AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoires d'horreur...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambrose Hell'Curse
Métamorphe maudit / Professeur de Contrôle de Soi
avatar

Messages : 327
Date d'inscription : 03/03/2011
Localisation : A Monster High, Monster Town ou bien loin de tout!

Carte étudiant
Âge: Hum... Joker? Bon okay: 1513 ans...
Espèce: Métamorphe maudit.
Relations:

MessageSujet: Histoires d'horreur...   Lun 19 Mar - 19:36

Venez raconter une histoire d'horreur! ^^
En voici quelques unes...



--------------------------------------------------------------------------

Bienvenue au fast-food.


Dans une petite ville, il y avait un petit fast-food bien connu des jeunes. Le propriétaire, qui avait un fils, lui avait offert le job pendant l'été, même si son fils, Dereck, était paresseux. Dereck prit le job avec plaisir.Un bon samedi soir, étant donné la clientèle, le fast-food devait rester ouvert plus longtemps que prévu. Le père de Dereck, puisqu'il avait rendez-vous, ne peu continuer à superviser son fils, donc Dereck avait la charge du resto a lui tout seul. Son père lui avait laissé des frites dans la friteuse pour les gens qui lui en avait commandé. Mais ce samedi il y avait une partie de hockey très captivante qui passait à la télé du resto, et Dereck avait oublié de vérifier les frites. Le téléphone sonne;

"Que puis-je faire pour vous?" répond Dereck.

"Surveillez vos frites!" dit une voix étrange.

Dereck cru que son père lui faisait une blague et que c'était pour lui faire
penser aux frites. Il était sûr que tout allait bien. Puis vient un autre appel disant la même chose, aussi rapidement et bizarrement que la fois précédente. Puisque cela faisait 15 minutes que les frites étaient dans l'huile, Dereck alla voir si elles étaient bonnes. En soulevant la passoire de la friteuse, il vit une chose terrible: LA TÊTE DE SON PÈRE, A MOITIÉ FRITE...


Je t'avais pourtant dis de vérifier les frites!




--------------------------------------------------------------------------

Trajet sans retour.

C'est un couple qui rentre un soir tard de chez des invités. Ils rentrent chez eux, avec aux moins 150 bornes de trajet. Ils traversent une immense foret quand tout a coup ils aperçoivent une voiture arrêtée au bord de la route. En temps normal, ils ne se seraient certainement pas arrêté, mais la, une petite fille pleure a coté. Ils s'arrêtent donc et demandent ce qui se passe a la fille. Elle montre la voiture en pleurant: les parents constatent avec effrois que deux personnes sont égorgées a l'intérieur. Ils en concluent que ses parents on été assassinés et qu'il n'est vraiment pas prudent de rester ici. Ils prennent la petite fille dans leur voiture et filent au poste le plus proche ...30 km... Le mari roule a tout allure. Tout a coup, il tourne la tête, et aperçoit sa femme, les yeux dans le vide, la bouche ouverte et la gorge tranchée...il regarde dans le rétroviseur et voit la petite fille léchant un couteau plein de sang...




--------------------------------------------------------------------------

Feu, joli feu.

C'est 6 amis (3 gars, 3 filles) qui s'en vont en camping dans le fin fond
d'une forêt. C'est la nuit et ils s'installent autour d'un feu. Tout d'un coup, ils entendent:


"Feu feu joli feu que ton âme disparaisse"

Ils s'aperçoivent alors qu'un des six manque. Ils pensent qu'il est seulement parti aux toilettes et ils continuent à se raconter des histoires d'horreur. Soudain, ils entendent encore:

"Feu feu joli feu que ton âme disparaisse"

Ils constatent qu'une autre personne manque à l'appel. Ils commencent à se poser des questions mais ils continuent leurs histoires d'horreur. Ils entendent une autre fois:

"Feu feu joli feu que ton âme disparaisse"

Un cri retentit. Là ils commencent à avoir sérieusement peur parce qu'ils ne sont plus que 3. Cinq minutes plus tard...

"Feu feu joli feu que ton âme disparaisse"

Ils ne sont plus que deux et décident de ne plus se quitter, quand...

"Feu feu joli feu que ton âme disparaisse"

La fille se retrouve alors toute seule. Elle commence à paniquer et puis soudain...

"Feu feu joli feu que ton âme disparaisse"

Le lendemain, on lit dans le journal que 6 jeunes partis faire du camping manquent à l'appel. Lorsque la police va enquêter sur les lieux, elle y découvre 6 corps décapités autour du feu éteint...




--------------------------------------------------------------------------

Des bonds plein la tête...

Un couple était entrain de se promener dans la campagne quand la voiture est tombé en panne d'essence. Ils ont entendu à la radio que la police recherchait activement un fou évadé que l'on croyait être dans les parages. Alors le garçon a dit à la fille de s'enfermer dans la voiture pendant qu'il allait chercher de l'essence, qu'il irait plus vite tout seul. Il lui dit que, quoi qu'il arrive, elle devait rester en fermé à l'intérieur. C'était une nuit très noire, et
après quelques temps, la fille a entendu un bruit sourd et régulier sur le toit de la voiture. Bien qu'elle ait eu très peur, elle s'est souvenue de l'avertissement de son ami et n'est pas sortie. Puis elle a vu les phares d'une voiture de police, et on lui a dit par le haut-parleur de sortir de la voiture et de marcher lentement vers la voiture de police, sans se retourner. Finalement, quand elle se retourne, elle voit le fou, debout sur la voiture et
dribblant avec la tête de son petit ami...





--------------------------------------------------------------------------

Robinets infernaux...

Une très vieille dame restant seule dans une grande maison écartée de la
ville, attend son garçon qui doit lui rendre visite et qui n'est toujours pas arrivé. Elle est assise dans un fauteuil à bascule, elle lit un livre tout en caressant son chien. Après quelques instants, elle entend un bruit venant de la cuisine: c'est le robinet qui coule, goutte par goutte. Elle se lève, puis va le fermer et revient ensuite, s'installe à nouveau, reprend son livre, et recommence à flatter son chien. Soudain, le bruit recommence, mais cette fois si il ne provient pas de la cuisine, mais de la salle de bain du premier étage. Elle se relève donc, se rend jusqu'à la salle de bain, puis ferme le robinet qui coulait à un rythme plus rapide que la première fois. Encore une fois, elle retourne s'asseoir puis continue à lire son livre toute en flattant son chien. Mais quelques instants plus tard, elle entend encore ce bruit: l'eau qui coule à goutte par goutte à un rythme endiablé. Elle passe donc devant la
cuisine, rien le robinet ne coule pas. Les toilettes du premier étage? Toujours rien. Elle monte donc au second étage, puis se rend à la salle de bain, le robinet coule, elle le ferme donc, mais constate que le bruit persiste et il
qu'il est tout proche. Elle remarque que le rideau de douche est tiré. Elle s'approche, et tire d'un coup sec le rideau! A sa grande surprise, elle aperçois son chien égorgé qui saigne goutte par goutte dans le bain.

La question persiste toujours encore aujourd'hui: Qu'est-ce qu'elle pouvais bien flatter?...




--------------------------------------------------------------------------

La banquette arrière...

C'était une nuit sombre et brumeuse. Denise avait de la difficulté à rester
éveillée et la route était trempée. Son niveau d'anxiété n'était pas pour aider car le niveau de la jauge d'essence commençait à être dangereusement bas et elle n'avait aucune idée d'où se trouvait la prochaine ville. Finalement juste au moment ou elle allait arrêter la voiture pour la nuit et dormir sur le bas-côté, elle aperçut une petite station d'essence décrépie sur le bord de la route. Elle s'arrête à la station. Le commis fait le tour de la voiture et semble être très distrait pendant qu'elle lui demande de faire le plein, il continue à
lui faire de drôle de grimaces et semble très bizarre. Il s'exécute enfin, mais lui demande d'ouvrir le capot, parce qu'il flaire quelque chose de suspect. Son anxiété recommence à grimper car elle se rend compte qu'elle est seule dans une petite station service crasseuse au milieu de nulle part et que le commis trouve toutes sortes de bonnes raisons pour la garder ici...Il lui demande de venir voir le moteur, il veut lui montrer quelque chose. Ne sachant pas trop quoi faire d'autre, elle fait ce qu'il lui dit, tout en se demandant pourquoi elle
ne se met pas à crier. Aussitôt arrivée devant la voiture, il lui attrape le bras et lui dit:

" Cette voiture a besoin d'une remorqueuse, vous devez venir avec moi dans le bureau!"

Puis il lui met la main sur la bouche et l'entraîne de force à l'intérieur du bureau. Denise commence à lui mordre la main. Une fois à l'intérieur, il la laisse partir et lui dit:

"Il y a un homme couché sur le siège arrière de votre voiture!"

Mais la femme apeurée part en courant vers sa voiture et s'en va à toute
vitesse. Au bout de quelques minutes, regardent dans son rétroviseur, elle vit un homme avec un blouson à capuche et une hache dans la main sur la banquette arrière. Le cadavre de Denise fut retrouvé peu de jours après.

Alors: as-tu regardé sur la banquette arrière?...

***********************************************
Lorsque le pouvoir de l'amour sera plus fort que l'amour du pouvoir, le monde connaîtra la paix. (Jimi Hendrix)
Ose toucher à un seul élève, Invité, et tu ne verras pas le soleil se lever...

°~Ambrose and Aube theme~°


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madjicareversia.forumactif.org
 
Histoires d'horreur...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une histoire d'horreur ?
» Histoires cochonnes ..(pour lecteur averti)
» FB : Le Bal de l'horreur [Pv. Bear D. Seiko]
» Histoires RP
» Les Histoires de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flood :: Ateliers-
Sauter vers: