AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kukaisurou

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambrose Hell'Curse
Métamorphe maudit / Professeur de Contrôle de Soi
avatar

Messages : 327
Date d'inscription : 03/03/2011
Localisation : A Monster High, Monster Town ou bien loin de tout!

Carte étudiant
Âge: Hum... Joker? Bon okay: 1513 ans...
Espèce: Métamorphe maudit.
Relations:

MessageSujet: Kukaisurou   Mer 16 Mar - 15:39



KUKAISUROU

  • Bouton :




Code:
http://i28.servimg.com/u/f28/11/38/70/42/dm10.png

  • Thème : Hentaï réaliste, avec un zeste de fantastique
  • Catégorie : Autre
  • Staff
    • Thomas Bishop : Grand chef (remplace la fondatrice en son absence longue durée) ;
    • Renji O'Connor :[/b] Graphiste (et souffre-douleur à titre accessoire)

  • Nombre de membres : 98
  • Nombre de messages : 4 111
  • Histoire


Speaker : Mesdames et Messieurs, bonsoir ! Ici James J. Clarence, en direct des studios de Philadelphie pour ce nouveau numéro de "On en parle beaucoup !". Comme je vous l'avais annoncé la semaine dernière, avec nous ce soir, un invité spécial, puisqu'il s'agit ni plus, ni moins, que de M. Lloyd Langford, l'un des conseillers municipaux de cette mystérieuse ville dont tout le monde parle, Kukaisurou ! Bonsoir, Lloyd !

Langford : Hello, James ! Je rêve d'être ici depuis que je suis gosse...

S. - Et il vous aura fallu aller à l'autre bout de la planète pour réaliser ce rêve !

L. - J'ai toujours aimé voyager...

S. - Je n'en doute pas, je n'en doute pas... Alors, avant de commencer, les téléspectateurs et moi-même serions très intéressés de savoir, d'un point de vue inside, ce que c'est que ce truc à la mode dont tout le monde nous rabat les oreilles, cette fameuse Kukaisurou, dont le nom à lui seul est tout un programme... Entre tout ce qui se dit sur cette ville, on est un peu perdus, nous, hors de votre petite utopie...

L. - Je le conçois bien, James. Kukai' est... Ben, c'est une île, pour commencer. Une île qui appartient au Japon, puisque vous n'êtes pas sans savoir que le Japon désigne en fait tout un archipel, et que, parmi toutes ces île,s il en existe bon nombre qui sont inhabités...

S. - Comme celle où votre ville s'est bâtie ?

L. - Il existe bien des rumeurs affirmant qu'il y avait jadis une communauté de nekos vivant en harmonie sur cette île avec quelques pêcheurs, mais je puis vous assurer que, s'il y avait des nekos, ils étaient potentiellement agressifs... Pour le reste, certains affirment également que, au moment où le gouvernement japonais a décidé de transformer cette île abandonnée en ce qu'elle est aujourd'hui, soit une immense ville dont l'objectif premier est de relancer l'économie du pays, le gouvernement aurait spolié les pêcheurs... J'y étais, vous savez, et je puis vous assurer, là aussi, que c'est un mensonge éhonté ! Nous avons proposé des reclassements aux anciens habitants de l'île, notamment des places de luxe dans la nouvelle ville, et certains les ont accepté, tandis que d'autres se sont tournés vers le sabotage, ou ont essayé de saisir la justice... Il faut savoir faire la distinction entre ce qui relève des rumeurs et de la réalité...

S. - Vous rejetez donc formellement la thèse de M. Murdoch, le sénateur, qui a récemment publié une thèse polémique, un véritable pamphlet, même, contre votre île ? Il affirmait que le développement de l'île, la création de la ville, s'était faite dans "le chaos le plus total", parlant d'un "scandale international et inacceptable", avant de décrire votre ville comme un "bordel géant", un "lieu de dépravation repoussant, inacceptable à quelque niveau qu'on se situe".

L. - C'est l'arbre qui cache la forêt... Regardez donc donc ce qu'est Kukai'... Les analyses parlent d'elles-mêmes... La ville est devenue, en quelques années, un centre mondial migratoire... C'est simple ! Les géographes ont dû refaire les cartes du monde ! Jadis, les flux migratoires s'orientaient principalement en Amérique du Nord, et en Europe de l'Ouest. Maintenant... Maintenant, regardez ! La ville est devenue un nouvel eldorado. Je me rappelle cet article du "Times", que j'avais lu une fois lors d'un voyage d'affaires à Washington... "Kukaisurou : le nouveau rêve nippon ?", titrait l'article. Un dossier passionnant, à des années-lumières des thèses surréalistes et fantasmagoriques de ce Murdoch...

S. - Vous rejetez donc toutes les accusations de Murdoch ?

L. - Ai-je seulement besoin de les rejeter ? Il suffit de lire les chiffres ! Avant que cette ville n'éclate, le Japon était dans une situation économique catastrophique. Depuis ce tsunami dévastateur, qui avait ravagé tout son littoral, son moteur économique n'avait jamais réussi à se relancer. Le pays était voué à s'écrouler sur lui-même... Comme l'essentiel des pays occidentaux, soit dit en passant... Nos vieux schémas capitalistes commençaient à s'épuiser... Vous entendiez, comme moi, et je m'en rappelle très bien, toutes les critiques sur cet 'ultracapitalisme destructeur", cette "conception néandertalienne du système économique", et j'ne passe des vertes et des pas mûres ! Le modèle capitaliste a fini par renaître de ses cendres, et Kukai' en a été la clef ! Le Japon a fait de cette ville son nouveau moteur économique, et notre ville est riche ! Terriblement riche ! Plantée au milieu du Pacifique, c'est un petit bout du paradis, pour moi !

S. - Et vous savez que plusieurs États tentent de reproduire ce système...

L. - Une preuve parmi tant d'autres que la ville se porte bien, que, malgré les critiques d'individus comme Murdoch, la ville... La ville attire.

S. - Pour autant, il commence à exister des faubourgs dans votre ville si parfaite, d'indéniables quartiers populaires... Et vous êtes poursuivis par de nombreuses associations pour le traitement réservé à ces... A ces nekos... La ville est au coeur d'intenses trafics criminels, et on ne compte plus le nombre de procès que vous recevez pour les, je cite, "traitements inhumains infligés à des nekos". On raconte que vous les entassez dans de sinistres cages, le temps que les habitants viennent les acheter, et que ces derniers sont généralement traités de manière bien indécente. En plein milieu d'un important débat de fond consistant à savoir si les nekos sont vraiment des humains, ou de simples animaux, une telle politique apparaît comme nuisible à votre ville...

L. - Nous sommes effectivement poursuivis, c'est... C'est indiscutable... Mais nous n'avons jamais été condamnés. Nous nous contentons d'appliquer la loi japonaise. Or, la loi japonaise est très claire à ce sujet, sur le régime juridique des nekos. Inexistant. Comment voulez-vous imposer, dans une ville qui se définit comme l'expression de la liberté absolue, des restrictions qui n'ont aucune source législative ? Ce n'est pas notre rôle de protéger les nekos. Je regrette autant que vous ce qui se déroule, tous ces films macabres sur Internet, où on voit des nekos martyrisés, mutilés, violés, empaquetés comme des morceaux de viande, mais que voulez-vous que j'y fasse ? Et puis, je vais vous dire une bonne chose... Si cela choquait vraiment le public, nos législateurs changeraient de position... Peut-être perdons-nous quelques manifestants pour cela, mais, du moment que la main gauche gagne plus que la droite ne perd...

***********************************************
Lorsque le pouvoir de l'amour sera plus fort que l'amour du pouvoir, le monde connaîtra la paix. (Jimi Hendrix)
Ose toucher à un seul élève, Invité, et tu ne verras pas le soleil se lever...

°~Ambrose and Aube theme~°


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madjicareversia.forumactif.org
 
Kukaisurou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flood :: Partenariats :: Fiches de nos Partenaires-
Sauter vers: