AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A lonely song in the night ~ [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Levi Eathan
Elève simple
Elève simple
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   Mar 10 Juil - 14:49

[ - Elwen si tu veux te pointer c'est l'occasion : D - ]

L'obscurité était tombée depuis un bon moment sur le mystérieux complexe qu'était Monster High. Un lycée rassemblant des créatures plus étranges les unes que les autres, dotées de pouvoirs surhumains et d'apparences inhabituelles, basé dans une vaste ville protégeant ces êtres hétéroclites. Chaque jour, leur nombre augmentait. Ils arrivaient de tout Pays, de tout univers voir de toute dimensions, dans l'espoir d'être acceptés comme ils sont, de rencontrer des semblables et de trouver réponse à leurs questions, et encore bien des raisons. Quoi qu'il en soit, un individu venait encore grossir ces rangs en cette nuit.. En effet, sous la lune qui revêtait une généreuse parure argentée et éclairait de sa douce lumière les bâtiments, une ombre progressait, lente et paisible. Elle s'arrêtait régulièrement, contemplant et analysant ces éléments nouveaux qui l'entouraient, et reprenait un chemin tranquille. Une chevelure longue et fine se mouvait légèrement à la brise nocturne, tout comme le panache vaporeux, ornant le bas du dos de la silhouette, mais agressif par les aiguillons qui le structurait. Et un regard d'un bleu glacier des plus perçants s'arrêtait sur les détails du décor, avec une certaine touche de curiosité.

En effet, pour Levi, le mi Leviathan mi Sirène, c'était bien la première fois qu'il posait le pied dans un quelconque complexe scolaire. Il avait passé sa vie dans les profondeurs des océans, enseigné et guidé par ses parents. Au début, l'idée de suivre des études ne l'enchantait guère, mais après réflexion, il songea que augmenter son savoir n'était pas si mal, et puis il trouverait peut-être de quoi cerner mieux encore ses proies usuelles.. Enfin, la raison principale qui l'avait poussé à s'établir à Monster Town était surtout le vide. Oui, ce vide qui tourmentait tout son être. Et il espérait qu'il trouverait de quoi le combler, dans cette métropole chargé d'espèces particulières et rejetées du monde des humains. Oh ce n'est pas comme si le jeune Sirain n'avait pas pu bien s'intégrer à l'humanité, bien au contraire. Son corps longiligne, ses yeux clairs et surtout, sa voix en avaient séduite plus d'une, et si il l'avait désiré, il aurait très bien pu se construire un harem. Cependant ça ne l'intéressait pas, courtiser les demoiselles était fort distrayant, mais il tenait à se liberté, et qui plus est, devinait que ce n'était guère une vie.

Ainsi donc, le jeune homme avait décidé de s'associer à ce peuple "monstrueux" et en tant qu'adolescent, de s'inscrire au fameux lycée. Pour ce qui est des formulaires d'usage, il les avait déjà réglé quelques jours auparavant et avait été accepté. Fils du Leviathan, ça ne devait pas être courant.. mais ça ne risquait pas d'être un obstacle, au contraire, ici plus l'on était anormal et mieux ça passait. Le lendemain, Levi devrait donc faire son entrée en tant qu'élève officiel, et aurait sa place dans le dortoir masculin. Il espérait d'ailleurs ne pas être obligé de supporter un colocataire, préférant garder son intimité. Mais nous n'en sommes pas encore là. A vrai dire, bien qu'il était plus âgé qu'il n'y paraissait, Levi restait un jeune dans sa race, et comme beaucoup d'adolescents, il ressentait une certaine nervosité.. En soirée, il était allé s'hydrater comme d'ordinaire avant d'aller dormir, mais.. il n'avait pas trouvé le sommeil. Des tas de questions s'entrechoquaient dans son esprit, et de l'appréhension commençait à l'envahir. Et étant trop orgueilleux pour laisser ce genre de faible sentiment grandir, il avait entreprit d'aller faire une petite excursion dans le lycée, bien que tardive. Ca l’occuperait, et lui permettrait de voir ce qui l'attendait.

Oh certes, lors de son inscription il avait eu droit à une visite guidée, mais trop superficielle à son goût, en même temps ça se comprenait, le personnel n'avait pas que ça à faire. Et donc, à cette heure avancée de la nuit, il comptait bien pouvoir explorer les lieux comme il le désirerait, sans être perturbé. En conséquence, la mince silhouette fit le tour du complexe, et après avoir fait un saut dans la cantine déserte, évité les dortoirs d'où s'échappaient quelques ronflements, et traversé d'autres bâtiments silencieux, il se hasarda dans le principal, celui d'études. Le tout sans un bruit, gardant toujours les mains dans ses poches. Après avoir longuement inspecté les différentes salles et s'être même un brin perdu au grès des couloirs, il aboutit dans un certain endroit.. La salle de musique.

C'était une vaste pièce, tapissée d'instruments de musique des plus divers, dotée d'une petite estrade, et aux bureaux jonchés de partitions, le tableau lui même était encore remplie de notes. Levi s'arrêta devant le bureau le plus proche, et attrapa l'une des feuilles de musique, il la parcourut rapidement, et après une grimace de dédain, la lâcha et la laissa s'échouer à coté de la table, s'étant déjà détourné. Il venait d'apercevoir dans le coin le plus éloigné de la salle un certain objet. Un splendide piano d'un noir luisant, aux touches éclatantes. Et cet instrument là était l'un des rares qui avait réussi à toucher l'âme sélective de l'exilé. En effet, il aimait ce son pur et clair, pouvant se faire désespéré, toute comme romantique ou même impérieux, et ayant encore des possibilités quasi illimitée. Il appréciait également le toucher lisse et froid de ces touches blanches, et l'allure générale de l'instrument souvent austère.

Le froid individu esquissa un sourire, et effleura de la main le clavier du piano. Charmé, il prit place sur le petit tabouret assorti, l'approcha, et emporté par son amour musical, commença à faire danser ses doigts sur les élégantes touches..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Ghost
Puissant / Professeur d'Arts Anciens
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/01/2012

Carte étudiant
Âge: 157 ans
Espèce: Puissant
Relations:

MessageSujet: Re: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   Mer 11 Juil - 11:22

Erik se retourna dans son lit pour la énième fois en moins de dix minutes: il tenta de chasser l'image de Christelle qui flottait dans ses pensées, mais n'y parvint pas. Sentant des larmes lui monter aux yeux, il repoussa rageusement ses couvertures et s'assit sur le bord de son matelas, la tête entre les mains. Quelques larmes rebelles glissèrent le long des joues du Fantôme de l'Opéra: sa femme, sa douce Christelle, lui manquait tant... Ne pouvant plus supporter cette douleur qui lui broyait le coeur, il se résolu à l'évacuer: et nulle autre façon de faire ne lui permettrait de mener sa tristesse à son terme, que de chanter cette atroce douleur...

Erik se leva et s'habilla: il ne prit pas la peine de mettre son long manteau noir à capuche, puisqu'il ne comptait même pas sortir de sa salle de cours. Il mit son petit masque blanc sur le côté droit de son visage, et une fois ceci fait, il sortit de sa chambre. Montant le grand escalier de pierre en colimaçon qui montait jusqu'au rez-de-chaussée du lycée, l'Ange de la Musique commença à entendre les notes légères d'un piano: apparemment, quelqu'un était aussi insomniaque que lui, ce soir! Erik termina la montée de l'escalier et fit pivoter le panneau du passage secret, qui s'ouvrit en silence sur la Salle de Musique. Erik, en arrivant à Monster High, avait demandé à ce que la salle de musique soit entièrement insonorisée: ainsi, même s'il lui prenait l'envie de chanter en pleine nuit, personne ne l'entendrait. Et même s'il chantait en plein jour, il ne risquait pas d'hypnotiser quelqu'un qui passerait malencontreusement à portée de voix au même moment...

Le Fantôme de l'Opéra fut surprit en refermant le passage secret derrière lui, car il s'aperçut que c'était un élève qui jouait du piano, là. Il devait sans doute être nouveau, car le professeur ne le reconnu pas. Il savait qu'en tant que professeur, il aurait dû dire au jeune homme qu''à part les vampires et loups-garou, il était interdit de se balader la nuit dans l'école. Mais l'Ange de la Musique n'avait pas la tête à jouer les règlements sur pattes, cette nuit! Il s'approcha en silence du garçon par derrière et posa doucement une main sur son épaule, tout en s'asseyant sur un deuxième tabouret juste à ses côtés. Il trouva une ressemblance de l'air que jouait l'élève avec l'une de ses chansons, et posa ses mains sur le clavier: ses doigts sautèrent agilement de touche en touche, et la mélodie devint sûre et structurée, sous les vingt doigts qui dansaient sur ses dents d'ivoire.

Erik jouait avec le jeune homme car il savait pertinement ce qui arriverait quand il commencerait à chanter: son don, totalement incontrôlable, charmerait musicalement l'élève, qui se figerait alors, hypnotisé et aussi immobile qu'une statue. Mais Erik devait chanter, ce soir: il devait se libérer de sa tristesse, aussi, lorsque de nouvelles larmes menacèrent de prendre ses joues d'assaut, il commença à chanter...



Sa voix s'éleva, aussi intense et expressive que toute la tristesse qu'il ressentait à l'intérieur de lui-même. Il aurait tant donné pour retrouver Christelle...

***********************************************
*¤~Erik's theme~¤*
¤Enfermez-moi, enchaînez-moi
Ne me dites pas si j'ai tord ou raison
Insultez-moi, détestez-moi
Vous ne pourrez jamais me détruire
Haïssez-moi, méprisez-moi
Vous ne pourrez jamais m'anéantir
Torturez-moi, exilez-moi: toujours je reviendrais...
Battez-moi, frappez-moi: vous ne m'aurez jamais!¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cycle-de-ji.forumactif.org
Levi Eathan
Elève simple
Elève simple
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   Jeu 12 Juil - 14:49

Le jeune sirain était immergé dans musique, alors que d'ordinaire, son regard était toujours attentif voir en alerte, dans le moment présent, ses paupières étaient closes. Il ne souriait pas, son visage était sérieux, mais apaisé. En effet, jouer ainsi était un moyen pour lui d'extérioriser ses sentiments, et donc sa tourmente habituelle, ce qui à chaque fois, lui faisait le plus grand bien. Et en lui même, le garçon se réjouissait à l'idée qu'il y a ai un piano de telle qualité dans ce lycée. Tout d'abord son apparence lustré, ses touches lisses, et surtout, il était admirablement bien accordé. Ses sons résonnaient avec puissance et justesse dans toute la pièce, emportant plus encore le semi Leviathan dans sa mélodie. Au final, peut-être bien qu'il ne sécherait pas les cours de Musique.. si ça pouvait lui permettre de jouer à loisir de ce formidable instrument. Toujours est-il que plongé dans son envolée musicale, il ne remarqua pas le moins du monde une certaine présence.. Il faut dire aussi que le visiteur en question était des plus silencieux, un vrai fantôme, héhé. Cependant, lorsque le nouveau venu lui toucha l'épaule, Levi fut bien obligée de sortir de ses notes.

Il réagit plutôt bien. L'adolescent s'arrêta net, les main encore levées au dessus du clavier, et le silence retomba dans la vaste pièce. Toutefois, il ne sursauta pas pour autant. Levi n'était guère impressionnable, et il avait simplement rouvert les yeux, en même temps que son visage s'était voilé d'une certaine froideur. Le visiteur nocturne était un homme. Levi avait un excellent odorat, très doué pour ce qui est de déceler de la chair humaine, mais il pouvait également deviner l'âge approximatif et le sexe de ses proies simplement par leur trace olfactive, chaque catégorie ayant son odeur exclusive. Et en l'occurrence, la senteur du personnage lui indiquait que c'était donc un être masculin, ayant passé le cap des trente ans. ... Un humain ? Oui.. ? Non. C'était un humain, mais pas n'importe lequel, un humain très spécial. Enfin, de toute manière, ce n'était pas dans les intentions du demi sirène de dévorer qui que ce soit. Après tout, il venait de se faire inscrire dans ce lycée, il fallait se tenir un minimum.

Le garçon eut l'occasion de voir ses soupçons se confirmer, car l'homme s'assit juste à coté de lui, ayant prit place sur un tabouret voisin. Il ne fit pas de commentaires, et à son tour, posa ses doigts sur le clavier. Du coin de l'oeil, le prédateur l'observa. Oui, un trentenaire c'était bien cela. .. Enfin, physiquement du moins, car Levi ne pouvait pas détecter les nuances au delà de ça. Ce qui l'intriguait, c'était ce petit masque asymétrique qui lui couvrait le coté droit du visage.. Sans doute une particularité qu'il ne voulait pas dévoiler, tout comme les nombreuses nageoires et écailles de l'aquatique adolescent, qu'il s'échinait à camoufler par tout temps sous de couvrants vêtements. Au moment il songeait que cet individu était sans doute l'un des professeurs, ce dernier commença à faire chanter le piano.. Et à vrai dire, il jouait plutôt bien. Levi le fixa encore quelques instants d'un air égal, et finalement, esquissa un léger sourire, avant de lui même unir ses mains au jeu de l'enseignant.

Une mélodie à quatre mains. C'était un exercice assez ardu, mais Levi n'eut pas de mal à s'adapter, bien que c'était son premier essai. Son habileté résidait dans son oreille, sensible et naturellement douée, qui pressentait le cheminement de son 'partenaire" , et lui permettait ainsi d'éviter un quelconque carambolage de doigts.
Mais ce n'était pas terminé.. En effet, au bout de quelques instants, l'inconnu ouvrit la bouche. Pas pour parler, non, mais pour chanter. Dès les premières paroles, Levi fut surpris. Très surpris même. Alors que tout ce qu'il avait entendu jusque là d'humain lui avait paru médiocre et criard, la voix de cet homme sonnait agréablement à son auguste ouïe. Hé oui. Levi n'était pas le moins du monde paralysé, bien au contraire, il redoubla d'efforts pour accompagner cette voix si particulière, cette voix qui en fait, n'était pas très différente de la sienne..
Le jeune homme était le fils du sirène, comme nous le savons il était doté de cordes vocales hors normes, voir magiques, qui non retenues, charmeraient quiconque l'écouterait, et de ce fait, la voix du fameux Fantôme de l'Opéra n'avait pas d'effet sur lui, étant donné qu'il vivait avec une voix semblable. Si ce n'est qu'elle n'était pas considérée comme inécoutable par notre jeune leviathan.. Un véritable miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Ghost
Puissant / Professeur d'Arts Anciens
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/01/2012

Carte étudiant
Âge: 157 ans
Espèce: Puissant
Relations:

MessageSujet: Re: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   Jeu 12 Juil - 15:27

Le jeune homme ne fit pas de bond lorsqu'Erik lui touche l'épaule, se contentant de suspendre totalement sa mélodie pendant que le professeur d'Arts Anciens prenait place à côté de lui. La surprise de l'élève ne dura guère, car à peine Erik eut commencé à jouer que le garçon l'accompagna dans sa mélodie, s'adaptant à lui de façon tout à fait remarquable! Le moment que redoutait le Fantôme se passa en réalité sans aucun problème: lorsqu'il commença à chanter, mis à part un air très étonné, rien ne troubla l'adolescent. Ce qui ne pouvait signifier qu'une chose: le jeune homme était, au moins en partie, sirène. En effet, seules ces créatures étaient 'immunisées' à l'hypnose de sa voix: ayant elles-mêmes une voix semblable, elles étaient donc les seules à pouvoir l'entendre chanter sans se paralyser totalement.

Mais l'origine de ce garçon était, pour l'instant du moins, le cadet de ses soucis: seul comptait le soulagement que lui produisait la combinaison du piano et de son chant, seul remède à sa tristesse. La douleur qui lui comprimait le cœur et lui serrait la gorge finissait toujours par passer une fois sa chanson terminée. Mais pas aujourd'hui. Loin de diminuer, elle connu au contraire une légère accentuation, et lorsque les dernières syllabes franchirent ses lèvres, des larmes douloureuses s'échappèrent de ses yeux et, roulant le long de ses joues, vinrent s'écraser sur les dents d'ivoire du piano... Les doigts du Fantôme de l'Opéra se crispèrent sur les touches dès qu'il eut terminé de jouer les dernières notes de sa 'Musique de la Nuit', et il fut tenté, pour extérioriser sa rage, d'arracher le masque de son visage et de l'envoyer valdinguer à travers la pièce: mais il s'en abstint, refusant que qui que ce soit découvre la peau flétrit que cachait le morceau d'ivoire blanc qu'il portait...

Il se contenta donc de se lever brusquement de son tabouret, faisant tomber ce dernier en arrière: heureusement, étant construit de façon solide, il n'eut pas la moindre égratignure! Erik vint se poster à l'une des deux uniques fenêtres éclairant sa classe, et plongea son regard dans les ténèbres qui régnaient au dehors. Ténèbres... Un mot qu'il avait utilisé dans sa chanson...
'Ces ténèbres on sait que nul ne les combat: Ténèbres qui ne chantent que pour toi...'. De nouvelles larmes assaillirent ses joues, et l'Ange de la Musique s'obstina à regarder par la fenêtre, non pour penser à autre chose, mais uniquement dans le but de cacher ses larmes à l'élève, toujours assis au piano. Erik pleurait de la même manière qu'il souffrait de l'absence de sa femme: dans le plus grand silence...

***********************************************
*¤~Erik's theme~¤*
¤Enfermez-moi, enchaînez-moi
Ne me dites pas si j'ai tord ou raison
Insultez-moi, détestez-moi
Vous ne pourrez jamais me détruire
Haïssez-moi, méprisez-moi
Vous ne pourrez jamais m'anéantir
Torturez-moi, exilez-moi: toujours je reviendrais...
Battez-moi, frappez-moi: vous ne m'aurez jamais!¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cycle-de-ji.forumactif.org
Levi Eathan
Elève simple
Elève simple
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   Dim 15 Juil - 11:13

La chanson se poursuivit, Levi continuant de mêler les sons du piano à la voix de l'enseignant, et celui ci manifestement absorbé, que dis-je, aspiré dans ses paroles. Tout en parcourant les touches du clavier, l'adolescent gardait un oeil sur son 'partenaire' , visiblement, il n'était pas trop à son aise. La pièce était plongée dans la pénombre, seule la lumière de la lune, faiblissant à travers les obstacles et vitres parvenait à éclairer la salle un tant soi peu, cependant, il faut préciser que Levi était un être nyctalope, autre don hérité de son père. Evidemment, je vous laisse imaginer que dans les Abysses, les sources de lumière sont rares, voir inexistantes. De ce fait, le jeune leviathan n'était nullement gêné par l’obscurité, il y voyait même très bien, et percevait nettement la douleur peinte sur le visage de l'homme.. Après la dernière strophe, l'élève pu voir quelques gouttes discrètes, mais étincelantes tomber sur le clavier, et après cela, le mystérieux visiteur se releva brutalement, éjectant au passage le petit tabouret, qui bascula avec grand bruit. Sous ce fracas chaotique, Levi fit la grimace et recula par réflexe, sans pour autant être effrayé. Non, disons qu'il se questionnait.

L'humain s'était vissé devant l'une des vitres, et paraissait fixer avec insistance la pénombre ambiante du dehors, le dos à l'élève. Ce dernier , encore assis, s'était légèrement tourné face à l'individu. Le menton posé sur ses phalanges, il croisa les jambes et continua d'observer cet étrange personnage. Pour un prof, il manquait peut-être un peu de maîtrise. A moins que.. à moins qu'il était tourmenté par un vide plus grand encore que le sien ? Allez savoir. Après l'avoir fixé encore quelques instants, il reporta son attention sur les touches nacré, et étendit le bras. Du doigt, il recueillit le reste de larmes échoué sur une touche, et le porta discrètement à sa bouche, cela dans un air songeur. Hmm.. ces sécrétions lacrymales ne lui disaient rien de plus sur l'origine de ce curieux homme. Rien ne lui expliquait cette voix si particulière, ni cette aura étrange qu'il dégageait naturellement. Cette analyse faite, il croisa les bras, et à nouveau, étudia du regard l'homme.

Malgré son âge assez avancé, Levi restait un adolescent dans sa race, rappelons le. Et de ce fait, il était doté d'une certaine curiosité. Cette créature l'intriguait, et il voulait savoir ce qu'il en était. Rien en lui ne lui rappelait une quelconque race qu'il aurait connu, ou que son père lui aurait conté. Peut-être était il unique ? Dans tout les cas, physiquement il était semblable aux hommes, et par extension , à ses proies favorites. Et ce point ci le contrariait, c'était assez désagréable de penser que sa viande préférée pouvait développer une certaine supériorité. A cette idée, Levi soupira brièvement, avant de se lever à son tour, et de ramasser le malheureux tabouret. Il l'aligna auprès de son congénère, et tout en l'époussetant, ouvrit la conversation innocemment


" J'imagine que vous êtes l'un des enseignants ? "

Sa voix, elle était jeune mais relativement grave, feutrée et surtout cerclée d'une sorte d'écho, doublé d'un genre de chuchotement. Et encore, car là, il la brimait.
Certes, il aurait pu trouver plus profond comme question. Mais il fallait avouer que Levi se moquait pas mal de la souffrance que pouvait ressentir cet humain, la compassion n'était pas vraiment son fort, et ainsi, cette manifestation lui passait carrément au dessus de la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Ghost
Puissant / Professeur d'Arts Anciens
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/01/2012

Carte étudiant
Âge: 157 ans
Espèce: Puissant
Relations:

MessageSujet: Re: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   Mer 18 Juil - 9:49

"J'imagine que vous êtes l'un des enseignants?"

La voix de l'élève fit légèrement sursauter Erik, jusqu'alors perdu dans ses pensées, pleurant en silence. Le Fantôme ne fit qu'acquiescer, la gorge trop nouée pour répondre de façon normale au jeune homme. Il leva sa main droite devant son visage et concentra son regard sur l'alliance qu'il portait à l'annulaire: immanquablement, le souvenir de Christelle surgit dans ses pensées, et l'Ange de la Musique ne put réprimer un gémissement, qui rappelait celui d'un animal blessé à mort...

Il serra les poings, espérant écraser dans ceux-ci la douleur morale qui le persécutait, mais cela eut beaucoup moins d'effet qu'il ne l'aurait espéré: tout ce qu'il récolta, ce fut une envie furieuse de mettre le feu à l'école pour tenter de calmer son chagrin, de la même manière qu'il avait mit le feu à son opéra, il y a... une éternité, semble-t-il. Mais jamais le Fantôme, aussi torturé fut-il, ne brûlerait vif des élèves et des enseignants innocents, et qui en plus l'avaient accepté tel qu'il était, sans le traiter de monstre comme ses compatriotes humains. Mais était-il vraiment un humain, en fin de compte?

Laissant de côté cette question idiote, Erik réussit à se calmer un tant soit peu. Il essuya ses joues d'un revers de main et se retourna pour faire face à l'élève. D'une voix encore légèrement tremblante de chagrin, mais toujours aussi hypnotisante, il répondit:


"Je m'appelle Erik Ghost, et je suis le professeur d'Arts Anciens, autrement dit, j'enseigne la musique, le chant, la danse et le théâtre."

Les larmes menaçant de revenir en force et sans prévenir, Erik posa les mains sur le bois laqué de son piano: sa main droite caressa en douceur le bois d'ébène vernis de l'instrument, et ce geste, si simple fut-il, calma quelque peu la douleur sourde qui lui broyait le cœur.

"Quant à vous, je suppose que l'un de vos parents est natif du peuple des sirains? Les sirènes ou enfants de sirènes sont les seuls êtres sur lesquels ma voix n'a aucun effet..."

***********************************************
*¤~Erik's theme~¤*
¤Enfermez-moi, enchaînez-moi
Ne me dites pas si j'ai tord ou raison
Insultez-moi, détestez-moi
Vous ne pourrez jamais me détruire
Haïssez-moi, méprisez-moi
Vous ne pourrez jamais m'anéantir
Torturez-moi, exilez-moi: toujours je reviendrais...
Battez-moi, frappez-moi: vous ne m'aurez jamais!¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cycle-de-ji.forumactif.org
Levi Eathan
Elève simple
Elève simple
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   Ven 20 Juil - 16:08

Après avoir soigneusement ajusté les deux tabourets, Levi s'appuya contre le piano, restant tourné vers l'humain. Celui-ci ne répondit pas directement à sa question dans un premier temps, et se contenta d'approuver d'un signe de tête. Manifestement, il n'avait pas encore retrouvé un semblant de sang froid. L'adolescent avait beau être indifférent, il n'était pas cruel pour autant. .. enfin dans la situation présente du moins, et préféra donc sagement attendre que l'individu se reprenne.. si il y parvenait. Car évidemment une conversation ne pouvait se dérouler dans pareille condition, pas qu'il se sentait mal à l'aise, oh non, mais tout simplement que ce serait sans doute difficile pour son interlocuteur de répondre à ses questions. Il se contenta donc de continuer à l'observer en attendant. Face au geignement du professeur qui aurait sans doute fait fondre plus d'un iceberg tant sa douleur et son chagrin y étaient perceptibles, le jeune garçon resta imperturbable, tant intérieurement qu'extérieurement.

Après quelques gestes confirmant une souffrance tenace, le trentenaire se retourna finalement vers Levi et se présenta. Hanhan, le professeur de musique ? Voilà qui était fort intéressant, et à cette idée, les lèvres de l'adolescent se courbèrent dans un sourire satisfait. Si cette créature à la voix agréable enseignait ces matières, peut-être seraient elles plus supportables.. Et cela réjouissait grandement le sirain. A propos de sirène, le nommé Erik s'intéressa à son tour à Levi, en particulier à sa race. Oh vraiment ? Visiblement donc, sa voix à lui aussi était trop pour le commun peuple. L'adolescent aux cheveux noirs était resté adossé à l'instrument, les bras croisés, et il répondit dans un sourire, gardant tout de même une certaine froideur


" C'est exact, je suis fils de sirène. "

Ah non, il ne fallait pas compter sur lui pour parler de son damné père. Bien que durant toute son enfance il l'avait aimé et admiré, il n'était désormais plus qu'un monstre de cruauté et d'obstination à ses yeux, et Levi refusait toute allusion à son paternel. Il ne donna donc pas plus de détails, et préféra changer de sujet.
Déliant ses bras et prenant une attitude moins relâchée, il se décolla du piano et poursuivit calmement


" Je me nomme Levi et je serai sans doute l'un de vos élèves dès demain. "

L'adolescent exécuta une brève mais élégante révérence, et se releva une main dans la nuque, tout en regardant sur le coté dans un air ironique

" Ou plutôt, dans quelques heures.. "

Effectivement, vu que l'heure était assez avancée.
Il aurait pu donner son nom, mais là encore, c'était un refus du fait de son géniteur. Il aurait également pu user d'une des usuelles formules de politesse du genre " enchanté de faire votre connaissance " , cependant, même si il avait une voix rivalisant avec la sienne, cet enseignant restait un homme, gente envers laquelle le jeune garçon avait une certaine méfiance, là encore à cause de ses antécédents. Et donc, même si le jeune léviathan était plutôt satisfait à l'idée de suivre des cours musicaux à son niveau, ça s'en tenait là, et individuellement parlant, il resterait distant comme avec tout être masculin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Ghost
Puissant / Professeur d'Arts Anciens
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/01/2012

Carte étudiant
Âge: 157 ans
Espèce: Puissant
Relations:

MessageSujet: Re: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   Lun 1 Oct - 15:56

[HS: Lee, je suis vraiment méga désolée du retard... *se tape la tête contre le mur*]




L'adolescent confirma les soupçons d'Erik en annonçant être effectivement fils de sirène. Le jeune homme se présenta sous le nom de Levi, mais ne donna pas son nom de famille. Erik supposa qu'il souhaitait le garder pour lui, et il était mal placé pour le forcer à quoi que ce soit: lui-même n'avait jamais dévoilé la totalité de son visage à personne, sauf à Christine, Christelle et Operetta. Et encore... ce n'était même pas qu'il lui avait volontairement montré: c'était plutôt qu'elles étaient entrées dans la pièce où il se trouvait à un moment où il avait retiré son masque, donc, c'était plutôt par accident, m'enfin bon...

Le Fantôme de l'Opéra poussa un petit soupir pour évacuer le reste de tristesse qui s'incrustait dans son cœur et cessa de caresser le bois d'ébène lustré de son piano. Il sortit un mouchoir en soie de sa poche et entreprit de nettoyer la portion du piano qu'il avait touché: c'était toujours comme ça quand il était mal à l'aise, il devenait maniaque! Il y en a, quand ils sont gênés, qui se tortillent sur place, d'autres qui regardent partout et nulle part, et d'autres encore qui deviennent rouge comme des tomates trop mûres. Erik, lui, il brique avec obstination ses instruments de musique! Lorsqu'il se rendit compte qu'il nettoyait un endroit déjà propre avec un peu trop d'acharnement, il s'empressa de ranger son mouchoir à sa place et revint s'accouder à la fenêtre. Ce fut le moment que choisit l'élève pour annoncer:


"Je serai sans doute l'un de vos élèves dès demain... ou plutôt, dans quelques heures..."

L'Ange de la Musique esquissa un petit sourire amusé avant de répondre:

"Je n'ai pas encore donné le moindre cours, et ce n'est pas prévu pour l'instant. Je donnerais sûrement le premier de mes cours d'ici le mois prochain: il reste quelques petites choses à régler avant et je préfère éviter aux élèves un emploi du temps trop chargé."

Et c'était vrai, en plus! Il était d'ailleurs prévu que ses cours seraient des options, accessibles uniquement par inscription et Erik se refusait à prendre plus de trois élèves à la fois: moins il y avait d'élèves, plus le travail d'enseignement était de qualité.

***********************************************
*¤~Erik's theme~¤*
¤Enfermez-moi, enchaînez-moi
Ne me dites pas si j'ai tord ou raison
Insultez-moi, détestez-moi
Vous ne pourrez jamais me détruire
Haïssez-moi, méprisez-moi
Vous ne pourrez jamais m'anéantir
Torturez-moi, exilez-moi: toujours je reviendrais...
Battez-moi, frappez-moi: vous ne m'aurez jamais!¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cycle-de-ji.forumactif.org
Levi Eathan
Elève simple
Elève simple
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   Ven 5 Oct - 16:37

Le jeune garçon au cheveux noirs observa le nommé Erik avec nervosité l'instrument déjà bien lustré, et ne put s'empêcher de sourire légèrement. Levi était une créature assez hautaine, voir prétentieuse, et il considérait toujours les humains, ou du moins ralliés aux humains inférieurs à lui. L'adolescent lui ne pleurait pas, plus rien ne l'altérait, plus rien ne le faisait souffrir ou ne le surprenait durablement, pas plus qu'il ne s'inquiétait ou ressentait de la peur. Son père, le Léviathan était un être dénué de sentiments, il en avait fait preuve uniquement grâce à l'enchanteresse sirène, mais cela n'avait pas duré, et il était finalement revenu à son condition de gardien froid et cruel comme les Abysses sur lesquelles il veillait. Et malheureusement, Levi avait en partie hérité de cette facette insensible.

Oh certes, il avait éprouvé douleur, chagrin, haine et que sais-je encore lorsque sa mère avait succombé à l'indifférence de son paternel, mais depuis cette époque, le garçon avait suivi son chemin, avançant inflexiblement, et les seuls troubles qu'il subissait s'avéraient être son éternel vide, et assurément quelques frustrations de son égo.. Il n'était pas non plus complètement inébranlable, et avait ses faiblesses comme tout le monde, cependant il fallait avouer que Levi n'était pas 'humain' justement, son coeur symbolique était incomplet, voir même défectueux, et cela depuis sa naissance. C'est pourquoi la pitié, la compassion ou l'humilité étaient des choses qui lui manquaient, qu'il ne connaissait pas.

Quoi qu'il en soit, lorsque l'enseignant sembla un tantinet diverti, et expliqua qu'il ne donnerait pas de cours avant un certain temps, le jeune sirain fronça quelque peu les sourcils. N'importe qui se se serait senti un peu bête à sa place, il venait de s'avancer semble-t-il . Mais Levi ne pouvait pas se sentir bête, non évidemment, par contre il était quelque peu piqué. Héé oui, il n'aimait pas qu'on le contrarie. Remettant ses mains dans ses poches, il se dit en lui même que finalement, cet homme ne lui était donc d'aucune utilité pour le moment. Le garçon aquatique n'avait donc plus rien à faire ici, après tout il ne pouvait plus jouer tranquillement. Ainsi donc, sur un ton neutre, il répondit brièvement


" Je vois. .. Sur ce, si vous voulez bien m'excuser, je vais rejoindre mon dortoir. "

Levi lui adressa un simple signe de tête, et se dirigea vers la porte de la classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A lonely song in the night ~ [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A lonely song in the night ~ [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'établissement :: Les salles de classe-
Sauter vers: