiré sa veste quelque chose l'arrêta. Si c'est sa cicatrice, il n'avait pas envie que les deux créatures proches de lui ne la découvre ainsi. Enfin, ce n'était pas le moment pour des détails comme ceci, Wilfried et Trompy avait dût en voir des plus belles qu'une vieille blessure.

Oni de nouveau debout sur ses pieds, entreprit de se dévêtir. D'abord, sa longue veste qui tomba le long de ses bras, découvrant ainsi son tee-shirt noir qui lui collait avec l'étrangle faculté d'avoir deux fente permettant aux ailes de ne pas être dérangé dans l'endroit où elles sont raccordées au dos du garçon, tandis que deux fermetures éclairs s'en suivaient jusqu'à l'extrémité du vêtement. Ses doigts défirent la lanière qui retenait ses ailes repliées, la laissant tomber sur sa longue veste. Ses membres se "détendirent" dans quelques craquements d'os glauques pour déjà retomber un peu plus vers le sol, tout en restant dans la position de repli. Il défit rapidement en passant ses mains dans son dos les deux fermetures pour permettre au vêtement de se retirer sans problème. A son tour mêlé aux affaires par terre, il laissa enfin découvrir sa peau naturellement blanche mais couverte a un endroit spécial de sang sec autour d'une longue fente profonde, celle-ci s'étant visiblement rouverte après que sa protection fragile était été retiré, maintenant a vif en exposant a une vue proche les chairs blessées et rougies, avec l'impression de voir parfois des pigments blancs. Du sang neuf coule a nouveau dans une prolongation de la plaie jusqu'au bas de son dos, traçant des lignes rouges sans pour autant que le jeune adolescent n'est une quelconque expression de souffrance.

C'est difficile dans ses cas de se soigner, et généralement il a des bandages qui l'aide a couvrir et protéger la plaie pour que celle ci arrête progressivement de saigner a cause de l'accumulation de sang sec et finissant par se recouvrir d'une légère cicatrisation. La peau autour reste tout de même rougis et légèrement douloureuse mais comme dit plutôt, aucun sentiment de douleur physique n'atteint le garçon. C'est dans ces cas là généralement qu'il souffre d'anémie vu qu'il ne peut pas gérer 24h sur 24 son sang, ça l'épuiserait et finirait de le vider de ses forces. Passant discrètement une main dans son bas de dos, il découvrit ses doigts rouges du passage dans le liquide chaud avant de relever les yeux vers les deux êtres.

- Désolé ... J'ai dû me blesser sans le savoir. encore une fois, avait-il envie de dire.
Codage (c) Kuru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilfried Von Hesse
Gardien(ne) (de la ville et du lycée)
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2013
Localisation : Avec mon cheval! ^^

Carte étudiant
Âge: 277 ans en 2013.
Espèce: Démon.
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Mer 10 Juil - 19:03

Oni sembla revenir brutalement de ses songes à la remarque du mercenaire: il sembla réfléchir un instant, toujours aussi silencieux, avant de finalement se lever. Après un instant d'hésitation, il entreprit d'enlever le haut de ses vêtements. Pendant que le jeune homme se déshabillait, Wil put apercevoir une paire d'ailes membraneuses qui se déployaient dans le dos de l'adolescent, et cette particularité, couplée au fait qu'il avait aussi des cornes et une queue, ne fit que renforcer la conviction du Cavalier que l'élève était vraiment très vieux... et vraiment très puissant aussi.

Il faut savoir que, si la plupart des démons 'simples' possèdent des cornes, il n'en est pas de même pour toutes les catégories. Rares sont les démons de la Colère (donc, comme Wil) qui possèdent ne serait-ce qu'une minuscules paire de cornes: en général, ils ressemblaient davantage à des humains terrifiants qu'à autre chose. Les démons de la Luxure en revanche avaient presque tous des cornes. Ceux de puissance moyenne avaient des cornes et une queue. Les ailes n'étaient réservées qu'aux Alte Dämon, les vieux démons de trois-mille ans révolus. Une fois cet âge atteint, les cornes poussaient progressivement, ou parfois il en poussait carrément une ou plusieurs autres paires. En bref: plus un démon est cornu/ailé, plus il est vieux et puissant... Mais bien sûr, c'était des généralités: certains démons de plus de huit-mille ans n'avaient rien de tout ça, et des démons tout jeunes avaient des cornes et une queue! Tous étaient différents, mais cette théorie émanait de ce que Wil avait pu observer, lorsqu'il se rendait en Enfer pendant sa période 'pantin maudit'.

Les ailes d'Oni ne furent pas la seule chose que le Hessien remarqua dans le dos de l'adolescent: il y avait également une cicatrice, véritablement énorme et franchement laide, aux bords blanchâtres et qui semblait saigner quelque peu. Wil ne crut pas à l'excuse de l'élève: comment pouvait-on saigner sans s'en apercevoir? A moins d'être une femme, c'était impossible! Le démon guerrier s'approcha de l'adolescent et, face à son dos, posa un genou à terre pour être à la bonne hauteur. Minutieusement, il examina la blessure avec le regard de celui qui en avait vu des tas dans sa vie. Il appuya en certains endroits de la plaie, légèrement pour ne pas faire mal à son ami, afin de mieux comprendre comment elle avait pu être faite.


"Je n'ai jamais vu une plaie aussi infectée de toute ma vie! Au risque de vexer quelqu'un, celui qui a soigné ça était un vrai charlatan! Même à mon époque, on arrivait à soigner ce genre de blessure avec les moyens du bord!"

La plaie était vraiment vilaine, et non seulement elle était infectée, mais en plus elle s'était mal refermée, ce qui l'exposait à de perpétuelles réouvertures lors d'efforts physiques conséquents. Wil poussa un soupir à la limite du désespoir: il allait avoir besoin de matériel...

"Oni, je peux tenter de soigner et refermer convenablement ta plaie, mais j'ai besoin de deux/trois bricoles: accepterais-tu de me suivre chez moi, dans mon Arbre?"

Oui, Wil avait une idée de comment faire pour soigner la blessure d'Oni, mais il fallait que ce dernier accepte son invitation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samhainburtonia.creation-forum.com
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   Ven 12 Juil - 18:07



Surprise
▬ Wilfried Von Hesse

World's End Dance Hall - Miku & Luka  ♫

Oni laissa Wilfried s'approcher, malgré quelques réticences a le laisser faire. Il faut dire que quand il est blesser il devient plus offensif, surtout en présence de son sang. Il n'aime pas qu'on le touche non plus, même par but tout a fait simple mais Wilfried ne lui était pas vraiment inconnu, d'où le pourquoi il ne réagit pas vraiment ou du moins pas violemment, juste ses pupilles qui se contractèrent rapidement en préférant poser ses yeux sur la belle robe noire de Trompy. Il ne sentit rien quand le cavalier appuya sur sa plaie, sachant qu'il ne lui a toujours pas révélé qu'il ne ressentait aucune douleur physique. Il le saurait tôt ou tard de toute façon ... Prêtant une oreille attentive a celui ci, il regarda le sol en comprenant sa réaction. C'est lui qui s'est soigné et la chance était avec lui ce jour là.

"Oni, je peux tenter de soigner et refermer convenablement ta plaie, mais j'ai besoin de deux/trois bricoles: accepterais-tu de me suivre chez moi, dans mon Arbre?"

L'adolescent le regarda du coin de l'oeil, silencieux. En faite, il avait déjà soigné une fois sa plaie seul puis l'avait laissé ainsi. C'est de sa faute en quelque sorte mais il l'assume entièrement. D'ailleurs il est très bien conscient que ça n'a été que fardeau de la laisser ainsi mais il ne ressent aucune douleur donc... Il n'en voyait pas l'utilité en faite. S'il savait a l'époque le sort qu'on réservé aux enfants insensibles pour les plus croyants en phénomènes anormaux. Mieux valait-il qu'il reste ainsi, personne n'avait besoin de connaître son passé.
Hochant simplement la tête a sa demande après quelques instants, il se releva sur ses jambes et  reprit ses affaires qu'il tenu, suivant Wilfried jusqu'à l'Arbre. Alors ... Comme ça il voulait le soigner ? A croire que même des démons pouvaient être solidaire, contrairement a certaines rumeurs sur ses êtres maléfiques. En soi, le cavalier était loin d'être un de ses démons originels, comme lui. Restant silencieux pendant le voyage, sans expressions. Il pouvait marcher ou courir pendant des heures, car après tout il avait tout eu le temps de s'endurcir. Même si sa plaie était infectée et saignante, il ne ressentait rien que de l'eau qui coulerait sur sa peau, un peu plus chaud certes. C'est étrange, il se rappelle de quelques humains réagissant en apprenant soudainement qu'il est insensible. Ils ont reculer, chuchoter a voix basse et une ou deux femmes sont devenu verte de peur. Pourquoi c'est si étrange de ne rien ressentir ? Tout en continuant le chemin, il regarda la paume de sa main avec les doigts encore rougis du sang séché. Laissant ses ailes brisées faire comme bon leur semblent, il se demanda tout de même comment Wilfried allait soigner cette vieille plaie. Il est a l'abri de la douleur mais pas de la mort, et une plaie infectée n'est pas de bon présage ... enfin, il a toujours cru ça et quelque part il ne doit pas avoir tord. Espérons qu'il ne se prenne pas la tête avec les autres blessures car ce n'est pas ce qui manque.
Codage (c) Kuru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promesse [Wilfried]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promesse [Wilfried]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Plus d'espoir des retrouver des survivants de La Promesse Collège Evangélique
» Une promesse non tenue...
» Une promesse éternelle
» J'peux rentrer ou c'est interdit aux filles ? [PV Wilfried]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partout ailleurs :: Ailleurs...-
Sauter vers: