AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La musique de la routine ▬ Lee Crown

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Dim 11 Nov - 0:37


Daily Stress and Violence
▬ Lee Crown

Last regrets - Ayana ♫

Encore, et encore. Toujours le même ton, celui des engrenages. Il le sait bien, lui, le Démon. Cela fait de quelques milliers d'années qu'il vit, et tous les jours presque, il a le temps d'apprécié cette musique. Pendant que son sang se répand, puis revient dans ses plaies sous l'effet de l'attraction de son don qui illumine ses yeux, d'un rouge rubis singulier. Il continuait a écouté la routine de la ville pendant que son corps travaillait a la reconstruction de ses cellules, pour refermé les vilaines coupures. Malgré tout, ce son répétant lui tapait sur le système. Comment apprécié ça, alors que ça fait déjà plus de 100 ans qu'on l'écoute ? Du calme, voilà ce qui lui faudrait. Mais où en trouvé, voilà le seul problème qui faisait face au démon. Quelque part, non loin. Là où il y aurait de la verdure, et un coin de paradis pour ses oreilles... Le Parc.

Il ouvrit totalement ses yeux, alors que la lumière rougeâtre de ceux ci s'amplifia de quelques crans, rayonnant en bords derrière les lentilles bleus ciel du démon. Dans la ruelle, son corps était caché par une longue veste, ouverte au niveau des cuisses par une longue fermeture. Manches longues, il les replace sur ses coupures ayant atteint ses avants bras, alors que sa capuche tout aussi noire que la tenue entière du garçon s'avança davantage quand il baissa la tête, dévoilant quelques mèches blondes, tel les blés des champs sous les rayons du chaud soleil. Ses yeux redevinrent normal, sans lumière alors que ses pupilles se déplacèrent vers le trottoir où les personnes marchaient, sans s'arrêtés. L'expression de son visage "fait de porcelaine" restait close, aussi étrange que cela puisse paraître. Pas un cran de fatigue, pas un cran de douleur, pas un cran de sentiment. Muet.

Ses jambes se plièrent, alors qu'il se releva. Posant ses bottes dissimulés par son pantalon, munie de talons de quelques centimètres carrés et plat, sur le sol semblant s'enfonçait sous l'être qu'il portait. Ce n'était qu'une impression face au malaise qui s'emparait de lui a chaque fois qu'il se relevait très rapidement, sa tension semblant chutait. Sa vue se masqua de noir quelques secondes, semblant voir des flashs d'étincelles avant que la lumière ne revienne doucement. Il y était habitué, et il s'empressa presque de rejoindre le Parc par multiple passage tranquille, pour ne pas croisé des personnes qu'il n'aimerait pas voir. Les gens le regardaient bizarrement, quand il passait dans la rue. Quoi ? Il n'avait jamais vu quelqu'un voulant se caché de leurs vies ou quoi ? Ce regard, il ne l'aimait pas. Il avait l'impression d'avoir une trentaine de personnes sur le dos, alors que sa poitrine se serrait.

Ses pas s'accélèrent, alors que bientôt il entre dans le Parc sans se faire remarqué. Quelques gouttes tombèrent de sa manche, le sang de nouveau circulant normalement dans ses plaies encore non refermé. La plus forte, était surement celui qu'il avait reçu proche du coeur, enfin du moins, ils avaient essayés. Ca n'aurait rien changé, son cure-dent n'avait même pas percé totalement sa peau, d'autant plus qu'il avait loupé sa cible, alors que si ça aurait le Démon l'être violent, il ne l'aurait pas loupé, pas d'un centimètre. S'enfonçant loin dans le parc, il trouva un coin qui semblait abandonné. Un Jacaranda magnifique, a la couleur vive bleu violacé, son tronc sombre contrastant avec cette couleur. Il alla s'asseoir doucement a son pied, caché par les buissons entourant l'arbre avec les nombreux arbres. Quelques fleurs avaient poussés autour. Le Démon regardait les pétales de fleurs tombés au sol, malgré qu'il soit toujours aussi fleuri. Ses mains gantés vinrent prendre les deux côtés de la capuche qui tomba sur ses épaules, lentement. Sa tête se redressa vers les branches de l'arbre. Aucun bruit de ville, a part celui de l'eau qui coulait non loin. Celui du vent, tel un havre de paix. Aucune douleur, aucune violence, seulement un goutte de sang qui tomba sur une pétale de cet arbre magnifique.

Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Lun 12 Nov - 18:02

[ Gnowiii Kanoon ;3; ! Je la connais par coeur cette chanson D': ... du moins la version courte. *shot* ]


Bien que nous nous trouvions dans la saison froide, aujourd'hui était une journée des plus agréables. Certes le ciel n'était pas aussi bleu qu'en été, et quelques nuages gris l'embrumaient, mais le soleil se montrait à espace régulier à travers les masses cotonneuses tandis qu'une brise douce balayait Monster Town. Les derniers souffles de la chaleur, avant qu'elle ne s'éteigne totalement pour renaître au prochain cycle. Cette chance, peu de personnes la saisissaient, car dans cette ville particulière, tout comme chez les humains, les habitants n'avaient pas toujours le temps de souffler. Monstres et créatures vaquaient à leur travail, leurs obligations ou même leurs loisirs, et cette délicate journée passait inaperçu aux yeux de beaucoup. Toutefois, certains êtres qu'ils soient libres ou non, s'arrêtaient quelques instants pour en profiter. Lee faisait partie de ceux ci. Il n'avait pas toujours beaucoup de moments à lui, car son travail l'obligeait à une certaine permanence, d'autant plus qu'il s'y investissait beaucoup, mais lors des vacances scolaires, il avait alors quartier libre. Et bien souvent, il utilisait ces congés à aller vadrouiller dans les espaces naturels qui cerclaient la zone, et si le temps le lui permettait, il dormait même à la belle étoile. La terre comme matelas, et le ciel comme couverture, le meilleur des lit n'était rien comparé avec cela. ... Du moins pour une licorne.

Cette fois ci, le médecin ne s'était pas trop éloigné de la ville, mais simplement aventuré dans l'un des parcs la décorant. Un lieu de paix et de repos au beau milieu de toute cette agitation. Se côtoyaient en son enceinte des allées de pierres en mosaïque, longées de buissons torsadés ; de petits cours d'eau irriguant la zone, et convergeant en une imposante fontaine centrale, dont les jets cristallins et les lumières tamisées en faisaient une place idéale pour les couple ; régulièrement, quelques bancs soigneusement entretenus et luminaires forgés d'arabesques ; et surtout, surtout.. une abondante végétation, qui à certains endroits du parc se trouvait volontairement à l'état sauvage. En effet, l'on avait souhaité que chacun puisse s'y sentir à l'aise en structurant ce lieu. Après tout, Monster Town était une mégalopole où cohabitaient des êtres de touts mondes, toutes origines, toutes cultures et touts modes de vie. Et plutôt que de construire des sentiers arbitraires et bien réglés, il y avait donc des zones pour tout les goûts, la large superficie du parc en question y aidant. Pour exemple, il on trouvait même une partie "volcanique" où les nombreux geysers offraient un sol bouillonnant et une température élevée, mais aussi un territoire dit lugubre, où arbres morts et terre de cendre formaient le décor, il paraissait même que le lac présent avait été teint en rouge. Enfin, ce n'était pas le genre d'ambiance qui intéressait l'homme licorne, et il n'y avait donc pas posé les pieds.

Non en ce moment, il se hasardait dans une zone assez reculée, sans thème particulier, si ce n'est qu'elle était vierge d'entretient. A ce point du parc, l'urbanisation était suffisamment loin pour en oublier toute traces, et Lee se serait cru en pleine nature. D'autant plus qu'il n'y avait personne, c'était la quiétude la plus totale, même les oiseaux semblaient avoir oublié cette place, et seuls le murmure du vent et le chant d'un ruisseau voisin se faisaient entendre. L'homme aux cheveux blancs arrêta ses pas un instant, et les yeux clos, inspira profondément, cette paix était si douce, si appréciable.. Il demeura encore quelques minutes ainsi immobile, savourant cet instant si simple, et pourtant si précieux. Et même, l'espace d'une seconde, il fut tenté de reprendre sa forme originelle. Histoire de courir librement dans cet espace, comme au "bon vieux temps".. mais ses blessures affectives l'en retinrent, et rouvrant ses paupières, il poursuivit sa route. C'est ainsi qu'il déboucha à l'emplacement d'un Jaracanda, l'un de ces imposants arbres à la parure d'un bleu pastel aux délicates touches violettes, et celui-ci était ma foi un splendide spécimen. Ce type d'arbres n'étaient pas très courants, et Lee resta quelques instants saisi face à la beauté de sa chevelure si je puis dire, et de la lente pluie de pétales qui en découlait. ... Toutefois, son regard clair fut attiré par une tâche sombre qui transparaissait à travers les feuillages avoisinants..

Intrigué, le pli-centenaire (oui je viens de l'inventer, c'est pour 'plusieurs' ) s'approcha prudemment, restant dissimulé par les buissons, et pu alors reconnaître une silhouette humaine. .. Humaine façon de parler. Une tête blonde, des yeux glacés, tout de noir habillé, un air de poupée sans vie. Oui, il s'en rappelait, c'était un élève de Monster High. Oh il ne l'avait pas vu souvent, bien au contraire, d'après ce qu'on lui avait dit, c'était un étudiant non seulement irrégulier, mais aussi et surtout, très discret. Lee ne savait que très peu de choses sur lui, il n'avait jamais eu l'occasion de lui parler, ou même de le voir de près, cependant, il reconnaissait son odeur, cette aura étrange qu'il dégageait, comment oublier ? ... Mais d'ailleurs, pouvait-il parler ? Du peu qu'il l'avait aperçu, le médecin ne l'avait jamais vu articuler le moindre mot. Peut-être que ce garçon était muet, et son allure fermée ne pouvait qu'étayer cette idée. Cependant, Lee avait la ferme intention d'apprendre à connaître chacun des lycéens, afin de pouvoir leur offrir un soutient adapté si besoin, et là, c'était une chance inespérée qui s'offrait à lui. Muet ou pas, glacial ou non, l’anthropomorphe était décidé à tenter la conversation. Et pourtant, il ne se sentait pas forcément à l'aise à sa vue.. au contraire, il ressentait des impressions paradoxales. A la fois une crainte qui lui dictait de s'éloigner promptement de l'individu, et un sentiment de compassion qui le poussait à se hâter vers lui. Lee était un animal à la base, et même si les bêtes sont farouches, elles savent surtout jauger les créatures.. Et quelque part en son subconscient, la licorne sentait que malgré toute la frayeur qu'il pouvait lui inspirer, cet être n'était pas mauvais en soi.

Le médecin sortit de la végétation, et posa ses pieds en pleine lumière, face à l'adolescent, mais à toutefois quelques mètres au cas où une approche trop rapide l'alarmerait. Un sourire calme était peint sur son visage, et il considérait sans trop d'insistance non plus son prochain interlocuteur. De son habituelle voix sereine, il le gratifia d'un simple


" Bonjour.. "

Ayant perçu une odeur de sang depuis un certain temps déjà, il poursuivit posément

" Tu es blessé, non ? Peut-être me permettrais-tu d'examiner tes plaies ? "

L'homme aux longs cheveux ne savait guère si ce garçon se souvenait de lui et de son rôle au sein du lycée, ni si il était réellement muet ou non, mais de toute manière il fallait bien commencer par quelque chose.




***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mar 13 Nov - 19:17


Light emerged from the shadow
▬ Lee Crown

Tori no uta - Only Music ♫

Bonjour. Ce mot, venait de lui être adressé. Ce n'est pas tous les jours qu'on lui adresse la parole, et cette présence en valait peut - être la peine d'être écouté. Ce n'est pas dans ses habitudes, d'écouté et surtout en présence d'un inconnu. Mais quelque part, son aura n'était que rassurante. Son ton calme, serein qu'il inspiré faisait respiré un peu plus l'adolescent, qui pourtant resta les yeux fixés sur le sol, sans cillé. La voix parvint encore a ses oreilles, alors que cette fois, il bougea. Ses blessures ? Ce n'était rien, pour lui. Même pas des égratignures, alors qu'un humain aurait hurlé a sa place. Lui, aucun son n'était sortit de sa bouche, tel que son visage n'avait rien transmit au moment de l'agression. Il ne ressentait pas la douleur, il ne sentait que le sang s'en écoulait, sans se demandé ce que la douleur peut faire, ou peut faire ressentir. L'homme qu'il ressentait pour l'instant a quelques mètres devait être fou, pour approché un démon. Ou simplement, une personne avec une humanité, et un sens de l'aide.

Quand la parole de l'homme fut de nouveau terminé, ses pupilles vides se déplacèrent, et enfin il vu qui avait assez de courage pour s'approché et discuté avec lui. Une longue chevelure blanche, fine et soyeuse comme la soie, immaculée. Des yeux turquoises, reflétant une lumière sereine, presque attendrissante qui "réveilla" un peu plus le jeune garçon qui releva lentement la tête. Une corne attira son regard. Placé sur son front, elle orné le visage de celui ci, tel qui l'avait vu dans des livres, sur ces animales mystiques. Une licorne. Il était grand, sa peau était pâle sans trop l'être. Ses habits semblait reflétait sa personnalité, élégant. Il pourrait faire pensé a un vieil homme, mais il n'en est rien. Le Démon l'observa encore, pendant de longues minutes. Un sourire calme sur son visage, ses yeux semblant d'un naturel serein, brouillant les sentiments qu'il pourrait exprimé d'autres en ce moment. Il éveillait quelques curiosités, mais le visage de l'être maléfique restait clos, tel une porte scellée avec une clé éparpillée en mille morceaux a travers différentes époques. Il se rappela alors, de l'illustration du livre "poussiéreux" qu'il lisait chez lui, seul. Une licorne, dans un style médiéval. Son pelage immaculé, tel la neige aux premières tombées. Il n'articula aucun mot, aucun son. Seul son regard parla l'espace d'un instant.

« Ne souillez pas vos mains pour moi. »

Un reflet vitreux passa avec celui d'un rayon de soleil dans le regard du garçon, alors qu'il referma les yeux pour ne plus qu'être celui de glace. Fixant de nouveau les fleurs tombés autour de lui. Bleu, aux teintes violettes semblant prête a s'évanouir aux moindres chocs, délicates. Elles ressemblaient aux pensées du Démon, sa carapace semble être insondable, mais il a tout de même une conscience, comme tout le monde sur Terre.

Un instant, il se rappela. Ce regard, turquoise avait croisé le sien bleu ciel, plusieurs fois bien que rare. Il était dans le lycée, et il portait régulièrement une blouse blanche en ces lieux. Un médecin, l'infirmier. Alors, ce n'état pas tout a fait un parfait inconnu, maintenant. Ce n'est pas ça qui le fera bouger, ou ouvrir la bouche. Car oui, il peut parler, seulement il ne le fait pas, il ne veut pas et n'a pas envie. Sa "timidité" ou son manque d'assurance envers les autres ne font que sa voix, celle d'un jeune garçon bien que "douce" et agréable a entendre, reste muette.

HRP:
 

Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Ven 16 Nov - 19:27

[ Oh Kanon n'est pas la plus triste des Key, ça se termine relativement bien °n° ]


La situation était légèrement tendue, oh non pas car l'adolescent se serait montré agressif ou quoi, mais plutôt parce qu'au contraire, rien ne transparaissait à travers lui. Il ne réagit pas aussitôt aux paroles de l'homme-licorne, mais peu après, ses iris se mouvèrent, et après encore un petit instant, il redressa vaguement le visage. A partir de là, ce fut assez désagréable pour Lee, car durant quelques minutes, l'étudiant le fixa . Non pas que ça le dérangeait, après tout il était normal, voir obligatoire, d'avoir un contact visuel entre interlocuteurs. Cependant, le cas était un peu particulier.. Même si le médecin restait d'apparence tout à fait sereine, intérieurement il en était tout autre. En effet, il tenait tête péniblement au sentiment de frayeur qui l'envahissait et lui ordonnait de prendre ses jambes à son coup. De sa vision superficielle, Lee se sentait observé tel une gazelle par un tigre, ce dernier étant prêt à bondir pour lui trancher la gorge. Toutefois, l'idée de tourner le dos à ce garçon qui semblait tout sauf épanoui le répugnait, surtout d'une façon aussi brutale, et ainsi, il était déterminé à laisser son instinct de survie piailler dans le vide autant qu'il le pourrait. D'autant plus qu'au delà de ses impressions premières, il percevait l'innocence de cette créature, il le sentait nettement, ce n'était pas une personne mauvaise, et il tenait à croire à cela. Oui, l'homme voulait obstinément faire confiance à cette créature, peu importe la peur qu'il lui inspirait par ailleurs.

Puis, l’anthropomorphe cru distinguer une variation dans les yeux clairs de l'être, il venait.. de lui parler ? Lee était habilité à comprendre les animaux, mais pas les doués de conscience, héé non. Autrement dit, il ne saisit pas clairement son message, mais parvint tout de même à deviner qu'il déclinait sa proposition. Bon.. en même temps, il s'y attendait un peu. Alors, l'adolescent plongea une nouvelle son regard absent sur les quelques pétales éparpillés sur la scène, c'était déjà terminé. Mais... mais, il y avait eu quelque chose, un éclair. Oui, il lui avait répondu. C'est avec cette pensée que l'infirmier décida de s'asseoir lui aussi, restant à son emplacement, toujours séparé à quelques mètres de la créature, mais s'installant en tailleur. En clair, il n'allait pas partir aussi facilement, oho. La patience était l'une des qualités les plus marquées de Lee, et il ne rechignait jamais à la pratiquer.
A vrai dire, il aurait aimé s'approcher un peu plus de son patient, mais sa crainte l'en empêchait. La combattre et se forcer aurait été possible, mais une fois proche de l'être, il n'était pas certain de tenir le coup face aux assauts d'effroi, et peut-être que son corps aurait prit le dessus sur sa raison. Donc, mieux valait se montrer raisonnable, et y aller en douceur, tant pour lui que pour le garçon.

Le garçon, le garçon.. c'était très vague comme adjectif, mais en réalité, l'homme aux cheveux longs ne connaissait pas la race de la créature qui se trouvait en face de lui. Une fiche était réalisée pour chaque élève se présentant à son infirmerie, mais étant donné que celui ci ne l'avait pas encore fait, pas de fiche, donc pas d'informations. Cependant, il se doutait vu ses émotions que ce n'était pas un monstre ordinaire, loin de là, un griffon en chair et en os ne lui aurait pas fait moins d'effet, et pourtant, c'était un ennemi naturel. Mais ce n'était pas ça qui allait le décourager. Avec les siècles d'existence qu'il avait derrière lui, dépensés à connaître et soutenir toute sorte de monstres, il en avait vu d'autre. Lee avait déjà failli se faire dévorer par une sirène affamée, posséder par une succube en manque d'esclaves, piétiner par un minotaure en furie et que sait-je encore. Cette expérience présente, bien que toute aussi effrayante en surface, était ma foi pour le moment très calme, de quoi se plaindre ?

L'homme-licorne sourit un peu plus largement, et articula soigneusement

" Je me nomme Lee, Lee Crown. Je suis le médecin principal au sein du lycée que tu fréquentes, peut-être m'as tu déjà croisé ? "

Il tenait à savoir dans quelle mesure cet étudiant ne pouvait, ou ne voulait parler, car la situation serait à aborder autrement pour un cas comme l'autre. Et il espérait obtenir au moins un geste, quelque chose qui préciserait le contexte.
Peut-être aurait-il fallu insister au sujet de sa précédente question, mais le pli-centenaire était conscient que les jeunes particulièrement, se refermaient plus encore si l'on s'acharnait, aussi, il valait mieux mettre de côté cette intention pour le moment.

***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Sam 17 Nov - 2:32


A smile.
▬ Lee Crown

Avril Lavigne - Smile ♫

Un mouvement, un seul, exécuté d'une façon normale. En sa présence, un être qui se comporte normalement. Un "Boum" au coeur, aie. Ses pupilles se déplacèrent en un éclair vers la personne a quelques mètres de lui. Pourquoi ? Un cheval, une Licorne, un Herbivore. Pourquoi n'obéissait - il donc pas a ses instincts, comme tous ceux qu'il avait croisé jusque là ? Il faisait la différence et le montrait en restant là. Il souriait, d'un air normal. Il y avait longtemps qu'il n'avait pas vu quelqu'un lui sourire, comme ça. Son visage resta de pierre, ses yeux de glace. "Ponf" faisait ses larmes qui s'écrasaient maintenant sur ses cuisses. Elles inondaient ses joues sans qu'il ne le sente, comme pris a nouveau dans la spirale de l'insensibilité alors que d'habitude, il les sent coulés par la douleur des chaînes menaçant son coeur et son âme. Elles finissent toujours par apparaître, pour toujours la même raison : la sensation d'être pris au piège dans une cage invisible, électrifié. Ca faisait juste mal, toujours mal au fond.

Le temps semblait s'être figé autour du garçon qui venait de fondre en sanglot devant "Lee". C'est comme ça qu'il se nommait, cet infirmier au lycée. Il l'avait déjà entendu, par le mirage d'une longue chevelure noire, aux yeux de pépites d'ors de rivières. Il se disait des plus calmes, serein en toute heure. Il avait réussi a regardé pleuré Oni, ou du moins, a être présent a cet évènement qu'encore personne n'avait vu. Derrière le masque de pierre qui s'était installé, il y avait un coeur, qui ne demandait qu'à sourire. L'ascension est dure vers celui ci, tout entrave le chemin, même sa propre conscience. Enfin, les larmes cessèrent, du moins commencèrent lentement. Une fin pour un commencement.

Son regard absent dériva sur le coup lentement, regardant de nouveau le sol au plumage de pétales bleutées aux tons parme. Sa queue de démon se balada entre ses jambes, remontant son pique "de carte" qui s'enroula autour de son mollet soigneusement, sans bruits tel un serpent, replongeant dans ses pensées. Son visage gardait tout la même apparence, alors qu'il hocha très faiblement la tête a sa question. Il n'était pas du genre a répondre, mais pour un adulte, et une personne comme lui, il ferait un effort, comme Lee en fourni contre son instinct.

HRP:
 

Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mar 20 Nov - 21:19

[ On ne doit pas avoir la même définition de triste /o\ ]


Encore une fois, l'adolescent daigna regarder Lee après sa demande, mais cette fois, ce fut un peu différend.. voir complètement. Son visage était toujours aussi indifférent certes, mais il n'empêchait que des larmes roulaient sur ses joues de marbre. Il pleurait. L'homme licorne tressaillit légèrement, à vrai dire il ne s'attendait pas vraiment à pareille réaction. Il se doutait bien que ce garçon était mal dans sa peau, mais n'aurait pas imaginé que c'était à ce stade. Le médecin ne baissa pas les yeux ni ne détourna son visage, comme on aurait parfois tendance à le faire en assistant à ce genre de démonstration. Il considérait qu'agir ainsi était comme un refus de prendre en compte ces larmes, ou même une façon de les fuir, et donc, Lee garda ses iris posés sur la créature. Cependant, ses oreilles s'étaient quelque peu baissées, tout comme ses sourcils, et surtout, son regard avait changé, pour être plus empli encore de compassion. Ces pleurs étaient résolument tristes à voir, tant qu'à verser, mais pour le médecin, c'était bon signe. Cela montrait que cet être avait bel et bien des sentiments, et lui confirmait une nouvelle fois ses doutes sur le soi disant maléfisme du garçon. Il se tut, tant que le garçon pleurerait. Après tout, c'était une manière d'extérioriser sa douleur, et l'interrompre aurait été aussi insensible que mal venu.

Pour finir, les larmes de l'étudiant se tarirent petit à petit, et ses yeux clairs se perdirent à nouveau. Par contre, une queue surmontée d'un pic fit son apparition, et offrit alors un petit indice sur la condition du jeune homme. Lee fixa un instant ses yeux sur l'appendice, et songea alors qu'il faisait sans doute partie de la famille des démons. Ceci expliquait cela. Ses iris turquoises ne tardèrent pas à se relever, captant le léger mouvement de tête que réalisa son interlocuteur. C'était un oui. Bien, voilà qui l'aidait un peu. Il n'était pas tout à fait un étranger, et c'était un bon point pour leur échange. Lee marqua une petite pause, il souhaitait laisser au garçon le temps de se reprendre. Quelques minutes écoulées, l'homme aux cheveux longs exécuta une nouvelle tentative.


" Puis-je.. connaître ton nom ? "

Phrase accompagnée d'un sourire avenant. Lui demander pourquoi avait-il pleuré ? Non, c'était trop brusque. Et puis, le saurait-il lui même ? Chaque chose en son temps. Pourrait-il répondre ? Après tout, Lee ne savait toujours pas si il était capable de parler.. hé bien peu importe, il aviserait. Tant qu'il n'était pas certain à quatre-vingt dix-neuf pour cents que sa langue s'avérerait invalide, il poursuivrait la conversation. Et quand bien même il serait muet, il trouverait bien un moyen pour communiquer. On ne se débarrasse pas de papa Lee aussi facilement.




***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mer 21 Nov - 14:14


Trouble.
▬ Lee Crown

One Direction - One Thing ♫

Un nom. Les yeux du Démon restèrent silencieux tel la roche face a la mer. Il n'avait pas de nom, ni de prénom, enfin du moins il ne savait pas les vrais. Il s'en était donné un, ou peut - être que les autres lui en avait donné un. Parmi bien d'autres, mais dans d'autres genres. Comment pouvait - il devinait q'il était d'origine japonaise, d'où son nom témoigné. Il venait de trop loin pour cité tout les noms, en langues étranges qu'on lui avait donné, passant de pays en pays. Il avait eu le temps de faire le tour du monde, jusqu'à trouvé cette ville où il ne serait plus pourchassé. Il se refusait de parler a quiconque, et qui sait s'il n'était pas là simplement pour "récolté" des informations sur lui ? Aujourd'hui, il n'avait pas cours, mais ça n'empêché pas qu'il essayait peut - être de faire son boulot. Rien n'affirmait ses doutes, quelques petites choses le "perturbait" chez cette étrange créature. Qui croire ? Les idées paraissaient claire, mais tellement éloigné l'une des autres.

Il se refusait de parler. Utilisé sa voix, lui était presque insupportable. Il s'était condamné au silence seul, car son fort n'était pas a l'oral, d'autant plus qu'il n'aimait pas son timbre de voix. Il envoûtait le peu de gens qui avait sût l'entendre, et ainsi que il n'avait jamais parlé a quelqu'un. Seulement voici le problème. Son nom n'allait pas se dire tout seul, et Lee n'allait pas le deviné. Face a ses décisions, seul son corps réagit, principalement sa queue qui au même titre que celle des chats essayait de retransmettre ses émotions. Elle se détacha de son mollet, pour venir s'agité a côté de sa jambe sans prendre compte de sa force. Entre nous, il ne la maîtrisait pas du tout, c'est pour ça qu'il porte toujours une longue veste pour la dissimulé, et qu'il évite le monde pour ne pas éprouvé de sentiments autre que "neutre". Au fond, il avait envie de s'approché de Lee et de lui parlé, comme le ferait une personne normale, mais ce désir restait clos. Sa queue s'arrondit et frappa les pétales qui se soulevèrent sous le choc, les yeux ciels du garçon fixaient sur elle.

Visage de pierre, regard de roche. Son corps ne bougea pas plus quand les longues secondes passèrent, ou que le sang recommença a couler de ses plaies. Il n'en ressentait pas la douleur, et ces vêtements étaient noirs, alors pourquoi s'en souciait... Il s'en souciait tout de même, il n'était pas du genre a être totalement irresponsable. La présence de l'infirmier le gênait un peu, il n'en avait pas l'habitude, et son sourire ne faisait que renfermé un peu plus le démon. Comment lui répondre poliment, autant qu'il le faisait ? Il ne s'avait pas sourire, ni rire. Sa volonté l'empêchait de parler, et pourtant, on aurait cru a l'instant qu'un soupir sortit de sa gorge. Aucun bruits, juste un léger souffle. S'il réfléchissait, il avait pût deviné de quelle grande lignée il tient, et dans quel état il est. L'odeur du sang, les larmes .. S'il avait pût serré les dents, il l'aurait fait. Non par douleur, mais juste le fait que maintenant, l'adulte aura quelques mal a le laissé seul, comme il l'avait recherché en venant ici. Mais sa présence étai agréable, c'est pourquoi l'adolescent ne fit aucun geste, aucun bruits.

HRP:
 

Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Sam 24 Nov - 23:10

[ Ces séries m'ont toute tiré les larmes xD , mais du moment que ça se termine bien, je considère que ce n'est pas triste o/ Par exemple Tokyo Magnitude 8.0 .. C'est un anime que j'apprécie beaucoup, mais ça se finit "mal" , pas totalement non plus, mais pour moi c'est plus proche de la mauvaise fin que de la bonne, donc là c'est un anime triste effectivement. Clannad par contre, ça se finit bien, à mes yeux du moins, donc je ne la vois pas comme triste c': ]


Le garçon demeura impassiblement les lèvres closes, pas un mot, pas un bruit. Simplement son regard ciel qui se cherchait dans les pétales, tandis que la brise tentait de jouer avec ses mèches blondes, mais même elles semblaient manquer d'enthousiasme. Toutefois, sa queue remuait, comme si malgré tout, le silencieux étudiant s'efforçait de communiquer. .. Quoique, était-ce son corps qui bougeait seul, et qui était en contradiction avec son esprit ? Après tout, c'était aussi le cas chez Lee, son corps lui demandait avec insistance de fuir au grand galop, mais son esprit refusait implacablement cette idée. Oui, ça serait sans doute difficile de cerner ce jeune démon, mais le médecin était résolu. Il était rare de voir des élèves aussi enfermés, et il était également rare de voir le pli-centenaire aussi déterminé. Les élèves en bonne condition, bien intégrés, sachant s'exprimer et étant entourés n'avaient pas besoin de son aide, certes il pouvait toujours les conseiller et les rassurer, toutefois ce n'était pas indispensable. Peut-être oui que cette créature qu'il avait en face de lui était dans cet état et vivait ainsi depuis longtemps, mais raison de plus. Il voulait absolument l'en tirer. Cette solitude, ce silence.. cela ne pouvait être que douloureux. Oui certainement, cela ne se ferait pas en une conversation, cela risquerait même de prendre du temps, beaucoup de temps.. Mais Lee en avait devant lui, ce n'était pas un problème. Désormais qu'il en savait un peu plus sur l’énergumène, il l'aborderait au lycée, et aurait d'autres occasions. .. Même si c'était dur de mettre la main sur pareil fantôme, il fallait l'avouer. Qu'importe, l'homme licorne savait se montrer positif, les animaux sont très courageux vous savez.

Bien. Maintenant on va jouer aux devinettes. Serait-ce.. Mildred ? Rachel ?
Lee se pencha légèrement, gardant toujours un contact visuel avec son interlocuteur muet, et sur un ton légèrement amusé, proposa


" Dans ce cas.. je vais tenter de deviner, d'accord ? Tu me fais signe si jamais je m'en rapproche ? "

Il ne l'incitait plus à ouvrir la bouche. Si il était muet médicalement parlant, par traumatisme ou par choix, Lee n'en savait rien, mais il avait compris que pour le moment, cet adolescent n'était pas en état d'ouvrir la bouche, soit, on ferait sans, ce n'est pas un problème non plus.
L'odeur du sang lui revenait aux narines, et pour un végétarien, c'était assez désagréable. Ce parfum lui donnait la nausée. D'autant plus que ça le stressait quelque peu de savoir que cet étudiant, à quelques mètres de lui, était blessé et qu'il ne pouvait rien faire. Enfin, il se rassurait vaguement en se disant que manifestement, il n'en souffrait pas, c'était déjà ça. L'homme aux cheveux blancs aurait d'ailleurs bien aimé connaître la raison de ces plaies, mais c'était une question qui risquait de s'avérer gênante, trop personnel, et pour un cas comme lui, mieux valait attendre, c'était ce qu'il pensait, et il réprimait donc son instinct guérisseur.
Ainsi, il se concentra sur sa nouvelle tâche, qui s'avérait plutôt hasardeuse, qu'on se le dise.


" Voyons.. Mephisto peut-être ? Spade ? Ou bien.. Nergal ? Daimôn ? "

Les monstres portaient bien souvent des noms en rapport avec leur condition, c'est pourquoi Crown partait dans ce type de registre.


***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Lun 26 Nov - 18:06



Finalement, Lee s'essaya au jeu des devinettes pour trouvé comment le Démon se nommait. Cette attitude, au fond il ne s'y attendait certainement pas. n'importe qui aurait abandonné et serait partit a ce moment là, quel était donc cette détermination pour lui ? L'obligation, ou l'envie ? Ses doutes se multiplièrent, mais le quotidien prit le dessus vers la fin, alors qu'il porta son regard sur une pétale tâché d'une goutte rouge. Son regard se brouilla un instant, alors que le décor autour vola en éclat, le plongeant dans un néant où il coulait silencieusement, tel dans un océan d'où la surface baignait par les rayons du soleil s'éloignerait progressivement. Cette pétale marqué d'une tâche, cela lui rappelait, un tournant de son histoire. Là où il avait eu mal, non pas physiquement, mais mentalement. Le visage, de ses "parents" le fixant avec horreur, se fût la première ouverture, la première plaie. Sa paisible vie jusqu'à là, avait tourné en cauchemar, en traque au démon.

Ses yeux revinrent fixé la pétale, de nouveau nette et son ouïe venant écoutait l'homme licorne qui s'amusait toujours a deviné différents noms. Il n'y arriverait certainement jamais, et déjà de longues minutes étaient passés sans que l'étudiant ne fasse un geste, un mot. C'était un médecin, il cherchait avant tout a surement faire "ami- ami" pour ensuite le soigné et partir. Ses yeux ne bougèrent pas malgré le pincement dans sa poitrine, ça faisait un peu toujours mal de pensé a ça. Les gens veulent vous aidez, mais au fond paraisse un peu froid. Resté plus longtemps ainsi, a voir l'homme désespéré de trouvé son nom un jour ne ferait qu'augmenté ce mal être. Les moments de solitude étaient bon a avoir, mais malheureusement pas toujours appréciable.

Son dos se décolla de l'arbre, alors qu'il s'assit en silence. Ses mains vinrent descendre la fermeture de sa veste sans être trop rapide, le tissu noir glissant de ses épaules pour venir sur le creux de ses bras au niveau des coudes, qui finit par s'enlevé complètement en tombant sur les pétales, dévoilant les bras nus du jeune garçon. Ses mains gantées vinrent prendre le bas de son maillot moulant pour le soulevé, ses mèches blondes disparaissant quelques instants avant de réapparaître. Une profonde coupure proche de ses poumons et de son coeur, entre les deux laissa se faufilait quelques gouttes du liquide rouge précieux sur son torse, jusqu'à son ventre. Quelques cicatrices, ici et là. Certaines plus visible que d'autres, au nombre de 2 plus voyantes, les autres presque infimes. Sa peau blanche de poupée, semblable a la porcelaine, ses muscles fins et les courbes d'un incube. Son dos s'appuya de nouveau de nouveau contre l'écorce, alors qu'il redressa ses yeux vides vers le médecin. Autant qu'il fasse vite son boulot, et épargné les questions a l'élève qui ne pourra de toute façon répondre, que se soit par choix, volonté ou habitude.

HRP:
 

Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Ven 22 Fév - 16:38

[ Lorsque Eric et Ariel sont en barque et qu'il tente de deviner son nom avant que Sebastien ne lui souffle xD ]


L'homme licorne poursuivit ses propositions, donnant des noms de démons plus ou moins connus, des traduction du champ lexical de l'enfer et de ses habitants, et de leurs attributs. Ce petit jeu dura de longues minutes, mais pas à un seul moment l'adolescent ne cilla, après avoir versé des larmes silencieusement, son visage était redevenu aussi impénétrable qu'une muraille. Cependant, Lee ne se décourageait pas, il continuait à lentement énumérer d'hypothétiques noms, marquant une pause entre chaque suggestion afin d'analyser l'attitude de son "interlocuteur" , toutefois, il ne perçut aucune réaction. Hé bien, c'était donc qu'il n'avait pas encore trouvé le bon, et il y en avait forcément un, au moins d'emprunt, car pour s'inscrire dans n'importe quel organisme, en l'occurrence un lycée, il fallait avoir un nom. Il finirait bien par tomber dessus, et il suffisait d'un peu de patience, n'oublions pas que c'était une des qualités les plus dominantes du médecin. Alors que ce dernier articulait les prénoms de diablotins folkloriques, l'étudiant changea légèrement. L'espace d'un instant, il y eut une sorte de malaise, de douleur dans son regard lumineux, mais cela ne concernait pas Lee, le garçon n'était plus avec lui, peut-être s'était il perdu dans ses souvenirs. A cette vision, l'homme aux cheveux blancs s'arrêta dans ses énumérations et le considéra avec une certaine inquiétude, qu'avait-il donc vécu ?

Il ne tarda pas à avoir indice à ses questionnements, en effet, la créature blonde se détacha du tronc, et se penchant légèrement, entreprit de se dévêtir en partie. De gestes lents et impassibles, il ouvrit sa veste et enleva son haut, dévoilant alors une peau presque aussi blanche que celle de Lee, mais bien plus douce, bien que sertie de cruelles cicatrices et de blessures fraîches. Ceci fait, il posa son regard absent sur l'infirmier, et celui-ci demeura quelques instants interdit. Manifestement, le démon était disposé à se laisser soigner.. mais n'était-ce pas là une manière de se débarrasser de lui ? Oh non, le pli-centenaire ne se satisferait pas de ça, les douleurs physiques étaient bien moins douloureuses que les psychiques.. Cependant, Lee hésita. La crainte, cette peur instinctive qui l'envahissait depuis qu'il avait aperçu la créature, a l’apparence pourtant si angélique. Mais ce sang qui maculait insensiblement son élève le poussa à s'approcher. Ainsi, l'homme aux yeux turquoises se releva, et fit quelques pas calmes en direction de l'adolescent. A mi chemin, un frisson ébranla son échine et le fit se stopper un court instant, mais rassemblant toute sa compassion et sa bonne volonté, il parvint à atteindre le blessé.

Une fois arrivé à sa hauteur, malgré un effroi grandissant, le médecin s'installa face à lui et se courba donc sur ses plaies. A l'extérieur, il demeurait serein, mais à l'intérieur, son corps lui dictait plus furieusement encore de s'échapper. Mais il n'en tenait pas compte. Lee avança ses mains avec douceur, et effleura les meurtrissures de l'incube. Ses iris turquoises gagnèrent en luminescence, en même temps que sa corne émanait un apaisant halo rosé , se retrouvant également autour de ses doigts. Tout en allant d'une extrémité de la blessure à l'autre, l'anthropomorphe sourit et reprit comme si de rien n'était


" Alors.. peut-être Hadès ? ou Perséphone ? .. Non ? D'accord, d'accord pas de grecque. "

Il ria légèrement, et acheva de guérir la profonde coupure. Sous les doigts de Lee, elle s'était refermée en quelques instants, ne laissant plus que le sang épanché comme trace. Toujours souriant, l'homme licorne se recula légèrement, et tendit un mouchoir au garçon, au cas où il souhaiterait se nettoyer un peu, il se permettait d'en douter, mais ça ne coûtait rien d'essayer.
Puis il poursuivit dans un air songeur


" Dans ce cas, essayons.. Shikigami.. Tengu ? "

***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Dim 24 Fév - 19:07


Feelings
▬ Lee Crown

Megurine Luka - Secret ♫

Lee sembla hésité. Il pouvait comprendre ça, qu'il approche serait un véritable miracle en soi. Non pas qu'il croit comme les autres, toutes les personnes sont unique mais c'est comme un équidé s'approchant d'un grand félin. Presque improbable, et pourtant le médecin fit quelques pas calmes, toujours calme. Un court instant il sembla de nouveau hésité, captant le regard vide du démon qui ne cessait pas de le fixé, comme ci il avait été en chasse, un chasseur chassant une proie, alors qu'il n'en été rien. Sa présence angélique maintenant proche réveilla une des trois bêtes, l'odeur délicate de cette créature rayonnante l'hypnotisant davantage que s'il était a quelques centimètres. Moralement, il avait mal de voir qu'il n'était pas capable de resté stable devant une personne, même s'il resta toujours de pierre, autant de gestes que de visage. Pile a ce moment là il vu les mains de l'homme se rapprochait pour effleuré ses plaies du bout des doigts. Un frisson parcouru les épaules de l'incube, sentant son flux sanguin qui semble accéléré le rythme dans ses veines. Ses yeux bleutés, qui derrière ses lentilles bleues devenait rouge se fermèrent rapidement, ne voulant pas le voir plus longtemps, et en même temps gardait son image en tête.

Une lumière se dévoila dans le noir de ses paupières fermées, qu'il décida d'entrouvrir pour voir cette légère lumière. Comme si la mélodie perturbait par des évènements "naturels", reprend son bon chemin pour être en accord avec les autres notes. Le silence retombait sur l'être de sang, trouvant finalement cette source d'apaisement forte. C'était les iris turquoises de l'équidé qui s'illuminait, suivit par sa corne sur son front. L'halo rosé était tellement apaisant, pour quelqu'un comme lui qui le fixa tout le long. Pour un peu, il aura avancé sa main pour essayé de frôlé cette délicate lumière, si la peur de la salir ne le coulait pas sur place, le fait que ses mains pures touchait son corps sale suffisait entièrement. La voix a nouveau du médecin résonna cette fois beaucoup plus proche, son regard se tournant lentement vers le sien. Encore ce jeu de nom ? N'en avait-il pas assez ? Visiblement non, ce qui étonna intérieurement encore un peu plus le démon. Il souriait, rigolé même. A côté de lui.

Son corps cessa de crié douleur quand Lee acheva de raccommodé ses plaies, alors que ses yeux restèrent fixé sur les siens. Il sortit un mouchoir, pour lui ? Les lèvres de l'adolescent restait clos, son visage aussi bien que quelques faibles sentiments grouillait dans sa tête. Il déclina l'invitation en restant immobile, sachant bien que ça disparaîtra d'une façon ou d'une autre ce soir, quand il rejoindra sa demeure pour prendre son bain de nuit, comme les autres jours. Malgré ça, il est certain que jamais il ne réussira a enlevé la pourriture collé a son âme. Quand l'homme reprit les prénoms, Oni se rendit compte que finalement il se rapprochait du but, du moins de la verité.

HRP:
 

Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mar 5 Mar - 21:33

La peur. Alors que Lee continuait de proposer des noms à connotation japonaise, ce sentiment persistait à l'étreindre, de plus en plus fort. Le danger. Il le sentait, mais il ne se retira pas pour autant, non, pas aussi vite. Ce garçon était un étudiant "comme les autres" , c'était un monstre oui.. un démon même, mais il ne pouvait se permettre de se précipiter en arrière, reprendre sa gentille place à quelques mètres de sûreté, comme si il fallait le fuir. Oh c'était pourtant ce que son corps tout entier lui hurlait, toutefois l'homme licorne faisait le sourd. Vu les réactions de son patient, il se doutait que ce dernier ressentait des émotions pas forcément agréables, avait-il peur de lui même ? Quoi qu'il en soit, le médecin s'interdisait de laisser son instinct le dominer, et alors risquer de retourner le couteau dans la plaie de l'être. Ce dernier ne répondit pas à la proposition de Lee, et il remit alors le tissu dans sa poche sans protester, il s'y attendait un peu, et ma foi, ce n'était pas bien important. Après quoi, il y eut quelque chose qui l'obligea tout de même à reculer d'avantage..

Alors que l'homme aux cheveux blancs poursuivait ses investigations tout en regardant du coin de l'oeil son compagnon de devinettes.. il ressentit une sensation étrange, un type de sensation qu'il n'éprouvait guère souvent. Une attraction. Lee se tut, mais ne pu quitter des yeux la créature, figé. Les incubes, ou descendants d'incubes avaient souvent des capacités naturelles de séduction, un regard, et n'importe quelle proie leur tombait dans les bras, charmée peu importe le sexe. Lee avait déjà expérimenté cette technique jadis, ayant eu affaire à une succube, et à vrai dire, il lui avait fallu déployer des trésors de volonté pour se tirer de son hypnose. Le fait qu'il était une bête à la base l'aidait sûrement dans ce genre de cas, ces facultés de fascination étant plutôt faites pour fonctionner sur les bipèdes, et son instinct animal contrebalançant. Cependant, dans le moment présent, il eut un moment d'absence, touché malgré lui par la beauté surnaturelle du démon. Enfin ce n'est pas à un vieux singe que l'on apprend à faire la grimace, et secouant vivement la tête, il recouvra ses esprits.

Se résignant à la voie de la sagesse, le polymorphe se décida donc à s'écarter à nouveau de l'élève, s'asseyant en tailleur face à lui à quelques mètres, mais ayant cependant volontairement réduit la distance, ni trop loin, ni trop près. Il était encore troublé et les traits tendus, se tint le front quelques instants. Avoir la frousse, il l'acceptait, mais être envoûté, ça non, oh non, jamais. La seule créature par qui il approuverait d'être séduit, ce serait une femelle licorne.. au délicieux crins blancs argentés et aux jambes fines.. Remarque, il doutait d'en trouver une un jour, mais allons bon, ce n'était guère sa priorité. Après avoir lutté contre ses émotions durant encore un court moment, Lee releva enfin les yeux sur son patient, et bien que légèrement perlant de sueur, sourit comme si de rien n'était tout en reprenant son objectif. Oui, il est têtu.


" A moins que ça ne soit.. Akuma ? .. Oni ? Yokai ? "


***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mer 6 Mar - 17:46



L'homme recula après avoir rangé son mouchoir, a nouveau a une distance raisonnable. Il préférait autant la part de l'animal équidé devant lui comme ça, pour le bien de eux deux surement. Il sentit la pression dans ses veines s'envolé, ainsi que ses crocs vampiriques s'éloigné en desserrant légèrement ses mâchoires, transperçant pratiquement l'une de ses gencives avec sa pointe. Le sang se répandant dans sa bouche rapidement, il n'en dit cependant rien car celui ci permettait de le calmé, endormant le buveur de sang par une ruse qui marchait souvent. La licorne resta un semblant absent a un moment donné, le démon ne le quittant pas des yeux sans bouger plus, ni pour remettre ses vêtements ni pour faire d'ailleurs un quelconque geste. Il savait de quoi il avait "peur" et resta muet, attendant qu'il se détache de son regard en secouant la tête, calme. Il reprit sa place a quelques mètres, en tailleur toujours l'air instable, attristant le coeur de l'Incube qui ne voulait en rien l'envoûté ou quoi que ce soit comme ça. C'était juste, naturel malgré lui d'où le pourquoi il se cachait souvent sous une épaisse capuche.

Croisant a nouveau le regard de l'homme assez "mal" visiblement d'être là et comme ça, il se força cependant a trouvé son nom. Encore une fois, pourquoi ? Pourquoi ne partait pas t-il simplement ? Ses sens de médecine, ou de psychologue -qui sait- le poussait a resté là surement, n'étant et ne voulant être dans la tête de l'hybride équidé. Enfin, il n'y pensa pas quand quelque chose lui tapa dans les tympans : son prénom, Oni. Entre Akuma et Yokai, le voilà donc enfin ! Ses pupilles s'arrondirent légèrement en fixant avec insistance l'homme, se demandant diable si ça ne serait pas la première personne qui connait son appellation. Fort possible, quel fait étrange. Sa nuque fut parcouru d'un léger frisson, ne quittant plus le regard de l'homme l'air pourtant toujours impassible. Ses paupières clignèrent, puis il revint "normal" dans ses pensées, ne cherchant pas plus loin ce sentiment. Ah, en même temps la question s'impose maintenant : Que va faire Lee maintenant qu'il sait son nom ? Partir, ou rester ? Bref.

Son regard se tourna vers une légère sensation douce, d'une petite pétale se posant sur la peau nue de son épaule droite. C'est vrai que le Jacaranda "pleurait" toujours sa belle parure abondante malgré les pertes. D'un geste lent mais qui se valait doux, il prit la petite tâche d'aquarelle entre l'ongle de son pouce et index, la menant devant ses yeux pour l'observé. Bien qu'après quelques secondes d'inattention le vent se souleva dans une petite brise ni chaude ni froide, tiède en passant par les mèches blondes de l'Incube qui regardait plus le médecin, encore et toujours. ans un mouvement lent il lâcha la pétale qui se laissa porté quelques instants par le vent, vagabondant de sa légère danse jusqu'à une mèche argenté de la licorne elle aussi surement atteinte du léger courant tiède, la main pâle se posant de nouveau contre terre paume au sol, relevant le regard vers les pétales tombantes.

Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Ven 22 Mar - 12:25

Depuis que l'homme licorne avait refermé ses plaies, l'étudiant n'avait guère bougé, ne serait-ce que pour remettre ses vêtements, on aurait vraiment cru se trouver face à une poupée, et une poupée de qualité qui plus est, encore mieux que les BJD. Toutefois, il y eut une nette réaction.. Lorsque le nom Oni tomba, ses pupilles s'agrandirent et il regarda fixement le médecin. Cela ne dura pas longtemps, car il porta son attention sur un pétale venu le frôler, et n'émit rien de plus, le silence était retombé. Cependant, cela suffisait à Lee, il avait compris. Ce dernier resta quelques instants interdit, clignant lentement des yeux, à vrai dire, il avait du mal à réaliser qu'il avait finalement réussi à trouver son nom.. Mais pour finir, il sourit largement, un sourire quelque peu enfantin, ses iris cyans brillant d'avantage. C'était une toute petite victoire, et la route serait sans doute encore longue, très longue, pour pouvoir converser réellement avec cet enfant, mais c'était déjà un progrès, après tout une relation commençait généralement en demandant le nom de l'autre. De ce fait, le polymorphe était déjà tout réjoui de ce pas. Restant souriant, il confirma

" Oni ? Alors c'est ainsi que tu t'appelles ? "

Dans un sourire amusé, il poursuivit

" Bien, c'est facile à retenir, je ne l'oublierais pas. "

Malgré qu'il se voulait plaisantin en évoquant le court nom de l'élève, il était sérieux dans sa dernière phrase, et son regard était alors confiant. Lee s'efforçait de ne négliger aucune données au sujet de ses jeunes patients, d'autant plus il n'oublierait pas ce petit nom qui avait été si réticent à être révélé.
Alors que le médecin songeait à ce qu'il allait faire désormais, la même délicate miette de fleur que celle qui avait abordé Oni vint jouer dans ses cheveux, il baissa doucement ses cils blancs sur le fragment lila, et le recueillit dans un sourire calme pour mieux l'admirer entre ses doigts. Elle au moins, elle n'avait pas peur d'approcher le jeune démon. A cette pensée, le végétarien eut un léger rire, que ce minuscule rejeton de la nature puisse atteindre n'importe quelle créature était quelque peu ironique, alors que lui, un être exceptionnel quand on y réfléchit, était incapable de s'approcher de cet incube sans chanceler.

***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Jeu 28 Mar - 13:25



Il riait au moment où il sembla réfléchir, se demandant bien un instant ce qui lui avait traversé l'esprit. Charmant, ce petit rire car au moins, ça rassurait le démon qui n'était pas très à l'aise sur le fait que Lee soit là, et qu'il n'aurait qu'à faire un bond pour tombé sur lui de tout son poids, même si par tous les dieux a moins d'être pris d'une folie inexpliqué il ne fera jamais ça. Sur le fait aussi qu'il soit un herbivore, étant un équidé. Disons qu'en présence de carnivore ou prédateur il est mieux bizarrement, parce qu'il sait au moins que celui ci se défendra au mieux de laissé place a la peur ... après tout dépend de la personne, et le médecin semblait quelqu'un de réfléchit pour ce genre de situation.

Un effort, même si un jour cela viendra tout seul. Il laissa ses mauvaises pensées s'enfermé d'un seul coup, semblant vouloir faire un marque déjà pour faire avancé les choses. Pas que le temps pressé, mais le personnage qu'incarné l'infirmier lui était curieux, de plus en plus. Face a un quelconque souvenir lointain, en regardant l'équidé sourire presque a la jeune pétale, les lèvres du jeune garçon s'étirèrent en un timide sourire. Un timide, déjà était pas mal même si là il ne s'en rendait pas bien compte. Disons que sourire pour lui était signe de sentiment, et donc de faiblesse facile. Combien de personnes aujourd'hui prenait en cible les sentiments pour abattre mentalement les personnes ? Enfin, bref .. Il ne semblait pas en danger réellement, voir même pas du tout face a l'homme mais bon.
Revenant après quelques secondes a son visage neutre habituel, ses paupières clignèrent lentement en décidant de dérivé son regard vers les buissons plus loin un moment, observant malgré lui le médecin.

Codage (c) Tia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mer 1 Mai - 15:11

Finalement, le délicat pétale repartit dans son errance, cette fois ci arrachée des doigts du médecin par un vent se faisant plus vif. Sensible aux changements de temps, l'homme licorne sentit un léger frisson lui parcourir l'échine, l'air se refroidissait. Lee releva la tête un instant et huma l'air instinctivement, les branches du jacaranda s'agitaient et les buissons alentours se répandaient en froufroutements , au dessus d'eux les nuages s'amoncelaient, et surtout, son corps seul lui prédisait la météo. Sous peu, il allait pleuvoir. Le polymorphe était parti pour faire part de son impression au jeune incube, mais lorsqu'il posa à nouveau les yeux sur lui, il y eut une chose qui lui sauta aux yeux : un sourire. ... Hé bien, ce gamin n'était pas un irrécupérable masque de marbre au final. Remarque, une fois de plus la manifestation ne dura pas longtemps, et puis on était loin du sourire colgate, c'était un petit et fragile sourire, mais c'en était un. Fort joli d'ailleurs. A cette vision, l'infirmier sourit à son tour, plus largement. Il en était de plus en plus convaincu, ce démon était une belle âme. Restait à la faire ressortir..

Mais chaque chose en son temps. Gardant son sourire, Lee prit une nouvelle fois la parole, plus sérieux toutefois.


" Le temps se rafraîchit, tu devrais remettre ta veste. Ça serait dommage que tu prennes froid.. "

... Enfin, après réflexion, un être de sa race pouvait-il prendre froid.. ? Ce genre de répliques était un tantinet automatiques chez le médecin, mais un incube enrhumé ça serait peut-être étrange.. Enfin, le pli-centenaire n'était pas expert en démonologie, et il n'avait pas honte de l'avouer.

" .. Maintenant que j'y pense, peut-être que les coups de froid n'existent pas dans ta race ? Je n'y connais pas grand chose je dois dire.. "

Il esquissa un sourire vaguement gêné, malgré ses siècles d'existence, il avait encore tout à apprendre. L'homme aux cheveux blancs ne s'attendait pas vraiment à ce qu'Oni lui réponde, son mutisme n'était plus à prouver, mais ça ne l'empêchait pas de parler, lui. Toutefois, il espérait que insensible aux rhumes ou non, il suivrait son conseil, après tout évoluer torse nu n'était guère idéal dans tout les cas.
Lee se releva, et stabilisé sur ses longues jambes, flaira l'atmosphère une seconde fois, oui, la pluie se rapprochait. Il était peut-être temps de prendre congé, non pas que la pluie le dérangeait particulièrement, mais avec un ciel gris, la promenade perdait quelque peu de son charme, et puis il s'inquiétait pour son étudiant, ne sachant pas dans quelle mesure il était vulnérable à ce type de temps.

***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Sam 4 Mai - 0:09



L'homme-licorne sembla être occupé par l'air ambiant, humant. C'est vrai que le vent avait apporté une petite ambiance froide, l'incube pouvant un minimum le sentir par ses dons de pyroman. Il faut dire que la pluie ne l'a jamais gêné, mais le froid qui l'entraîne provoque des irrésistibles picotements sur le bout de ses doigts ainsi qu'au niveau de son nez; quelque chose de bien énervant quand on n'a pas l'habitude de ressentir grand chose corporellement. L'adolescent écouta la voix du docteur qui lui conseilla de remettre sa veste, craignant qu'il attrape froid. Suite a la réflexion et la deuxième parole du médecin, il resta de marbre mais ses pensées défilèrent. C'est vrai, il pouvait. Après quelques instants il remit enfin ses affaires, faisant attention a ses ailes démones maintenu par une ceinture qu'il n'avait pratiquement "jamais" enlevé, par cause qu'elles étaient surement fracturées par l'absence de mouvements possibles, puis de toute façon elles ne lui servaient a rien : il n'avait jamais "appris" a volé ! Dommage, il aurait bien aimé au moins une fois pouvoir apprécié le vol comme les oiseaux qu'il voyait parfois filés agilement dans les vents.
Voyant que l'infirmier s'était relevé, surement "incommodé" par le temps changeant. La même question revint a ce moment là : allait-il prendre congé ? Peut-être, il ne savait rien de ce que pensé l'homme licorne. Son seul mouvement fut de ramené ses jambes contre lui, ne bougeant pas de son emplacement. Avec un peu de chance, il serait a l'abri de la pluie ici, bien qu'il ne sera pas a l'abri de l'air frais, ça c'est sûr. Il pourrait repartir a son manoir, mais il préférait profiter de la vue et du son de la nature encore un peu au mieux de celui habituel du tic-tac de la vieille horloge et le silence.

Positionnant ses bras sans plus d'expressions autour de ses genoux, il mit doucement sa tête dessus, regardant sur le côté quelques pétales tombées lentement jusqu'au sol en fonction du vent nouveau. Pour un peu il fermerait les yeux, mais il veillait tout de même a l'air qui pouvait changer d'un instant a l'autre. Bon, faut dire que le démon était "frileux" de nature, et il l'était davantage quand il a apprit a maîtriser ses dons de pyro-man. Le froid, l'élément qui le martyrise le plus et pourtant présent partout, comme l'eau ! Oni posant ses mains jusqu'à ses épaules, fermant a demi les paupières seulement en veillant aux différentes présences autour de lui mais aussi au temps qui défilé. Ca serait un peu gênant de dormir a la belle étoile, bien que ça ne le dérangerait pas tant que ça.

Codage (c) Kuru'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mer 8 Mai - 8:14

A son grand soulagement, Oni se revêtit après un léger temps de réflexion, voilà qui était mieux. L'homme licorne songea d'ailleurs à ce moment à la lanière qui entravait les ailes du garçon, c'était assez curieux que de voir un être ailé "renier" ses membres si je puis dire. Il y avait tant de personnes qui rêvait de voler, même lui, il y avait déjà pensé et cela bien qu'il soit un être foncièrement terrestre.. Contrairement à ses cousins pégases. Alors qu'une créature ayant la possibilité de toucher l'azur des cieux ne s'en serve pas.. il y avait de quoi se poser les questions. En bon médecin, Lee envisagea que peut-être ses ailes avaient un quelconque problème, atrophie ou autre, l'empêchant de voler ? .. Ce serait une question à résoudre à l'avenir, sans doute le guérisseur pourrait y faire quelque chose si c'était le cas.
Tandis que son timide interlocuteur se ramassait un peu plus sur lui même, demeurant sous le feuillage protecteur du jacaranda, le pli-centenaire frissonna sous un nouveau coup de vent.

Après avoir brièvement observé les sombres nuages, il posa à nouveau son regard sur l'étudiant, il n'allait pas rester ici quand même ? Fragile ou non, ça ne se faisait pas d'attendre un déluge. ... A moins que l'on soit un hybride grenouille, ou une sirène à la rigueur. Mais ce n'était pas le cas en l'occurrence. .. Avait-il où aller seulement ? Le peu de fois ou le polymorphe l'avait aperçu, Oni était toujours seul, il semblait n'y avoir aucune famille derrière lui.. A cette pensée, le survivant baissa quelque peu les sourcils, le fait d'être seul sans famille, il connaissait bien. Enfin, il se faisait peut-être des idées remarque, mais dans tout les cas, le jeune démon ne bougeait pas malgré le froid qui s'intensifiait. Cela avait beau ne pas être son problème, après tout il n'était même pas son professeur, Lee ne pouvait accepter la pensée de partir en le laissant là, sans savoir ce qu'il adviendrait de lui. C'est ainsi qu'il demanda, dans un air vaguement inquiet

" Tu ne vas pas rester là, si ? "

.. Enfin, il n'espérait pas vraiment de réponse.. C'est pourquoi il poursuivit

" Que tu sois sensible au temps ou non, je ne peux pas te laisser ici.. Il va pleuvoir abondamment, et je doute que le jacaranda suffise à te protéger.. "

Si Lee affirmait quelque chose au sujet du temps, on pouvait le croire, son instinct animal était infaillible. .. Mais au grand désarroi de celui-ci, l'équidé était têtu..

" Mon logement est assez modeste, mais tu y seras à l'abri. Oni, suis moi s'il te plais. "

Il avait prononcé ces paroles en douceur, mais sérieusement. Et afin de les appuyer, l'homme aux cheveux blancs se mit en route, tournant le dos à son petit protégé. Le reste, c'était à ce dernier de le décider. Lee ne pouvait l'obliger à le suivre, mais il aurait au moins essayé.
Un pacifique herbivore qui invite le pire des prédateurs.. Nous étions en plein paradoxe. Mais qu'est-ce que vous voulez, son penchant paternel et ses principes de médecin lattaient le derrière de son instinct de survie.

***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mer 8 Mai - 18:05



La tête du démon se redressa en entendant les pas silencieux de l'infirmier, son visage ne montrant rien autant d'expressions que de regard bien qu'il soit a cet instant, profondément perturbé. Les dernières paroles de l'équidé résonnèrent longtemps dans sa tête. Il se le répéta encore et encore en l'espace de quelques secondes a peine, ses yeux sur la silhouette blanche qui se déplaçait. Il l'invitait chez lui, pire encore d'un air tout a fait calme. Ces mots étaient étranges, et pourtant d'un naturel bienfaisant. Cette dernière phrase, il l'avait déjà entendu dans un flash qui lui revint quelques instants, mais qui ? Une autre sensation vint s'ajouter dans ses pensées, adoucissant les perturbations actuelles : celle d'être accepter d'une personne qui n'avait même pas l'obligation de se soucier de lui était surement l'une des choses qui pourrait le plus touché le démon, et surtout venant d'un herbivore. Sa bienveillance était une de ses choses rares que, même durant son interminable voyage a travers le monde, le garçon avait rarement vu. En fin de compte, il s'en fichait du temps, s'il se levait maintenant c'était grâce aux sentiments positifs de cet être étrange, du moins pour la présence démoniaque du garçon.

La "proximité" entre l'homme et lui le surprit en restant cependant a quelques mètres derrière lui, marchant a la même vitesse. Il le suivait sans dire un mot, la capuche rabattue de nouveau sur sa tête. Il se demandait alors où vivait l'infirmier, et comment il pouvait supporté a la longue son instinct. Il se donnait bien du fil a retordre pour pas grand chose. Le temps s'annonçait triste, et l'air bien froid pour le pyro' qui pourtant semblé plus porter attention où il allait qu'a ce changement. Sous ses lentilles de couleur, ses yeux virèrent plus rosé en signe de gêne. Il devrait avoir un comportement irréprochable pour ce que Lee a fait dès le premier instant de leur rencontre. Ce n'était pas vraiment difficile, mais il ne pense que que l'hybride soit du genre a faire des réflexions sur la tenue de ses invités ou de les réprimandés.

Codage (c) Kuru'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mer 22 Mai - 17:06

L'homme licorne progressait désormais en revenant sur ses pas, afin de regagner la civilisation. Il n'avait pas osé se retourner, mais après un petit instant de flottement, il avait pu percevoir le mouvement d'Oni, ce dernier lui avait bel et bien emboîté le pas. .. Et même si en un sens, cette idée soulageait grandement Lee, en un autre, cela lui infligea une bonne dose de frissons. ... Évidemment, lorsque vous êtes un gentil herbivore, et que vous êtes suivi par un prédateur.. ahem. Malgré tout, une fois de plus le végétarien se fit violence, et parvint à garder son calme, poursuivant son chemin comme si de rien n'était. Le paysage défilait lentement, tandis que les nuages s'amassaient toujours plus sombres, et que quelques sourds grondements de tonnerre pouvaient être perçus. Les fines oreilles de Lee frémissait discrètement, ressentant ces perturbations, et il accéléra légèrement le pas. Mieux valait ne pas traîner en chemin, car même en se hâtant, ils allaient sans doute se prendre une saucée. Durant le trajet, le médecin se questionnait, comment allait-il gérer la situation ? Il avait proposé cette alternative, mais il ne savait pas pour autant où ça allait le mener.. L'étudiant aurait été un simple fantôme ou triton c'aurait été nettement plus simple. Et bien que s'inquiéter n'apporte jamais grand chose, Lee ne pouvait s'empêcher d'être anxieux.. Allait-il tenir le coup jusqu'au bout ? Si son instinct de survie prenait le dessus à un moment ou à un autre, que ressentirait Oni ? Certes, il devait avoir l'habitude qu'on le fuit.. mais ce n'était pas une raison pour ne pas faire preuve de considération. Et alors qu'il continuait sa route, le soyeux panache blanc partant du bas de son dos fouettait légèrement l'air, signe de sa nervosité.

Il finirent par quitter le parc, et rejoindre alors la ville. Avant de poursuivre, le pli-centenaire s'arrêta un instant, prenant le temps de réfléchir. Il se doutait qu'il n'était pas le seul à être perturbé par l'aura du garçon, et ce n'était sûrement pas pour rien que ce dernier était toujours seul.. Aussi, mieux valait éviter un maximum la population, il était sans doute préférable de se faire mouiller un peu plus, plutôt que s'attirer des complications relationnels, si je puis dire. De ce fait, Lee obliqua vers les arrières de la métropole, prenant de vieilles rues peu fréquentées, cela rallongeait peut-être le parcours, mais ça diminuait les risques de rixe. Bientôt, la pluie s'abattit sur la zone, crépitant sur le bitume. L’anthropomorphe n'était pas vraiment gêné par le fait d'être trempé, après tout il avait passé la majorité de sa vie à bourlinguer et il n'avait pas toujours un abri au dessus de la tête, tout ce qu'il allait récolter serait une éventuelle ondulation de ses cheveux, et peu lui en importait. Cependant, il s'inquiétait pour son protégé, et se retournant un instant vers lui, le prévint


" Nous ne sommes plus très loin, accélérons. "

Oni avait intérêt de savoir courir, car Lee avait beau être un monstre de pondération, c'était un excellent sprinter. Forcément quand on est un équidé à la base.. En même temps, les démons ayant généralement des capacités physiques au dessus de la normale, ça ne devrait pas lui poser de problèmes j'imagine. L'homme-licorne se mit donc à courir, et cette activité lui fit du bien ma foi, cela lui permit de décharger un tant soi peu la tension qui s’accumulait en lui. Et donc, après cette petite course à travers les ruelles, les deux hommes aboutirent devant un immeuble tout en hauteur. ... Alors oui je sais, lorsqu'on parle d'immeuble, on pense facilement à des habitations à loyer modéré, autrement dit, des clapiers mal entretenus, mais les immeubles ce n'est pas forcément ça. L'édifice en question était d'un blanc encore éclatant, et en bonne partie vitrifié, ce n'était pas des habitations de grand standing, certes, mais c'était tout de même un joli immeuble. Lee s'avança rapidement vers l'entrée, composa le code, et entra après que les portes se soient déverrouillées, tout en vérifiant que son compère suivait.
L'intérieur était assez coquette et bien propre, ce n'était pas un bâtiment de grand standing, mais tout de même de classe correct. Avant de poser le pied sur la moquette, l'infirmier s'ébroua à la manière d'un animal, veillant tout de même à ne pas éclabousser l'étudiant, et obliqua alors vers les escaliers, dédaignant l’ascenseur. Il avait horreur de ces machins-là, et même sans les détester, il préférerait se servir de ses jambes. Plusieurs étages s’enfilèrent, et arrivés à peu près au milieu de la tour, Lee se dirigea vers une porte en particulier, sortit une clé de sa poche, et l'ouvrit. Par chance, ils n'avaient pas croisés de voisins. Il invita du geste le blondinet, et referma l'accès. Ils étaient au chaud, et au calme.

L'appartement du médecin était effectivement assez modeste, on arrivait directement dans un salon/salle à manger de taille moyenne, couplé d'une petite cuisine, quelque part se trouvait une porte menant sans doute à la chambre du locataire, et encore une autre, entrebâillée celle-ci, laissait distinguer ce qui semblait être un bureau. L'espace salle de bains quand à lui était rattaché à la chambre. Mais à vrai dire, ce qui pouvait paraître le plus surprenant, c'était surtout l'absence de décoration, et même de meubles.. Dans le salon se trouvaient une petite table, semblant encore neuve, accompagnée de deux chaises pas plus usées. Le côté cuisine présentait le nécessaire pour faire un minimum de repas, mais vraiment que le nécessaire et rien de plus. Sur une partie du salon courait une vaste baie vitrée, donnant vue non pas sur la ville, mais à l'inverse, sur la zone encore sauvage de l'autre côté, le long de cette croisée étaient alignées quelques plantes, et un petit canapé faisait face au tout. Le bureau quand à lui comportait un secrétaire, sur lequel se mêlaient diverses paperasses et dossiers, de quoi écrire et une vieille lampe à huile, puis sur la droite, une bibliothèque relativement fournie. Et si Oni visitait à un moment ou à un autre la chambre et la salle de bain, même histoire, que le strict minimum. D'une, Lee n'aimait pas la technologie, de deux, il était à l'origine une bête rappelons-le, as-t-on déjà vu un cheval se soucier de l'ornement de son écurie ? Non. Durant des siècles, le polymorphe n'avait jamais eu de domicile, il comptait sur mère nature pour lui offrir ce dont il avait besoin, que ça soit nourriture ou abri. Toutefois, lorsqu'il avait décidé de se stabiliser en travaillant à Monster High, il avait fallu qu'il ait une demeure.. il avait eu beaucoup de mal à s'y habituer, et y passait d'ailleurs un minimum de temps, préférant travailler au lycée , ou flâner en pleine nature. Ainsi, son logement était très dénudé, mais cela avait au moins l'avantage de le rendre vaste et aéré.

Lee fit un détour par la salle de bain, et ramena à Oni une large serviette pour se sécher un peu, il ne savait pas dans quelle mesure cela lui serait utile ou non, cependant cela ne coûtait rien d'essayer. Quand à lui même, il était fort humide et sa chevelure tout comme sa queue avaient fortement ondulés, mais il songeait tout d'abord à son hôte. S'étant reculé raisonnablement, il lui demanda simplement dans un sourire bienveillant

" Tu as faim ? "

... Remarque, il n'aurait pas grand chose d'autre que de la verdure à lui proposer, mais bon.

***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Jeu 23 Mai - 19:12



Toutes les attentions de Lee pour lui touchèrent le démon énormément, comme par exemple déjà accepter de l'avoir chez lui mais aussi du fait de passer derrière la ville pour éviter les rencontres, ainsi que se dépêcher pour ne pas être trempé. Il faut croire que la vie n'est pas toujours facile mais que si on persévère, on pourra un jour ou l'autre s'en voir heureux. C'est comme ça qu'ils arrivèrent a l'appartement de l'équidé qui, ma foi, était bien moins luxueux que le manoir abandonné où logé le démon, et pourtant celui ci n'en ressentit aucune gêne ni dégoût. Non, en arrivant il ne posa aucun jugement sur l'habitat du jeune infirmier. Il faut dire non plus que ce n'était pas un des plus minables immeubles, non c'était propre, moderne et bien organisé. En rentrant dans l'appartement, ce n'est seulement là qu'il profita de de ses pensées pour examiner silencieusement l'abri. Tant que Lee ne l'invitait pas a bouger, il ne bougerait pas et attendrait sagement. De plus, son état ne lui permettait pas de bouger : pendant la petite course dans les ruelles, sa capuche s'était rabattu en arrière sans qu'il ne le sente, plus occupé a admiré la détente et la force naturelle des jambes de l'homme. Pour arriver a un certain niveau, lui avait deux s'entraîné des années ... et pas que 2 ou 3, non, des centaines et des centaines afin de largement s'assurer de sa survie.
Un sourire mental éclaira les pensées silencieuses du jeune homme, levant la tête vers l'équidé qui disparaissait dans le cadre d'une porte. Tout ici était joli aux yeux bleus du garçon, et correspondait parfaitement a son occupant. Celui ci d'ailleurs revint avec une serviette, qu'il recueillit dans ses mains sans réelle attention. En faite il regardait plus les cheveux ondulés et humides, qui donnait une certaine "sagesse" a l'équidé, et aussi une beauté naturelle surprenante, enfin des détails qui finirent par lui échappé en voyant qu'il venait de posé un énorme blanc a la question de son hébergeur. Il secoua discrètement la tête en tâchant de garder un air neutre pour ne pas avoir a rougir de honte ou gênait davantage Lee, avant de réellement secouait négativement la tête a la question.

Il avança de quelques pas après un court instant, chose qui aurait inquiété n'importe quelle personne. Ce n'était pas son genre de s'approcher, surtout avec la présence de son aura sur la conscience ... en faite, il posa simplement la serviette sur les cheveux de l'infirmier avant de reculer de quelques pas. Les serviettes dans ces moments là ne lui servaient a rien, en tant que pyroman il pouvait très bien se sécher a l'aide d'air chaud et rapidement, un peu comme un sèche-cheveux mais en plus puissant. Et puis, ça pourra réchauffer son corps aussi en même temps. Prenant ainsi quelques minutes pour se réchauffer et faire évaporé l'eau de ses cheveux qui reprirent leurs formes "sauvages" -qui est avoir des mèches rebelles qu'on appelle aussi piques- alors que ses vêtements se firent moins lourds, essayant quelques gouttes d'eau sur sa nuque d'un revers de main, les yeux de nouveau vers l'équidé. Vraiment, son geste l'a encore touché mais il est aussi un peu "triste" du fait qu'il n'a pas penser a lui aussi. Si par malheur il attrapait froid, le démon s'en voudrait jusqu'à qu'il guérisse.

Codage (c) Kuru'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Sam 1 Juin - 21:34

Après que le médecin lui ai passé la serviette tiède, Oni laissa un léger blanc s'écouler, pour finalement répondre d'un signe de tête, tout d'abord vague, puis plus net, à sa question. Lee ne fut pas surpris plus que ça, du peu qu'il avait pu voir, le jeune démon ne semblait guère avoir beaucoup de besoins.. ou alors, il ne les montrait pas. Il n'insista pas et acquiesça donc de la tête dans un léger sourire. Lorsque son invité s'avança quelque peu vers lui, l'homme licorne se raidit malgré sa bonne volonté, mais ne se départit pas de son sourire. En réalité, Oni lui rendit gentiment la serviette, la déposant sur sa chevelure. Après quoi, il se recula, et se sécha lui même. L'infirmier resta interdit quelques instants, puis empoigna le tissu et sourit plus largement, tout en admirant le pouvoir calorifique du garçon. Il pouvait sentir la chaleur d'où il se trouvait, et l'évaporation à vue d'oeil, c'était tout de même impressionnant. Certes, Lee avait vu de nombreux pouvoirs, toutefois il ne se lassait pas de contempler la diversité de capacités se trouvant chez les "monstres" , des plus simples aux plus epiques . A côté, les humains étaient bien ordinaires.. et pourtant, ils se permettaient de se prendre pour des conquérants. Le massacre de son peuple lui revenant à l'esprit à grands pas, l'infirmier s'empressa d'obliquer sur autre chose. Souriant calmement, il prit parole

" Tu peux circuler où bon te sembles, sent toi à l'aise. "

Puis légèrement gêné, il ajouta

" Il n'y a pas grand chose à faire ici, je l'avoue.. "

Héé non, pas de télé, pas d'ordinateur, pas de jeux vidéos, pas de tablette, et même pas un jeu de société, ou même un malheureux jeu de carte. Enfin, si jamais Oni s'ennuyait, il y avait bien un bon paquet de feuilles libres et quelques crayons sur le bureau.
Le polymorphe s'écarta un tantinet, et se sécha à son tour, assez soigneusement, étant donné que l'étudiant avait l'air de s'inquiéter pour lui. Ceci fait, il alla remettre à sa place la serviette, et cette fois se dirigea vers la partie cuisine afin de piocher une pomme dans une large corbeille, chargée d'exemplaires du dit fruit. C'était son met favori, il aurait pu en déguster à longueur de journée, et c'est avec un plaisir manifeste qu'il croqua sa proie. En temps normal, le pli centenaire n'était pas du genre démonstratif, ni bavard ... en même temps, à côté d'Oni il paraissait très loquace, mais c'est une autre histoire ; Par contre , une simple pomme lui arrachait un visage naturellement réjoui.
Tout en la savourant, il se rapprocha de la baie vitrée, et observa au dehors, chose qu'il aimait faire, alors qu'il se trouvait entre ces quatre murs, le fait de regarder le paysage le faisait se sentir plus proche de sa chère nature. Dans le moment présent, il pleuvait toujours, et fortement, cela allait encore durer un moment.

.. Et maintenant ? A vrai dire, Lee n'avait aucune idée de quoi faire. Son logement n'avait qu'une fonction de pied à terre pour lui, et comme il venait de le dire, il n'y avait pas grand chose pour passer le temps. Quand à discuter.. c'était un peu à sens unique avec le blondinet.. lui même n'était pas un pro dans l'art de la conversation. Et tout en grignotant lentement son fruit, l'équidé se prenait un tantinet la tête sur la suite des événements.

***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mer 5 Juin - 14:58


Home
▬ Lee Crown

Madeon - Finale ♫

C'est vrai que pour l'instant, le démon ne voyait pas grand chose a faire dans le petit appartement mis a part rester immobile. En faite ça ne le dérangeait pas moins que ça, il avait appris a rester debout pendant bon nombre d'heures a garder le silence quoi qu'il arriver. Seul ses pensées restaient intactes et actives. Donnant un moment d'absence a son esprit, il se mit en ce qu'on pourrait appeler un mode "veille" bien qu'il n'est rassurez vous aucun appareil électronique ou partie bionique sur lui. Enfin, une certaine aide technologique ne lui aurait pas été de trop dans ses milliers d'années derrière lui. Que va-t-il faire ici ? Il ne peut tout de même pas rester ainsi pendant des heures jusqu'à ce que la pluie cesse ... ça serait impoli. Le regard vide et absent il ne bougea toujours pas après quelques minutes, comme un parfait mannequin qu'on voit toujours dans les vitrines de magasins. M'enfin, a partir d'un moment il revint sur terre.

Ses iris bleues se tournèrent vers l'équidé qui devait avoir fini sa pomme, avant de regarder devant lui. Derrière ses lentilles de couleur ses véritables iris se peignèrent de rose léger, voir presque pâle. Il était légèrement gêner par les nombreuses actions bienfaisantes envers lui, et il avait "louer" ses services pour moins que ça. L'équidé accepterait-il l'aide du jeune démon ? Chez certains c'était attendu, tandis que chez d'autres ça pouvait être sujet de rejet.. Essayons quand même, qui ne tente rien n'a rien. Sortant un carnet jusqu'à là cacher par la longue veste habituelle du garçon, il sortit un stylo et commença a griffonner le papier pour marquer clairement des mots. Même s'il le voulait, parler n'était pas son fort, l'écrit passer mieux chez lui. Finissant, il s'approcha alors du jeune homme proche de la baie vitrée en lui tendant le carnet, attendant qu'il lise son contenu.

Si vous avez besoin de quoi que ce soit, je peux vous aider .. Je voudrais vous remercier pour ce que vous avez déjà fait pour moi. Ne refusez pas, s'il vous plaît.

Reprenant son carnet doucement il le rangea comme son stylo dans une poche caché, relevant ses yeux bleu ciel vers ceux turquoises de l'homme. Au moins, il espérait qu'il pourrait rendre une service avant la fin de la pluie a l'infirmier pour ne pas rentrer l'esprit lourd. De toute façon, a en juger le ciel, elle n'est pas près de prendre congé.
Codage (c) Kuru'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Crown
Médecin Scolaire / Admin et Aide RPG
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Lun 17 Juin - 21:01

A partir de là, le silence s'installa un petit moment. Mis à part Lee qui croquait son fruit, et la pluie qui trépignait au dehors, pas un bruit ne passait dans l'appartement. L'homme licorne contempla longuement le paysage tout en mangeant, et en songeant à ce qu'il pourrait bien faire. L'espace d'un instant, il jeta un oeil à son invité, mais celui-ci était alors aussi immobile qu'une statue de cire, son regard même semblait encore plus absent que d'ordinaire. Lee était quelque peu embarrassé, mais il avait beau réfléchir.. il n'avait pas l'habitude de rester dans son logement, et encore moins de s'y trouver avec quelqu'un. A vrai dire, ça devait être la première fois qu'il accueillait une personne.. L'équidé étant du genre solitaire, il n'avait guère d'amis à inviter, certes il s'entendait bien avec nombre d'étudiants, ses "petits protégés" , mais il les rencontrait dans le cadre du lycée, et l'occasion de les amener chez lui ne s'était jamais présenté. Quel intérêt vu qu'il n'y avait rien à y faire ? Dans le cas présent, c'est par pure nécessité. Vraiment, il aurait du penser à prévoir quelque chose pour ce genre de situations, quel idiot.. Le médecin laissa s'échapper un discret soupir, s'infligeant des reproches à lui même. Puis il acheva sa pomme.

Pour finir, ce fut le blondinet qui brisa le silence ... enfin, façon de parler. En effet, le lycéen s'était avancé vers Lee, et lui tendait désormais un calepin, sur lequel quelques phrases avaient été inscrites. Le polymorphe, bien que légèrement désemparé, ne tarda pas en lire le contenu et fut d'avantage surpris. Décidément, ce garçon n'avait aucune raison d'être évité. Et bien qu'il était toujours mal à l'aise en sa présence, voir stressé, l'herbivore sentait son instinct devenir moins insistant.
Mais là n'était pas la question. Quelque chose à demander hein.. ? Hé bien, c'était une belle colle. Tout en restant les yeux fixés sur ces mots, Lee fit un vague signe de tête, histoire de montrer qu'il avait lu, légèrement perdu. Manifestement, Oni se sentait redevable, et il souhaitait faire quelque chose pour l'infirmier. L'intention était tout à fait noble, mais l'homme licorne n'avait pas de service en tête. Vu le peu qu'il l'usait, son appartement était comme neuf, pas comme si il avait besoin des flammes du démon pour souder la plomberie.. Il n'avait pas particulièrement d'ennemis, donc la puissance d'un incube n'aurait pas à se déchaîner sur des harceleurs.. Et puis même si c'était le cas, jamais Lee ne voudrait employer les élèves pour son profit. Par ailleurs, il avait déjà tout ce qu'il désirait, en gros, pas grand chose, l'homme licorne se contentant de peu. ... Enfin, il aurait bien aimé avoir quelques compagnons de sa race, mais ça, Oni ne pouvait pas y faire grand chose..
En bref, il n'avait rien à lui demander, mais en même temps, il n'osait pas rembarrer une démarche si appréciable..

Le pli-centenaire réfléchit quelques instants, puis sourit largement au blondinet


" Je te remercie pour ta prévenance, la reconnaissance est une qualité estimable à notre époque.. "

En réalité, l'équidé n'avait pas l'impression d'avoir fait quelque chose nécessitant une compensation.. c'était normal. Mais visiblement, pour le jeune garçon, c'était beaucoup, alors autant ne pas contredire ses sentiments. C'est pourquoi Lee poursuivit

" Désolé de te décevoir, je crains de n'avoir aucune requête.. Tant que j'ai de la nature près de moi, je suis satisfait. Cependant.. "

L'homme aux cheveux blancs s'assit en tailleur, face à son interlocuteur, et continua dans un sourire plus amusé

" Si tu me.. ' parlais ' un peu de toi ? Ça, ça me ferait très plaisir. Je sais que tu t’appelles Oni, je me doute que tu fais partie de la famille des incubes, et je devine que la conversation n'es pas ta tasse de thé. Je te rassure, moi même je n'y suis pas très doué.. Mais à part ça, je ne sais pas grand chose.. "

Voilà. Une demande simple, et légitime. Il devait bien y avoir des activités qu'il aimait, ou n'importe quoi dont il pourrait "discuter" ? Lee songeait également aux ailes du jeune homme, elles le préoccupaient, et il était bien tenté d'y faire quelque chose, toutefois, chaque chose en son temps.. Il était plu sage de tenter de faire connaissance avant toute chose.

***********************************************
« Can I heal you ? »
✧ ~ ♫ Lee's Thème ♫ ~ ✧




Avatar by ~ Sarah-Valsheim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Dans le Néant

Carte étudiant
Âge: Plus de milliers d'années
Espèce: Démon
Relations:

MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   Mer 19 Juin - 17:41


Story
▬ Lee Crown

Parler de lui. Voilà une chose qu'il n'a pas entendu beaucoup de fois dans sa longue vie de millénaire. Peu de gens veulent connaître le passé ou les occupations de démons, ceux ci ayant la réputation d'être a  leurs bases "maléfiques" et donc leurs passés un peu "glauque". Pour certains, forcément ce n'est pas très facile a raconter mais lui n'avait rien a cacher, enfin. Il y a bien des choses dont il n'est pas fière bien sûr, mais il a passer ses années a fuir, rien de bien intéressant non ? Pour les occupations, c'était le même principe, bien que lui ait des passes-temps des plus normaux. Pas de sang, pas de pulsions maléfiques, juste des envies de dessins ou de chants. Enfin, aujourd'hui c'est un peu différent mais a peu près similaire.
Lee assis, lui aussi fit de même plus lentement, pensif. Il prit son carnet et son stylo en visualisant ce qu'il avait dit. La famille des incubes. Peut-être devrait-il déjà commencer par expliquer qu'il ne fait pas vraiment par de quelconques familles de démons, ou du moins il fait partie d'une sous race. Le fait qu'on l'appelle "incube" ne le dérange pas vraiment, après tout il ne peut pas rejeter ses gênes avec lesquelles il a grandit ses dernières milliers d'années. Son âge aussi pourrait-il le préciser ? Posant la pointe sur le carnet, sur l'une des lignes blanches d'une nouvelle page il commença a écrire en silence, ne sachant pas comment bien s'exprimer a l'encontre de l'équidé.

Je ne fais pas vraiment parti de la famille des incubes. Je suis un "sang triple", en autre j'ai du sang de démon originel, d'incube et de vampire. Je l'ai sût par un de mes congénères mais ça fait bien longtemps que je l'ai deviné. J'ai plusieurs milliers d'années derrière moi, mais je ne connais pas mon âge exact.


Donnant le carnet a nouveau a l'homme, il attendit qu'il le lise pour le reprendre ensuite, visualisant les réactions de l'infirmier avant de regarder son carnet de nouveau, ne sachant pas vraiment quoi écrire... Peut-être pourrait-il parler ? Après tout, il a bien compris que Lee n'est pas quelqu'un de mal. S'il ne parle pas, c'est qu'il a longtemps eu l'impression que l'homme user de ses paroles pour détourner la vérité, et aussi parce qu'il n'est pas grand parleur ni beau parleur. Même si ce n'est pas les mots qui lui manque.
Un soupir sortit de sa gorge lentement, serrant légèrement son carnet dont les feuilles se serrèrent sous la petite pression. L'infirmier de toute façon se serrait déjà éloigner si il n'était pas... s'il était comme les "humains", ou d'autres créatures. Gardant encore le silence un moment, il fixa ses yeux sur la page pratiquement blanche. Finalement, sa voix s'éleva doucement, bien que visiblement faible. Un peu par timidité peut-être ? Il faut dire qu'il se forcé légèrement a parler, mais c'était bien par sa volonté.

J'ai arrêté de parler ... quand les humains ont commencé .. à détourner le sens de mes paroles. Il marqua une courte pose, mais je sais maintenant .. que vous, vous n'êtes pas comme eux.

La pure vérité ! Quelque part, ça soulager le garçon de pouvoir a nouveau parler a quelqu'un et en même temps, il était un peu effrayé de le refaire a nouveau. C'est sûr qu'il continuera de rares fois d'utiliser sa voix mais c'est encore assez loin. Peut-être qu'en prenant confiance en plusieurs personnes .. Peut-être un jour. Ses paupières se fermèrent de moitié, derrière ses lentilles bleutées ses yeux se peignèrent de deux couleurs successives différentes, le léger vert -montrant qu'il a un peu peur- et de rose pâle -signe de légère gêne- avant de revenir lentement vers le bleu. Il garda la tête un peu baissée, puis regarda de nouveau l'infirmier.
Codage (c) Kuru'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La musique de la routine ▬ Lee Crown   

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique de la routine ▬ Lee Crown
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monster Town :: Parcs et espaces verts-
Sauter vers: