AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Adossée à l'encadrement la fenêtre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Mar 28 Fév - 21:14

~ La jeune Lia était arrivée la veille au lycée de monstres de Salem. Elle était encore déboussolée par tous ces changements. Elle qui n'avait jamais vue une créature inhumaine de ces yeux en plus de 1500 ans, la voici aujourd'hui dans un établissement scolaire entourée de centaines de ces créatures. Inutile de dire qu'elle fut dévisagée d'un mauvais oeil lorsqu'elle fut entrée dans le lycée sous sa forme humaine. Elle en déduit qu'elle n'était pas la seule a avoir eut des différents avec les humains. Même si elle vivait avec eux depuis bientôt 500 ans, elle n'avait pas oubliée les siècles de fuite et surtout, l'épisode tragique la séparant de tout ce qu'elle connaissait.

Assise dans l'encadrement de la fenêtre de la salle d'étude, Lia profitait des rayons du soleil qui chauffait en douceur sa peau froide. Son bracelet en écaille refléta la lumière, attirant son regard. Elle joua avec un moment, perdue dans ses pensées.

Elle était venue ici pour rattraper les cours qu'elle avait manqué, suivant la demande de la directrice. Même si Lia avait potassé pendant un bon moment, elle abandonna ses livres pour laisser son esprit vagabonder. ~
Revenir en haut Aller en bas
Nia Drago
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Mer 29 Fév - 20:20

Shit. Pourquoi.. pourquoi ces maudits baraquements étaient si.. énormes ?! C'était l'actuelle pensée de la jeune créature qui s'était aventurée dans le lycée.. Une adolescente à la peau d'un gris bleuté, aux yeux reptiliens d'un jaune intense, à la chevelure rousse, agrémentée de mèche rouges, et à l'habillement quelque peu rebelle [voir son physique dans sa fiche ~ ] , tout en noir et rouge, orné de rivets, de clous, de déchirures, chaînettes et autre décorations un brin agressive. Sur son épaule, elle portait un gros sac de sport dans le même style, et entre les ailes qui paraient son dos, un étui à guitare assez important. Ses pieds chaussés d'imposantes rangers, percées à l'extrémité afin de laisser passer d'importantes griffes, elle marchait énergiquement à travers les couloirs du complexe. Effectivement, notre jeune mi-dragonne, Nia, venait de débarquer à Monster High, et pour le moment, elle ne s'en réjouissait guère..

A cette heure, la plupart des élèves étaient manifestement à étudier ou dans leurs quartiers, de ce fait, elle n'avait croisé personne jusqu'ici, et elle râlait tout haut. Ce qu'elle cherchait ? Les dortoirs, afin de se poser, elle et ses affaires. Ca commençait à faire lourd mine de rien. Il y avait bien eu le plan à l'entrée des bâtiments, mais la rockeuse ne s'était même pas donné la peine d'y jeter un oeil, son caractère confiant et parfois arrogant, avouons le, avait estimé qu'elle n'avait pas besoin de ces cartes rasantes et incompréhensible. Enfin, en l'occurrence, elle avait sans doute fait une erreur de jugement, mais elle ne risquait pas de le reconnaître, et encore moins de retourner au panneau, et puis quoi encore, elle avait sa fierté tout de même. Au fil des couloirs et des salles, elle aboutit devant une porte en particulier, car, son instinct lui dictait qu'il y avait quelqu'un derrière cette porte. Enfin ! Un autochtone !

C'est d'un grand coup de pied qu'elle ouvrit la porte en question d'un coup, et entra dans la pièce. Elle ne tarda pas à arrêter son regard sur l'autochtone en question, une jeune fille adossée à l'une des fenêtres. Rajustant la lanière qui soutenait son bagage, elle interpella l'élève


" Hé, toi. Tu ne saurais pas où c'est les dortoirs ? "

En temps normal elle aurait sans doute été plus enthousiaste et souriante, rappelons le, Nia était une personne du genre positive, mais en l'occurrence, elle était un brin perturbée. Certes elle était heureuse à l'idée de pouvoir être enfin acceptée, mais la séparation avec sa mère avait été difficile, et la consolation de pouvoir la voir le week-end était moindre. Et puis l'adolescente commençait à s'impatienter, tout ces couloirs qui se ressemblaient, ces salles silencieuses et ce foutu sac qui pesait une tonne.. Elle était habituée à traîner sa guitare, qui pourtant pesait son poids, c'était même un plaisir pour elle, elle ne s'en séparait jamais, mais pas un bagage bourré jusqu'à la fermeture. Certes sa condition de mi dragonne lui donnait plus d'endurance et de force, mais cela n'empêchait pas qu'elle était gavée de le porter, hé oui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Mer 29 Fév - 21:00

~ Lia secoua la tête énergiquement afin de chassait ces sombres pensées et se focalisa sur autre chose. Observant les gens dehors, son regard s'attarda sur un cyclope qui traversait la cour. Un sourire amusé apparu sur ses lèvres en se remémorant les histoires qu'elle avait lu sur eux. Étaient ils aussi idiots qu'Homère le prétendait ou était-ce simplement du au narcissisme incommensurable des humains ? Elle se promit de tirer cette histoire au clair lorsque la porte de la salle s'ouvrit avec fracas. Une créature pour le moins étrange fit son apparition. Enfin si le terme étrange avait un sens dans cet établissement. La jeune Lia n'arrivait toujours pas à s'y faire. Les gens ici affichaient ouvertement leurs différences, alors que Lia la masquait avec le plus d'ardeur qu'elle le pouvait. C'était même a se demander parfois qu'elle était sa vrai nature.

Enfin ce n'est pas vraiment la nature de cet arrivant qui interpella Lia, mais plutôt son accoutrement. Elle avait entendue dire un jour qu'il ne fallait pas juger sur les apparences, et elle approuvait totalement ces dires. Mais là... Elle avait un mauvais pressentiment. Qui ne tarda pas a se justifier par ailleurs. Dès que son interlocutrice ouvrit la bouche, le sourcil droit de lia se haussa. Elle croisa les bars sur sa poitrine avant de répondre ~

La moindre des choses lorsque l'ont requiert un service n'est il pas de faire usage des règles de politesse ?

~ Même si elle était parfaitement consciente que de nos jours plus personnes ne parlait comme çà et que la demande de sa camarade, bien que brusque, ne comportait aucune méchanceté, Lia n'avait pu s'en empêcher. La courtoisie et le respect de l'autre avaient étés deux facteurs à la base de son éducation. Aussi, voir cette élève lui demander son aide avec un vulgaire "Eh toi !" sans s'excuser pour le dérangement l'avait légèrement révoltée ~
Revenir en haut Aller en bas
Nia Drago
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Mer 29 Fév - 23:26

La réponse qu'elle tira de son interlocutrice forcée fut un léger sermon, et pendant son petit discours, Nia continua de la fixer d'un air blasé, mine de rien elle l'examinait. Une jeune fille ? Une jeune femme ? Une élève ? Une Prof ? Elle n'en savait rien, elle semblait jeune, tout autant que belle, mais il y avait quelque chose, une sensation floue qui lui disait qu'elle était sans doute plus âgée qu'elle n'y paraissait. Remarque, peu lui importait, la mi dragonne n'attachait pas d'importance à l'âge, et était capable de s'adapter à tout type de personnes, d'ailleurs, elle n'attachait pas plus d'importance à la politesse qui allait avec, pour le grand malheur de notre élégante Lia.. Après que cette dernière eu terminé sa phrase, la nouvelle arrivée resta quelques secondes égale, puis d'un coup se détendit, se voûtant brusquement dans un bruyant souffle

" Bouaahhh.. ! "

Ceci fait, elle releva juste la tête, demeurant courbée mais fixant à nouveau de ses fines pupilles Lia, et expliqua dans un large sourire, découvrant par la même occasion une dentition du genre franchement carnassière

" Désolée ma vieille, mais la politesse c'est pas trop mon truc.. "

Pas du tout même. Cette affirmation dite, elle se redressa dans le sens inverse et s'étira comme elle pouvait malgré sa charge, faisant craquer sa colonne au passage. Puis elle poursuivit, levant les mains en signe de reddition

" Mais ok, j'imagine que t'as raison. Je m'appelle Nia, Nia Drago, et je viens de débarquer dans ce bourbier, j'en ai marre de me paumer dans ces couloirs qui se ressemblent, de me heurter à mon propre écho, et de trimbaler ce foutu sac. "

Elle s'arrêta le temps de reprendre son souffle, puis reprit tout en posant sa main libre contre son buste d'une manière théatrale

" Aussi gente demoiselle, auriez vous l'immense amabilité de m'indiquer le chemin à emprunter pour rejoindre les humbles chambrées, je vous prie ? "

Et recouvrant une expression souriante, un tantinet narquoise, elle termina

" Ca te va comme ça ? "

Hé oui, Nia a la langue longue, et bien pendue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Jeu 1 Mar - 12:33

Lia continuait elle aussi de regarder la créature. En particulier ses yeux. Elle y voyait quelque chose de familier. Dans un sens ils étaient quelques peu similaires aux siens. Surement, cette personne possédait-elle également un côté reptilien. N’ayant pas vu un tel regard depuis des siècles, les pupilles de Lia se fendirent l’espace d’une seconde avant de revenir a la normale. La réaction de la dragonne ne surpris pas Lia. En réalité, il y avait trois réactions fréquentes face à la remarque faite plus tôt. La moquerie, les excuses ou l’exagération. Manifestement, sa camarade avait choisie la troisième option. C’était d’une évidence flagrante rien qu’a l’attitude ennuyée et désespérée qu’affichait la jeune dragonne. Aussi Lia ne s’étonna pas de la réponse de son interlocutrice. Mais avant ça, elle effectua un étirement pour le moins étrange en poussant un râle qui surprit Lia.

La femme serpent la regarda faire en silence. La politesse n’était pas son truc ? Soit, après tout chacun est libre d’agir a sa guise. Même si cela ne plaisait pas à Lia, elle ne pouvait pas lui en tenir rigueur ou exiger les actes qui ne lui correspondaient pas. Le sourire qui apparut sur ses lèvres amusa Lia qui laissa également transparaitre un léger sourire en coin. Ces rangées de dents, plus tranchantes les unes que les autres, servaient surement pour intimider ses opposants en temps normal.

Cette personne finie par se présenter d’elle-même. Elle se plaignit de la lourdeur de son sac et de ne pas parvenir à trouver sont chemin. Pourquoi n’avait elle pas regardé le plan de l’établissement a l’entrée du bâtiment, ou n’avait elle pas posée ses affaire en entrant ? Malgré tout, Lia ne fit aucune réflexion. Elle se détacha de la fenêtre contre laquelle elle était toujours appuyée et s’avança vers Nia. Non seulement les deux filles avaient des regards semblables, mais leurs prénoms aussi étaient similaires. Lia ferma ses livres et cahiers, restés jusqu’alors ouvert sur un table de la sa d’étude.

Le moment de l’exagération était arrivé. C’est fou comme le ton d’une phrase peu vouloir dire comme choses. A ce moment là, caché au travers des mots, Lia entendit également un fond de moquerie, et « Tu m’ennuies donc avec ça tu vas me foutre la paix ». Pressentiment confirmé par la phrase de clôture « Ca te vas comme çà ? ». La jeune serpent ramassa toutes ses affaires qu’elle coinça entre son buste et son bras.

Inutile d’en faire des tonnes tout de même. Je m’appelle Lia Ophidia.

Elle marqua un pause et s’appuya contre la table, faisant face a Nia.
Je ne suis arrivée qu’hier, mais j’accepterais volontiers de te montrer les « chambrées ».Veux tu que je t’aide à porter tes affaires ?


Dernière édition par Lia Ophidia le Ven 2 Mar - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nia Drago
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Jeu 1 Mar - 15:49

La jeune fille l'observait tout attentivement qu'elle, mais d'une manière plus réfléchie semble-t-il, Nia de son côté ne faisait que fixer sans trop penser, la réflexion, ce n'était pas sa tasse de thé non plus. Toujours est-il que sa camarade présumée se présenta à son tour, ainsi elle s'appelait Lia ? A ce prénom, la jeune dragonne s'éveilla un peu plus, un éclat rallumant son regard jaune vif, ce petit nom là était réellement très semblable au sien, il n'y avait qu'une lettre à changer. Et notre rebelle trouva cette coïncidence plutôt plaisante, en oubliant la remarque qui précédait la présentation de cette potentielle amie. Cette dernière par ailleurs avait posément rassemblé ses affaires, les portant sous le bras, et se rapprocha de Nia. Elle expliqua qu'elle était nouvelle également, mais qu'elle pouvait la guider, puis elle lui proposa de l'aide pour ses bagages. A cette demande, l'adolescente fit une nouvelle moue, fronçant un sourcils, avant de reprendre rapidement son large sourire

" Nan. Merci mais ça ira, si tu m'amènes où je veux ça sera déjà bien. "

En plus d'être parfois arrogante, elle avait aussi un certain orgueil, et pour exemple, quel que soit la situation, elle n'aimait pas se faire aider, ni laissait paraître faiblesse ou fragilité. Elle leva le pouce, puis ajustant une nouvelle fois la lanière du sac en question d'un coup de rein, se rangea de front avec Lia, et lui donna un joyeux coup de coude

" Je vous suis Milady ! "

De cet angle, elle pu l'examiner tout à loisir, et elle remarqua à ce moment les yeux un peu particuliers de l'humaine, qui ne devait pas être si humaine d'ailleurs. Ce nouveau point commun lui refit une petite joie, ça , c'était au moins une des qualités de Nia, un rien la rendait heureuse. Cette fille avait un regard de reptile, ce qui voulait dire qu'elle y était forcément liée, et quelque part, elle était donc une de ses semblables. A cette idée, elle sourit encore plus largement et ne se gêna pas pour dire tout haut sa pensée

" Hé, tu serais pas une reptile toi aussi ? Trop koul ! Moi je suis mixée dragon, et toi, et toi ? "

La rockeuse la fixait les yeux brillants, avec un petit sourire tout joyeux, une expression impatiente d'entendre la réponse. Sous cette vue là, on aurait vraiment cru s'adresser à une petite fille.. Mais ce n'était pas rare chez elle de se mettre en mode gamine, si je puis dire. Avant même de lui laisser le temps de répondre, elle ajouta

" T'es suuuper longiligne ! Et t'as de beaux cheveux, ils ont l'air vachement lisses, la chance ! "

Comme je l'ai dit, Nia parle beaucoup, et toujours très franchement. Ces quelques détails physiques qu'elle avait remarqué chez sa guide la touchaient en particulier, étant donné qu'elle était.. un peu petite pour son âge, bien que bien proportionnée. Et ses cheveux même si ils étaient soyeux au toucher, étaient comme leur propriétaire, plutôt rebelles, et de nombreuses mèches retroussaient résolument.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Jeu 1 Mar - 18:10

Lorsque Lia lui proposa son aide, la jeune dragonne fit la moue, certe peu de temps, mais suffisamment pour qu'elle s'en aperçoive. Pourquoi se plaindre que ses affaires sont lourdes, si se voir proposer l'aide de quelqu'un blesse notre égo ? Nia refusa poliment l'offre. Elle qui disait que la politesse n'était pas son truc, elle se débrouillait plutôt pas mal avec.

La tension qui s'était installée entre les deux jeunes hybrides semblait s'être totalement évanouie depuis leurs présentations. L'ambiance était bien plus détendue, ce qui rassura Lia. Car, malgré son caractère à la mord-moi-l'noeud, elle s'était inscrite ici avant tout pour découvrir l'effet que procurait le sentiment d'être acceptée. Non pas pour se faire rejeter a nouveau; comme lorsqu'elle vivait parmi les humains.

Nia réajusta son sac sur son épaule et leva le pouce vers la serpent , signe, surement, que tout était OK pour elle. La jeune Dragonne vint par la suite se poster aux côtés de Lia et lui administra un léger, mais néanmoins plein d'entrai, coup de coude dans les côtes. Lia avait suffisamment côtoyé les humains pour savoir qu'il s'agissait là d'une gestuelle affective. Mais qu'en était il ici. Tout ce qu'elle avait appris en plus de 1500 ans aux côtés des humains étaient remis en question dans cet établissement.

La jeune Bleue lança un gai "Je vous suit Mylady" qui amusa Lia. Cette fois, elle ne ressentait plus de connotation négative derrière cette phrase. Elle se redressa, recalant sa pile de documents sous son bras, et avança d'un pas en direction de la porte. Mais la dragonne repris la parole. Elle lui annonça qu'elle était mi dragonne, mais çà, Lia s'en était doutée depuis un petit moment. A vrai dire, il n'existait que très peu de reptiles dotés d'ailes, et si son nom de famille était semblable à celui de Lia -ce qui ferait beaucoup de ressemblances pour une première approche- il révélait également sa véritable nature.
[HJ: "Ophidia" est le nom scientifique espagnol de "Serpent"]

Lia souris face à l’enthousiasme enfantin et naissant de la jeune femme, aussi se décida t'elle a répondre. Mais a peine avait elle eut le temps d'ouvrir la bouche que Nia eut renchérit en lui faisant plusieurs éloges sur son physique. A dire vrai, c'était assez plaisant. Ce n'ai pas Lia qui allait se plaindre de recevoir des compliments, au contraire. Même si elle adorait ça, elle ne le montrait pas.

Elle planta son regard Topaze dans les yeux Jaunes de la jeune dragonne, affichant un sourire amusée. Qui a dit que le côté narquois était réservé aux reptiles volants ?

Ça ne te donne pas justement un indice sur la nature de mon métissage ?

Elle la fixa sans cligner pendants de très courts instants mais reprit avant toute objection de son interlocutrice.

Je suis croisée avec un serpent.

Elle en avait conscience. C'était beaucoup théâtraliser une annonce peu importante, mais Lia n'en avait que faire. Ce petit jeu l'avait amusée un temps alors pourquoi s'en priver.
Revenir en haut Aller en bas
Nia Drago
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Sam 3 Mar - 13:07

Les deux élèves s'étaient approchée de la porte, mais avant de continuer leur chemin, Lia se donna la peine de s'arrêter pour mieux répondre à la petite Nia. C'est d'ailleurs dans un sourire vaguement espiègle, tout en la fixant sans ciller, qu'elle insinua qu'il y avait là un indice. Quoi ? Une devinette, ah nan, c'est ballot ça, Nia n'aime pas les devinettes, hé oui, il faut réfléchir, et elle a horreur de ça. Mais bon, la dragonne n'eut pas le temps de protester, car la jeune femme donna la réponse d'elle même. Une mi serpent. Ah, à la réflexion, effectivement ce n'était pas dur à deviner, entre son allure souple et élégante, ses mouvements silencieux, son regard vif et sa chevelure des plus lisses, sans oublier son bracelet, on trouvait là beaucoup de référence à cette fascinante bête. Le chemin de pensée de la rebelle ne fit pas toute cette promenade, mais il songea également que ça lui allait bien. Elle lança enthousiaste

" Classe ! Alors tu dois avoir du venin ou un truc du genre ? "

Mouais, ça pouvait paraître bizarre de dire ça cash, surtout avec un grand sourire innocent, mais qu'est-ce que vous voulez, Nia était née avec un chalumeau a la place de la bouche, donc évidemment.. Ce genre de choses lui paraissait normal, voir amusante, et elle pensait que c'était tout à fait légitime d'en parler.
Par ailleurs, cette rencontre fort plaisante à son goût du fait des nombreuses similarités lui avait fait oublier sa mauvaise humeur, et puis au final, son sac n'était pas si lourd. Pour le moment son envie était surtout de faire connaissance avec cette congénère reptile, qui sait, avec un peu de chance elle pourrait peut-être en faire sa camarade de chambre ? La dragonne avait entendu dire que dans ce genre de lycée interne, les élèves étaient placés deux par deux, et elle n'avait guère envie de tomber sur n'importe qui. En même temps, les serpents n'étaient pas les meilleurs pour le domaine de l'ouïe à ce qu'il parait.. et si elle n'appréciait pas la musique ? Ca ça serait moche. Enfin, Nia n'était pas du genre à se poser des questions, ou mieux encore s'inquiéter, donc elle verrait bien. Ainsi, elle poursuivit sa conversation première


" Moi je peux cracher le feu, comme tu peux t'en douter. C'est pas toujours pratique, quand je suis enrhumée par exemple.. "

Elle ria légèrement, se souvenant de ce que ses chaleureux éternuements avaient accompli, même si sur le coup ce n'était pas forcément drôle, avec le recul elle en riait.

" Mais par contre, pour griller un steak comme on aime, il n'y a pas mieux ! Je te montrerais à la cantoche ~ "

Effectivement, elle pouvait moduler ses flammes comme elle le souhaitait, et ainsi cuire ses aliments à sa guise, étant du genre difficile niveau nourriture, ça l'arrangeait bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Mar 20 Mar - 16:52





L’enthousiasme de la jeune dragonne étonna quelque peu Lia qui arqua les sourcils malgré elle avant de pousser un soupir amusé en secouant lentement la tête de droite à gauche. Si elle avait du venin ? Oh que oui ! Une collection même. Un sourire apparu sur les lèvres de Lia en repensant a son armoire remplies de petites fioles toutes étiquetées; ainsi qu'à ses instruments en acier, semblable à des outils de torture. C'est donc sans lâcher son sourire qu'elle répondit

Un truc du genre, en effet.

Après, pour le terme "classe" c'est une autre histoire. Surtout quand ça se retournait contre elle. Combien de fois au juste avait elle été malade simplement en se mordant la langue. Tout ça parce que la paresse l'avait poussée à retarder son rendez-vous hebdomadaire pour extraire son venin.
Plus la conversation avec la jeune Nia avançait, plus Lia se détendait. Sans dire qu'elle était coincée d'ordinaire, mais elle avait toujours cette réserve qui l'empêchait de se lier aux autres. Pourtant, lorsque Nia lui proposa de lui montrer ses talents de cuisinière, Lia en fut extrêmement surprise. Est ce que ça sous entendait que les apparences froides de Lia ne rebutaient pas la jeune dragonne ? Était-ce à cause de leurs race commune ? Lia pouvait elle envisager une possible amitié avec cette personne, même si le terme lui était encore inconnu ? Au milieu de toutes ces questions, elle se dit que ce lycée n'avait pas fini de chambouler son existence.

Le ton enjoué et la bonne humeur que Nia avait retrouvé semblaient déteindre sur la jeune serpent qui s'étonna de s'entendre dire avec tant de légèreté.

Et tu peux voler aussi ?
Rien d'extraordinaire n'est ce pas ? Et pourtant... Lia n'était pas vraiment du genre à s’intéresser aux autres au point de leurs poser des questions. Elle était toujours restée dans la même optique : "Je n'aime pas qu'on m'en pose, alors pourquoi les autres le voudrait ?" Enfin... Elle n'aimait pas qu'on lui en pose : Oui et non. Disons que ça ne la dérangeait pas tant qu'elle ne se mettait pas à nue. Les questions gênantes l'ont toujours braquée et à ce moment là, elle s'est toujours refermée comme une huître.
En se rendant compte de ce qu'elle venait de dire elle se racla légèrement la gorge, un point devant la bouche et les joues très légèrement rosées, tout en tentant de retrouver son stoïcisme légendaire.
Revenir en haut Aller en bas
Nia Drago
Elève populaire
Elève populaire
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Mer 21 Mar - 21:29

La jeune femme répondit positivement, le sourire aux lèvres. Un sourire un peu particulier d'ailleurs, qu'une personne attentive aurait sans doute relevé, mais.. Nia n'était pas du genre attentive, aussi tout ce qu'elle vit fut un sourire, et elle ne se posa pas plus de question, enfin, si, mais pas à ce sujet. Elle se demanda plutôt comment était son venin.. Paralysant ? Hémorragique ? Nécrosant ? Morteeel ! C'était ce que pensait la petite dragonne, dans tout les cas ça devait être trop cool. Oui je sais, elle est un peu space, mais elle est comme ça. La jeune rockeuse se préparait d'ailleurs à révéler sa curiosité, lorsque Lia posa à son tour une question. Pouvait-elle voler ? Ah ça oui ! Ses ailes qui déchiraient trop graves - aha c'est une expression de Nia j'y peux rien - par leur aspect agressif n'étaient pas seulement décoratives, elles pouvaient battre aussi bien que celles de n'importe quel piaf volant, et en plus puissant je vous prie. Manifestement, la fille-serpent regretta sa question, mais ça, Nia n'en vit rien. Hé ouais, je le rappelle, elle est pas du genre à observer ou encore moins réfléchir. Au contraire, le ton gai qu'avait prit sa camarade en soulevant cette question lui avait plu, elle s'était arrêtée là. C'est donc tout joyeusement qu'elle répondit

" Sûr ! Je te ferai une démonstration quand on se retrouvera dehors ! Je te la ferai bien ici mais j'ai pas envie d'exploser le plafond tu vois ? Pas que ça me gênerai mais bon, si dès le premier jour je défonce le bâtiment ma mère va piquer une crise.. "

Et sur ce elle ria de bon coeur. Sa mère n'était pas du genre à lui crier dessus ou lui faire des reproches, mais elle pouvait la bouder, et cette idée l'amusait. Dans le fond, Nia savait pertinemment que si elle se comportait mal, ça lui ferait de la peine, et c'était surtout ça qu'elle voulait éviter. Mrs Drago avait beau être une simple humaine, elle s'était toujours évertuée à comprendre les tourments de sa fille, les tourments exclusifs à lorsqu'on est pas ordinaires, et à l'aider du mieux qu'elle pouvait. Et évidemment, la petite rebelle adorait sa maman. Mais en y pensant..
Nia avait relevé son regard jaune droit devant elle, une certaine absence s'étant emparé de son visage, précédemment si enthousiaste. Elle songeait à son père. A vrai dire, elle espérait secrètement le retrouver à Monster Town, c'était le meilleur endroit où il puisse se réfugier non ? C'est pourquoi elle articula d'une voix moins assurée, sans regarder son interlocutrice


" Dit moi.. Est-ce qu'il y a d'autres hybrides dragons dans le coin ? "

A vrai dire, l'adolescente omettait que Lia n'était arrivée que très récemment, et qu'elle n'était sûrement pas la meilleure personne à questionner, mais bon, c'est une étourdie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwen ASTIMAR
Elève superstar
Elève superstar
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 28
Localisation : Juliénas

Carte étudiant
Âge: 21 ans en resoluytion d'année de 365 jours
Espèce: Sang triple, Humain Félinéïde et Protos
Relations:

MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   Jeu 22 Mar - 15:14

(Comme c pas marquer priver je me permet de m'inviter, je voulait Rp avec vous deux depuis un moment mais si vous voulez pas de moi je supprime ^^)


Mais par Aïur, tu va me lâcher oui?

se fut le grand cris que l'on pu entendre dans la salle, bien que pousser a deux couloir de la, Une jeune femme aux cheveux bleu tentait désespérément de lâcher un félin qui la suivait depuis un bon moment avec une boite a la main, probablement des chocolat.

Mais enfin, nous sommes pareil toi et moi, et sa ne se commande pas je t'aime, laisse moi t'expliquer.

Elwen soupira bruyamment.

Ya quoi que ton cerveau ne capte pas hein? Et non, on est pas pareil, je suis une deux tier alien je suis bien placer pour le savoir!

Elle prit a droite, puis a gauche avant d'entrer dans la salle ou se trouvait Nia et Lia pour etre rejointe rapidement pas son prétendant qui la regardait avec un air suppliant.

En fait je comprend, tu a peur de tes sentiment pour moi et tu tente de fuir, tu ne resemble pas du tout a une alien tu ment la, laisse ton cœur s'ouvrir et vivons notre passion ensemble.

la pauvre fille faillit s’étouffer, elle avait bien entendu sa? Il se prenait pour qui lui? Il prétendait que son cœur lui appartenait, se qui était loin d’être le cas.

Bon OK, la je pence que tu t’emballe un peut, je ne suis pas amoureuse de toi du tout, tu me harcèle depuis suffisamment longtemps, donc maintenant tu va arrêter.


La pour ceux qui connaissent Elwen un minimum, sa signifie, "continue comme sa et je te tue" mais visiblement le félin ne comprenait pas les sous entendu évident visiblement.

Tu n'ecoute pas se que je dit non? Un homme qui t'aime est un privilège, je ...

Elwen avait poser la mains sur la bouche du félin avec un air un tantinet colérique.

Bon, on met les choses au clair tout les deux.

Violemment elle plaqua le malheureux au mur, la bras gauche sous sa gorge, le tenant fermement.

ALORS UN! Je n'aime pas que l'on me harcèle pendant une semaine quand je dit non du premier coup!
DEUX! Tu est loin d’être un homme comme tu n'en a que quinze, la majorités sur ce monde c'est dix huit ans!
TROIS! Je pence avoir été suffisamment clair et que quand je ne veut pas je le sait!
QUATRE! J'ai vingt deux ans mon petit, se qui fait de moi une majeur et pas toi, même si je le voulait on ne pourrait pas etre ensemble, et ho, de toute façon je ne veut pas.
CINQ! Si jamais tu recommence je te plante sa dans le ventre!


Elen vela le bras droit a hauteur de visage et ferma le poing, dans un sifflement une longue lame bleu ciel apparue au dessus de son poignet, le prolongeant de bien cinquante centimètres, une lame psionique dans toute sa splendeur.

Et je te rassure, sa ne sert pas a faire joli, regarde.

L'alien visa le pied d'une chaise, lentement, très lentement, l’énergie tranchât le métal sans difficultés, puis la lame se dissipa.

Ha oui, et six, fait passer le mot a ceux qui serait suffisamment suicidaire pour faire comme toi, mon cœur est prit, j'ai quelqu'un, mais tu n'a jamais compris les sous entendue visiblement.

Elle relâcha le félin qui sortit, les oreilles baisser, les larmes aux yeux, Elwen n'avait toujours pas fait attention aux deux filles présentes, elle se demandait pourquoi il y avait tant de garçon qui lui courait après, elle n'avait rien de si extraordinaire, puis son regard tomba sur sa tenue, débardeur noir moulant et short noir lui aussi fermement coller a sa peau.
Soudain elle percuta et explosa de rire toute seule, ainsi donc ils la trouvait belle, étrange, jamais elle n'avait eu se problème dans l'armée, pourtant elle portait parfois la même tenue, a moins que sa réputation et le fait qu'elle soit fille d'Elvïn suffise a calmer les ardeurs.
Si cela se trouve elle est le fantasme de beaucoup de fantassin se qui la fit rire a nouveaux, elle n'avait jamais vue les choses comme sa, un grand sourire étirait ses lèvres, dévoilant ses canine tranchantes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adossée à l'encadrement la fenêtre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adossée à l'encadrement la fenêtre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evasion (par la fenêtre ouverte)
» SOS pour le fleurissement de mes fenêtres !
» agrandir la fenêtre
» Dream of Ewilan
» pegan ☇ 2.01, be mine tonight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le pensionnat :: La salle d'étude-
Sauter vers: